Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 08:27

R--v--rend-Moon-et-sa-nouvelle-F---le-10-f--vrier-2000-a709.jpgLes "Vrais parents" coupant le gâteau du banquet d'ouverture du Festival mondial de la culture et du sport (en anglais WCSF), le 10 février 2000 à Séoul.

Du 17 au 28 août, à Séoul, la nébuleuse pseudo fédérale du mouvement mooniste organise une ènième conférence de la Fédération pour la paix universelle, l’une des plus anciennes " fédération ". Je mets " fédération " entre guillemets car il ne s’agit pas tout à fait de fédérations proprement dite, mais d’un simple regroupement de personnes qui sont invitées, en leur qualité d’élite (eh oui !) de ceci ou de cela, voyage et frais d’hébergement gratuits. 

Qui refuserait un voyage à Séoul, en Sud-Corée, aux frais de la princesse ? Avec en prime le sentiment de faire partie d’une élite et de représenter, ni plus ni moins, son pays. D’autant plus que c’est toujours pour des causes nobles : la paix mondiale, le rôle des croyants dans la paix et le développement, la culture, le sport, etc.

Il n’y a bien entendu pas de mal à cela. Les échanges sont, certes, ennuyeux au possible (lénifiants et sirupeux), mais, sommes toutes, il vaut mieux parler de paix que de guerre. Cette mise en scène grandiose ne fait guère avancer la résolution des conflits (on se réfugie dans les discours généraux et dans la prière), mais çà c'est une autre question ....

Et puis, il faut savoir que votre nom, votre appartenance associative et votre appartenance religieuse seront mises en avant pour les buts de propagande et de prosélytisme du mouvement mooniste.

Enfin, les " élites " sont invitées par le Révérend Moon sans qu’on leur explique en quoi consiste le mouvement Moon et son Eglise de l’unification. Les " élites " sont là pour applaudir le Révérend qui a eu la juste intuition et la grande sagesse de fonder telle ou telle " fédération ". Celui-ci se contente de la cérémonie d’ouverture (avec gâteau coupé) et d’une allocution en fin de séance.

Ceci dit, le mouvement a perdu le caractère sectaire qu’il avait à ses début avec encadrement disciplinaire des jeunes, rupture d’avec leur famille (au bénéfice de la Vraie famille), séminaires de formation tenus à huit clos, apparition des Vrais parents dans des boules de cristal, diabolisation de la société civile (sous le règne de Satan), relations avec les parties d’Extrême droite et anti-communisme primaire, etc. Il veut jouer désormais dans la cour des grands, avec amabilité et courtoisie.

Le mouvement a cessé son anti-communisme et se développe même fort bien dans les anciens pays communistes, à commencer par la Russie. Il y a toutefois les nations " élues " (les nations " Abel ", car Abel fut préféré par Dieu à Caïn) : les Alliés qui firent barrage au communisme durant la guerre froide, puis les Etats-Unis (jusqu’à ce que ceux-ci cherchent noise au Révérend pour ses impôts), et maintenant les pays du Tiers-monde, à commencer par la Corée (berceau du mouvement) et le Brésil où le mouvement possède une grande propriété et rapatrie ses activités nord-américaines.

 

Eglise post-chrétienne (voir notre message précédent), l’Eglise fondée par le révérend Moon fait partie des nouveaux mouvements religieux qui ont le vent en poupe. Elle donne suffisamment d’information sur ses propres fondements (voir par exemple, http://www.tparents.org/), pour qu’on ne puisse plus aujourd’hui la traiter de secte, même si le mouvement préfère mettre en avant ses innombrables " fédérations " qui constituent un système de racolage pour le moins ambiguë. 

Peut-être que le Révérend a compris que la théologie, aujourd’hui, ne fait plus recette auprès des foules – or notre bon révérend veut être adulé et ne pas mourir bêtement comme Jésus, sans famille, sans descendance (à moins que le tombeau de Talpiot ne nous révèle, finalement, un Jésus marié à Marie-Madeleine et ayant eu un petit Judas – voir notre rubrique " tombeau de Jésus à Talpiot ? ").

La religion spectacle (mise en scène de tout temps par les catholiques et les orthodoxes, et aujourd'hui par les pentecôtistes, les moonistes, etc.) fut la réponse des Jésuites et de la Contre-Réforme aux protestantismes austères, biblicistes, et ergoteurs du XVIème siècle. 

Voilà, on aime ou on aime pas l'art baroque et ses anges joufflus ! That is the question au delà des "disputes" théologiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans le messianisme de Moon
commenter cet article

commentaires

Articles Récents