Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 16:10

La-M--canique-universelle.gif

la mécanique universelle

Depuis leurs origines et contrairement à d’autres courants protestants, les unitariens ont toujours eu une vision optimiste de l’homme.

Il n’est nullement handicapé par un " péché originel " et, en ce sens, il n’a pas besoin de " Rédemption " ; le " péché " est une faute morale envers autrui qu’il convient de réparer et de ne pas renouveler mais qui ne nous sépare pas de Dieu ; il est doué de raison et peut parfaitement comprendre les Ecritures et découvrir par lui-même les lois de la nature ; la religion ne saurait s’opposer au progrès des connaissances scientifiques ; nous n’avons pas à adhérer à des " mystères " et les miracles qui se produisent sont des choses à enregistrer et à expliquer (aujourd'hui ou demain) et non pas forcément des " preuves " ontologiques ; Jésus est l’un d’entre nous et témoigne de l’accomplissement humain dans la foi lorsque celle-ci est vécue avec cœur et intelligence ; Dieu est Créateur (et non pas Père fouettard) de ce monde ; il est Amour (personne ou énergie) ; il ne condamne personne aux enfers ; d’ailleurs la croyance dans un au-delà est du domaine des croyances individuelles ; etc.


Dès lors, le christianisme unitarien, qui n’impose plus Jésus comme un passage obligé mais tout simplement comme une personne et un enseignement de référence, est très proche d’un théisme qui, lui, se dispense de toute révélation et approche particulière, et se qui veut d’emblée universel. Et, au-delà, du théisme (qui croit en l’existence d’un Dieu et organise un culte en conséquence), le déisme (la croyance simple en une entité surnaturelle de laquelle découle l’existence) et l’universalisme qui privilégie une approche du religieux la plus large possible englobant les spiritualités agnostiques (comme c’est le cas avec l’unitarisme-universalisme dérivé de l’unitarisme américaine du XXème siècle).


Sur son site, " La mécanique universelle ", qui se présente comme " philosophie naïve du devenir humain ", Jean-Marc fait lui aussi preuve de ce bel optimisme. " Nous étions primates naturels, nous dit-il, nous sommes des hommes constructeurs, nous allons vers l'humain accompli ". Autrement dit : l'humanité est vouée à atteindre sa perfection. 

Jean-Marc habite l'Ardèche et s'est entouré d'une équipe technique qui donne de l'efficacité à son site.

Darwin, et Teilhard de Chardin, et bien d’autres philosophes sont à l’honneur. Les spiritualités " eschatologiques " également qui promeuvent un homme aimant ses congénères, se détachant de son ego égoïste et de ses pulsions animales, se rapprochant ainsi de la perfection divine. En cela l’extase, que l’auteur a lui même vécue, est une expérience sublimale fort utile. L’histoire de l’humanité fait donc sens.

Nous vous recommandons ce site tonique, bien documenté, riche de réflexion, reposant sur une expérience fondatrice, ouvert à tous les courants philosophiques et spirituels contemporains non dogmatiques : http://mecaniqueuniverselle.net/

L’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) a établi un lien de réciprocité avec ce site.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article

commentaires

Articles Récents