Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 19:31

L’unitarisme contemporain est à la fois un mouvement historique (depuis le XVI° siècle protestant avec le courant anti-trinitaire) et un nouveau mouvement sous la forme de l’unitarisme-universalisme (depuis la fusion en 1961 des congrégations unitariennes américaines avec l’Eglise universaliste d’Amérique).


La version chrétienne de l’unitarisme se maintient bien avec les Eglises historiques en Transylvanie et en Hongrie, en Grande-Bretagne et à Boston aux Etats-Unis. D’autres Eglises s’organisent en Norvège et en Suède en relation étroite avec l’Eglise mère de Transylvanie. D’autres Eglises existent maintenant en Afrique noire (au Nigeria à Lagos et maintenant au Kenya, en pays kissi). En plus, Des associations chrétiennes se multiplient depuis les années 90 en Europe (Grande-Bretagne, France, Italie) et en Afrique noire (Burundi, Congo-Brazzaville).

La version unitarienne-universaliste, s’appuyant sur l’importante Unitarian Universalist Association (UUA) of Congregations des Etats-Unis, bourgeonne dans de très nombreux pays, dans les pays anglophones, mais aussi en Amérique latine et en Asie. Moderne, dynamique, innovante dans ses cultes, d’emblée universelle mais sans renier les patrimoines (dont l’héritage chrétien), cette spiritualité mobilise de très nombreux jeunes.

Ces deux versions se superposent aujourd'hui et sont étroitement complémentaires l'une de l'autre, s'enrichissant l'une de l'autre, allant de pair en ce monde moderne.

Oberwesel--Liebfrauerkirche--tryptique-de-l-autel-principal---PB031115--r--duit----20-.JPG


Ce magnifique triptyque au-dessus de l’autel principal de la Liebfrauekirche d’Oberwesel 
témoigne de la vision universelle et globale de la chrétienté où une Histoire sainte donne la clef
 aux évènements heureux ou malheureux qui frappent les hommes et la Nature. 
La théologie libérale, quant à elle, fait place au doute et prend acte de nos lacunes présentes. Elle suit avec attention les progrès scientifiques et de nos connaissances, mais s’abstient de proclamations définitives, d’édicter des dogmes, afin de ne pas clore la réflexion. 
Elle a une vision d’avenir, elle aussi globale, 
mais à l’opposée des totalitarismes qui enferment la pensée des hommes et leurs spiritualités


Photo Jean-Claude Barbier

 

L’ICUU, fondé en 1995, a su donner à cette mouvance unitarienne contemporaine sa dimension internationale et son contour. Elle a permis la mise en relation des multiples communautés et produire ainsi une cohérence. Tous les unitariens du monde entier se trouvent réunis autour du rituel de l’allumage du calice, mis en allégresse par des cantiques chantés d’une même voix, soudés par la même attitude libérale en matière de croyances religieuses.

Rien à voir donc avec de nouvelles spiritualités qui restent à l’état de nébuleuses comme le New-Age. Qu’on se le dise, les unitariens ont bien les pieds sur terre !

En cela, les actes des symposiums théologiques que l’ICUU organisa en 2001 à Oxford en Grande-Bretagne, puis en 2006 à Kolozsvar / Cluj Napoca en Transylvanie, ont posé d’importants jalons pour donner une échine dorsale à cette mouvance qui a l’avenir pour elle. Ces actes ont été publiés, le dernier tout récemment. Vous en trouverez les sommaires dans La Besace des unitariens.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans unitarisme international
commenter cet article

commentaires

Articles Récents