Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 17:21

Depuis octobre 2007, à l’initiative des franciscains de Toulouse, rejoints par de très nombreuses associations militantes (religieuses, humanitaires, politiques, etc.), des cercles de silence ont été organisés dans pas moins de 71 villes afin de dénoncer les conditions faites aux demandeurs d’asile et autres immigrés.

Voir le recensement qui en a été fait en date du 10octobre 2008 (soit au 10ème mois de fonctionnement) par Elie Michel ( CIMADE, Réseau Education Sans Frontières RESF 34 Montpellier)

 


Au-delà de ce que nous pouvons penser des politiques d’immigration mises en place dans notre pays, les pays voisins ou au niveau de l’Europe ou encore dans les pays de départ, ces cercles de silence interpellent nos consciences. Ils ont l’avantage d’ouvrir un moment de recueillement où les personnes sont invitées à faire silence en elles-mêmes afin d’apaiser leurs tensions et de reconsidérer avec plus de sérénité leur propre positionnement sur une question donnée et face aux drames vécus par des personnes. Ils témoignent de notre responsabilité sociale, de notre écoute aux autres, de notre présence à leur côté.

Aucune condition ni étiquette n’est remplie pour entrer dans un cercle de silence ; la manifestation est ouverte à tous et les passants sont invités à s’y joindre. Pour certains, ce sera un premier pas vers plus d’engagement.


L’action est non violente. Elle n’assène pas d’argumentaires, ni des slogans, mais invite à la réflexion. Elle ne bloque pas les rues et nul n’est pris en otage. Elle se déroule sur des places publiques fréquentées (ce qui est suffisant pour faire venir les journalistes) et dure une heure. Elle s’abstient de répondre aux provocations (cas à Bordeaux le 16 septembre où un groupe de sympathisants du Front national est venu troubler la manifestation).


Elle livre une documentation : pancartes portées par les manifestants (et pouvant être conçues par eux-mêmes), ou encore épinglées tout le long d’une corde qui dessine le lieu du rassemblement, grands panneaux explicatifs, tracts distribués aux passants, pétitions à signer sur une table, etc. , textes lus avant ou après le temps de silence.


Elle utilise des symboles et des rites chargés d’émotion : à la fin tout le monde se donne la main et lève les bras, puis tout le monde applaudit (à Metz), ou porte un masque blanc (Metz), ou arbore une écharpe blanche (Nancy), etc.


Les franciscains de Toulouse en font le bilan et invitent à poursuivre : la conversion des cœurs est œuvre de longue haleine !

Ils citent Gandhi – en pensant sans doute aussi à Jésus – "Rappelez-vous le visage de l'homme le plus pauvre et le plus faible que vous ayez rencontré, et demandez-vous si l'acte que vous envisagez lui sera utile. Va-t-il y gagner quelque chose ? Cela va-t-il lui rendre le contrôle sur sa propre vie et sur sa destinée ? Alors vous verrez vos doutes et votre moi se dissiper"


Villes cités dans le recensement des cercles de silence : Agen (47), Annecy (74), Annonay (07), Antony (92), Apt (84), Aubagne (13), Auxerre (89), Avignon (84), Bagnols-sur-Cèze (30), Bayonne (64), Béziers (34), Bordeaux (33), Cannes (06), Carcassonne (11), Carpentras (84), Castre (81), Chalon-sur-Saône (71), Charleville – Mézières (08), Cluny (71), Colmar (68), Dijon (21), Epernay (51), Epinal (88), Etampes (91), Grenoble (38), Guebwiller (68), Hazebrouck (59), Hendaye (64), La Rochelle (17), Le Havre (76), Le Puy-en-Velay (43), Le Vigan (30), Lille (59), Lyon (69), Mâcon (71), Marseille (13), Massy (91), Maubeuge (59), Melun (77), Metz (57), Montélimar (26), Montpellier (34), Mulhouse (68), Nancy (54), Nantes (44), Nice (06), Nîmes (30), Orléans (45), Paris (75), Pau 64), Privat (07), Reims (51), Rennes (35), Rodez (12), Roubaix (59), Rouen (76), Saint-Dié (88), Saint-Etienne (42), Saint-Gaudens (31), Salon-de-Provence (13), Sartrouville (78), Sète (34), Strasbourg (67), Tarbes (65), Toulouse (31), Tourcoing (59), Tournon-sur-Rhône (07), Tours (37), Valenciennes (59), Versailles (78), Villeneuve-sur-Lot (47).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans la non-violence
commenter cet article

commentaires

Articles Récents