Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 07:53

Loin des lois et règlements de l’Etat, dans un espace présenté comme de totale liberté, la bloguosphère est devenue un nouvelle espace où se sont engouffrés les professionnels du sexe, les forts en gueule, les violents, etc.  Les plus pervers (pédophiles, terroristes, etc.) évitent toutefois les plates-formes de blogs où ils peuvent être repérés plus aisément et préfèrent les sites libres.  

Il fallait s’y attendre ! Bien entendu, à chaque velléité des autorités européennes pour allez-y-voir, c’est la levée des boucliers au nom des lois scélérates, à savoir liberticides ...

En démocratie, la liberté n’est pas un terrain vague, un lieu qui serait sans tradition, sans coutume, sans règles du jeu. Elle n’est pas une jungle où s’affronteraient les plus forts et les plus faibles. Il faut une dose, je dirais même une surdose d’angélisme pour croire que les êtres humaines vont s’auto-régulariser, s’harmoniser, s’abstenir d’eux-mêmes des excès, s’autogérer tous seuls comme des grands, être responsables. L’abbaye de Thélème, où il faisait si bon vivre au dire du sieur Rabelais, était une communauté élitiste ... et parfaitement imaginaire.

La bloguosphère, surtout dans le domaine de l’actualité politique, c’est le règne des rumeurs non vérifiées (et oui, les blogueurs sont des journalistes en herbe mais qui n’en ont pas toujours la déontologie), des jugements à l’emporte pièce, de la violence verbale, du dénigrement des hommes et femmes politiques. Des illustrations concrétisent pour ceux qui n’auraient pas encore compris. La liberté pour certains serait elle d’abord du défoulement, du fanatisme, de l’intégrisme politique ?

Faut-il laisser proliférer l’ivraie et le bon blé en même temps par crainte de faucher le bon blé en voulant retirer l’ivraie. C’était le conseil de Jésus, mais c’était, à son époque, en attente du Jugement final. Mais aujourd’hui, qui se soucie du jugement de Dieu, ni même de son regard ?

Puisque l’Etat tarde tant à intervenir dans ce terrain vague, les blogueurs eux-mêmes doivent se prendre en main et assainir leur propre environnement. Sur de nombreux sites, et c’est le cas pour ceux de la plate-forme d’Over-blog, vous trouverez en bas de page la fonction " signaler un abus ". N’hésitez pas à actionner cette sonnette d’alarme. C’est rapide et efficace ! Elle permet en effet à Over-blog de transmettre au blogueur dénoncé qu’il risque des sanctions et des poursuites judiciaires (des " affaires " ont déjà été portées devant les tribunaux).

Sont visés : la pédophilie, le racisme, l'antisémitisme, l'homophobie, l'incitation à la haine raciale, le révisionnisme et le négationnisme (apologie ou contestation de crimes contre l'humanité), l'atteinte aux marques, la diffamation, l'atteinte à la vie privée ou droit à l'image d'un tiers.

A nous de savoir défendre notre démocratie au sein de la bloguosphère. Nous sommes responsables de ce jardin où poussent de belles et magnifiques plantes. A nous de l’entretenir. Il paraît qu’Adam et Eve, nos aïeuls si célèbres, furent chassés du Paradis parce qu’ils se contentèrent d’en bouffer les fruits sans lever le petit doigt pour l’aménager ! N’y a-t-il pas le temps de l’économie de cueillette, puis celui de l’agriculture ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article

commentaires

Articles Récents