Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 13:53

T-moins-de-J-hovah.jpgCroix--croissant-et-cristal-rouges.jpeg


Biblicistes convaincus, les témoins de Jéhovah sont très attachés à la prescription comme quoi le sang appartient à Dieu et à Dieu seul. Conscients que cela constitue un hiatus très sérieux dans leur rapport avec la médecine moderne, laquelle préconise la transfusion sanguine dans de nombreux cas, les T de J encouragent les recherches scientifiques de haut niveau afin de trouver des substituts au sang.

Dans le cas ci-dessous, c’est l’utilisation de l’EPO qui s’est avérée opportune et a pu éviter une transfusion sanguine.

Nous ne pouvons qu’espérer que les archaïsmes religieux puissent être ainsi contournés à défaut d’être dépassés, voire techniquement solutionnés, chaque fois que cela est possible. Le chemin est parfois bien long, mais souhaitable !

L’information suivante nous a été envoyée par Fabien Girard le 22 février.


Un fait médical important, survenu à l’hôpital de Purpan à Toulouse, a été rapporté lors d'une assemblée à Marseille par M. Baudril, responsable du Comité de Liaison Hospitalier (CLH), un service mis en place par le siège des Témoins de Jéhovah de France.


Margo, bébé prématuré, née à 30 semaines de gestation, et ne pesant qu'1kg 200, avec un taux d'hémoglobine trop bas ; les médecins préconisent alors la transfusion du sang. Les parents, Témoins de Jéhovah, font appel au CLH, le processus est mis en route, fax envoyé et l'on propose aux médecins s'ils accepteraient d'administrer l'Erythropoïétine (EPO, hormone de synthèse qui stimule la production de globules rouges) pendant 3 jours, les médecins acceptent, le siège des Témoins de Jéhovah fournit le produit. Après trois jours, le taux d'hémoglobine s'est stabilisé, on propose un 4éme jour d'administration et, là, le taux remonte. Le traitement est approuvé et mis en route, Margo, qu'on appelle maintenant "La battante" est sauvée. 


C'est une première, les médecins veulent l'essayer sur d'autres prématurés ; ils obtiennent les même résultats ; le traitement est alors établi sur tous les prématurés du service de Pédiatrie de l'hôpital de Purpan à Toulouse. Suite à cet événement cette thérapie à été établie dans tous les services des prématurés de tous les Hôpitaux de France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fabien Girard - dans les dérives sectaires
commenter cet article

commentaires

Articles Récents