Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 07:30

Jean Risse a publié un livre intitulé " Les pauvres au secours de Dieu ; prêtre ouvrier dans un monde du travail en crise ", aux éditions L’Harmattan (Paris, juin 2006, 216 pages, 19,5 euros).

L’auteur est né en 1936 à Luttange, en Moselle, dans une famille ouvrière. La vie de famille sera difficile, mais toujours très digne. Après un passage de deux ans dans une mine de fer et un engagement de trois ans dans la Marine nationale, il entre au séminaire en 1956 et est ordonné prêtre en 1964. Il travaille en 68 dans une entreprise du Bâtiment puis dans une usine sidérurgique de Lorraine (Sollac). Il adhère à la CFDT en 1970. En 1986, il perd son emploi comme des milliers d’autres sidérurgistes. Depuis, il participe au développement du syndicalisme de retraités dans la CFDT et a été désigné, par la préfecture, comme conseiller de salarié en cas de licenciement.

Ce n’est pas un livre de plus sur l’Homme, un homme tellement abstrait qu’il n’existe pas. Ce livre ne relate que les combats d’hommes et de femmes libres, responsables d’eux-mêmes, des autres …. Des hommes et femmes qui ont faim et soif de justice. Combats qui rassemblent chrétiens, autres croyants, incroyants, athées : tout en se battant ensemble contre toutes les formes de violences, ils se partagent leurs questions, leurs convictions, leurs doutes. Le chrétien que je suis, et je ne suis pas le seul, prétend que ces affamés de justice révèlent quelque chose du vrai visage de Dieu, un Dieu qui ne les " roule pas dans la farine ", mais un Dieu qui alimente leur soif de liberté. Ce sont ces hommes, ces femmes qui ont écrit ce livre ".

Jean Risse avait auparavant publié "Leur silence est parole" aux éditions de l'Atelier, en 1991.

-glise-Sainte-Th-r-se---Metz.jpgSainte-Thérèse est une église d’un quartier de Metz, elle se trouve entre le quartier de la gare, celui du Sablon et de Montigny les Metz. Ce quartier a été reconstruit dans les années 1920-1930, quand Metz est redevenue française. Pour desservir ce nouveau quartier, l’église a été construite de 1930 à 1954 grâce à de multiples dons de particuliers. Elle n’est propriété ni de la Ville, ni de l’Evêché, ni de l’Etat, mais des paroissiens par l’intermédiaire du Conseil de fabrique.

Jean Risse présentera son livre le samedi 29 mars, à 14h, à Metz, à la salle au sous-sol de l’église Sainte-Thérèse (à côté de l’Hôpital Bon Secours), lors d’une rencontre organisée par les " Croyants en liberté, pour une Eglise du dialogue ". 

Pour contact : Georges Heichelbech

Croyants en liberté, pour une Eglise du dialogue " 
est membre de la Fédération des réseaux des Parvis.

Partager cet article

Repost 0
Published by d'après Georges Heichelbech - dans vies de prêtre
commenter cet article

commentaires

Articles Récents