Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 14:30
Ralph Waldo Emerson et, avec lui, les transcendantalistes américains du milieu du XIXème siècle, inspirateurs de l'unitarisme-universalisme contemporain, faisaient appel à l'intuition, qui était pour eux un mouvement de l'âme humaine. 

Ne l'écartons pas !  car
elle est pour nous un moyen de mieux sentir les choses, un accès possible à la connaissance, le zest qui rend la démarche scientifique plus alerte et - parfois - moins au ras des pâquerettes. 

Parfois, eh oui !  la méthodologie, lorsqu'elle est sans génie, risque fort bien d'engluer l'intelligence comme nous l'avons vu à propos du traitement du tombeau de Jésus à Talpiot par l'archéologie "officielle" israélienne. Il arrive que la science passe à côté de son objet par manque d'attention (par exemple pour les faits qui lui paraissent à priori "particuliers") ... et par absence de réflexion philosophique (qui, elle, n'a de cesse de poser les questions).


En cela, pour notre débat sur l'aventure de notre monde qui nous reste bien mystérieux, du moins dans ses origines, la poésie d'Apollinaire est la bienvenue !

coucher-de-lune.JPGLune multifluente aux lèvres des déments

Les vergers et les bourgs cette nuit sont gourmands

Les astres assez bien figurent les abeilles

De ce miel lumineux qui dégoûte des treilles

Car voici que tout doux et leur tombant du ciel

Chaque rayon de lune est un rayon de miel

Or caché je conçois la très douce aventure

J'ai peur du dard de feu de cette abeille Areture

Qui posa dans mes mains des rayons décevants

Et prit son miel lunaire à la rose des vents.

 

Photo de clair de lune sur "apollinaire" d'Over-blog.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans le Dessein intelligent
commenter cet article

commentaires

Articles Récents