Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

28 juin 2007 4 28 /06 /juin /2007 08:26
Oui à en croire Michel Benoît dans son article " La Gauche française et l’enfermement dualiste ".


Orque--vu-sur-le-site-de-Koulou.JPG
Sa vision de la France, nous dit-il, est totalement gnostique : il y a une politique bonne, vertueuse, pure, c'est la nôtre. Et tout ce qui n'est pas cette conception du monde est mauvais, doit être combattu. Ni écoute, ni compromission, ni collaboration possible entre les "fils de Lumière" (la gauche) et les "fils des Ténèbres" (la droite). Il faut choisir son camp.
 

orque, dessin vu sur le site de Koulou, plateforme d'Over-blog.


M. Sarkozy fait-il, dans son gouvernement, une ouverture à gauche que la majorité des français voit d'un bon oeil ? Les socialistes qui rejoignent ce gouvernement sont "des traîtres", "des renégats", ils sont "misérables" et dignes "de mépris" - ou de haine. On ne peut pas changer de camp.

Le rejet de tout ce qui n'est pas "nous", le refus de toute main tendue, la condamnation de toute collaboration avec "l'autre" est une des caractéristiques du gnosticisme.

Je vois là un drame pour notre pays : une Gauche depuis toujours engluée dans sa conception religieuse de la politique, avec ses dogmes, son sectarisme, son obsession de forteresse assiégée, de "camp contre camp". Une Gauche dualiste, gnostique. "

Ce que dit Michel Benoît, je le pense aussi, en n’engageant en cela que moi même : la vie politique emprunte (très) largement aux attitudes religieuses et inversement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans les dérives sectaires
commenter cet article

commentaires

Articles Récents