Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 11:11
Le groupe Actualité religieuse de l'association Esperance 54 (laquelle est membre de la Fédération des réseau des parvis) a envoyé ce dimanche 17 février, au chef du bulletin diocésain avec copie à Mgr Louis Papin, évêque de Nancy et de Toul, ce texte relatif aux indulgences ... qui sont toujours et encore conseillées par les autorités catholiques.


indulgences.jpgmoine sur âne battant campagne pour soutirer des indulgences.
 

Nous sommes un petit groupe de chrétiens de vigilance critique dans l’Eglise catholique.

En général EGLISE 54 [ndrl : le bulletin diocésain] publie des articles intéressants concernant des manifestations vécues dans l’esprit de Vatican II..

Même si aujourd’hui l’accent est mis sur le caractère spirituel de cette démarche, elle occulte le fait que dans l’Eglise catholique le pardon vient du sacrement de réconciliation qui, ici, se trouve inséré dans un ensemble de pratiques dont l’énumération scrupuleuse a un caractère superstitieux : que se passe-t-il si le pratiquant manque  une étape ?

Il aurait été important de rappeler que c’est le détournement d’une pratique médiévale à des fins purement financières (pour la construction de la basilique saint Pierre de Rome) qui a suscité l’indignation de Luther et la rupture dramatique dans l’Eglise.

indulgences--bis.jpg 
légat du pape dressant estrade dans les villes.

Nous nous souvenons que le 31 octobre 1999 l’Eglise catholique et la Fédération luthérienne mondiale ont signé un accord sur la doctrine de la justification :; la pratique des indulgences , avec sa logique comptable des peines et remises, semble contredire cet accord que accordait une part plus grande à la justification par la foi.


C’est pourquoi nous craignons que cette insistance sur les indulgences (JMJ de Cologne, rassemblement de Valence en 2006…) ne procède d’une vision pontificale éloignée de l’esprit œcuménique et encore renouvelée dans le document du 10 juillet 2007 affirmant que les Eglises issues de la Réforme ne peuvent prétendre au sens propre au statut d’Eglise..

 Dans l’Evangile, Jésus répète que ce ne sont pas les manifestations ostensibles de piété qui plaisent à Dieu, mais le comportement fraternel à l’égard des blessés de la vie, les malades, et ceux que nous appelons aujourd’hui les sans papiers, les sans domicile, les sans travail. Dans ce domaine, catholiques et protestants se retrouvent dans des démarches fraternelles sans évaluer leurs " mérites ".

 Nous ne contestons pas que certains puissent trouver un appui spirituel dans ces pratiques que Vatican II avait fait passer au second plan, mais nous avons la conviction que la vraie Tradition est la référence à l’Evangile et le souci de transmettre son message aux hommes de notre temps..

En attendant une réponse de votre part, nous vous prions de croire à nos sentiments fraternels.

C’est pourquoi nous avons été choqués de lire dans le numéro 120 (page 8) sous la plume du curé de Notre-Dame de Lourdes, la " recette " pour obtenir une indulgence plénière, et un encadré qui en expliquait le rôle..


Jésus, chassant les commerçants du Temple, 
et le Vicaire du Christ sur terre comptant ses sous !

MoneychangerIndulgence.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Espérance 54 - dans la Contre-Réforme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents