Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 19:27

Ce dimanche 29 avril à Magdebourg, lors d’une cérémonie présentée comme " œcuménique ", des Églises chrétiennes d’Allemagne ont signé une reconnaissance mutuelle de leur sacrement du baptême. Il s’agit de :

  baptist--re----Bayonne.jpg L’Église catholique romaine, l’Église évangélique en Allemagne (protestants luthériens), l’Église évangélique réformée de Basse-Saxe (protestants calvinistes), l’Église évangélique méthodiste, l’Église évangélique luthérienne autonome, la Communauté anglicane-épiscopale en Allemagne, l’Église orthodoxe russe en Allemagne, l’Église éthiopienne orthodoxe, l’Église arménienne apostolique orthodoxe en Allemagne, l’Église des frères moraves, la communauté de Herrnhut (réformés hussites), la Église vieille-catholique en Allemagne.

  Nous avons le plaisir d’y lire le nom de la communauté des Frères moraves de Herrnhut que nous avons récemment citée dans un message sur le site de l’AFCU à propos de l’histoire des hussites " L’Eglise hussite ou la résurgence d’une histoire nationale " (message du 20 avril 07, rubrique " Relations extérieures ").

  Saint François Xavier (1506-1552), jésuite espagnol, évangélisateur de la Chine et du Japon. Vu sur le site du diocèse catholique de Bayonne.

  Certes, les choses avancent comme on dit et on ne peut que s’en réjouir, mais en y regardant de près, on peut penser que nous sommes encore bien loin de la fraternité entre l’ensemble des chrétiens. J’ai modifié l’information qui disait " Les Eglises d’Allemagne", puisqu’il y a des absentes. Les Mennonites ont envoyé un message d’amitié mais se sont abstenus car ils pratiquent le baptême d’adulte. Et puis, l’Eglise unitarienne de Berlin, pourtant bien chrétienne, n’a pas été invitée à l'agape. Il faut dire que les Eglises "d’accord entre elles" ont décidé que le baptême signifiait que Jésus était notre Sauveur. Or, les unitariens ne souscrivent pas à cette interprétation rédemptrice, liée à la Chute originelle qui n’a rien du tout d’historique.

  L’Unitarischen Kirche in Berlin (UkiB) fut fondée en 1948 par le pasteur Hansgeorg Remus (1908-1983). Le pasteur Martin Schröder lui a succédé. Son site est en lien réciproque avec celui de l'AFCU.

  Mais pourquoi diable vouloir à tout prix faire de la théologie ! Nous faisons le baptême d’abord pour reproduire le geste de Jésus qui se fit baptiser dans le Jourdain par Jean-le-baptiste, geste qui fut repris par la Tradition chrétienne comme marque d’entrée dans la communauté. Laissons ensuite à chacun le soin d’en rajouter s’il le veut, mais cela doit être optionnel et non pas obligatoire.

Et puis pourquoi faire un club d’Eglises bien pensantes, excluant certaines au nom d’une théologie majoritaire ? La farce est que certains observateurs clament d’emblée à l’œcuménisme dès lors qu’il y a plusieurs Eglises qui se congratulent. Bonjour le copinage !

Les unitariens font moins de chichi : ils acceptent tout simplement ce que d’autres ont fait au nom de Jésus. Au XVI° siècle, Faust Socin garda ainsi son baptême catholique et ne fut donc pas accepté comme fidèle au sein de la Petite Eglise des frères polonais dont il était pourtant le conseiller en théologie !

Beaucoup deviennent unitariens par conviction, au terme d’une évolution religieuse et spirituelle. Il ne leur est nullement demander de renier leurs origines, leurs cultures, leur parcours personnel, ni même leur appartenance ecclésiale actuelle s’ils se sentent bien au sein de leur communauté.

C’est mépriser les autres chrétiens que de penser que ce qu’ils font n’est pas valable aux yeux de Dieu et ne fait pas sens. Sachons respecter notre diversité en toute démocratie ! Et pour parodier une parole de Jésus, soit disant au bénéfice de Pierre : ne délions pas ce qui a déjà été lié sous le regard de Dieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans l'oecuménisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents