Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 12:11

vu-sur-tilk--plate-forme-d-Over-blog.jpg

 


La prière de demande - qui est la plus pratiquée car, dans les difficultés, les humains appellent vite au secours leur dieu, ou les dieux, ou Dieu – suppose que ces entités surnaturelles interviennent d’une façon providentielle, peuvent aider les uns et les autres pour donner un coup de pouce nonobstant les lois générales qui régissent l’univers, dans certains cas faire des miracles, forcer le destin, rectifier l’histoire des hommes lorsqu’il le faut, accorder les victoires ou au contraire envoyer les épreuves afin d’interpeller notre foi, etc.


Nombre d’unitariens ont abandonné cette vision bien anthropomorphique du divin et cette pratique. Par contre, grande est leur louange vis-à-vis de celui qui nous a donné la Vie, de celui qui est la Source, qui est à l’Origine de notre univers, qui est l’Alpha pour retrouver le langage d’un Teilhard de Chardin. Bien au-delà du dieu horloger de Voltaire, du Grand architecte de l’univers des francs-maçons, il s’agit d’un Créateur qui est présent dans sa Création, d’une osmose intime entre notre vie, nous mêmes et un univers qui, pour le croyant, est illuminé de Sa présence. 

La théologie chrétienne classique traduit cela par une descente de Dieu dans l’humain, par le " mystère " de l’Incarnation (au bénéfice de Jésus qui joue alors les intermédiaires) ; plus simplement, on peut penser que Dieu " est ", selon la belle expression de l’Exode ; qu’il est avec son peuple, avec nous tous, avec tous les êtres vivants (y compris avec nos amis les animaux et les fleurs qui nous enivrent de leurs parfums et de leurs couleurs).


Dans cet ordre de la louange, ce ne sont plus les prêtres – chargés de redresser les nuques raides et d’enseigner le peuple dans la vertu – qui sont au premier rang, mais les poètes.

Cécyl, poète breton, est l’un d’entre eux. Il vient d’éditer un magnifique recueil de poèmes intitulé tout simplement Yahvé – et en sous titre, sa déclaration de foi, " Dieu nous parle, Dieu travaille en nous ".

Ces poèmes ont été rédigés de 2000 à 2006 et publiés en 2007 aux éditions a’ alpha prime éditions, au prix de 11 euros.

Ils naissent de l’osmose avec la nature, visitent la ville où nous habitons, se lovent dans notre âme humaine et s’élèvent jusqu’à Dieu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents