Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 17:38

Aujourd’hui le moindre groupe, mouvement ou association a pignon sur Toile grâce à un site ou un blog ou encore un groupe de discussion ou un forum. Les paroisses, diocèses, Eglises, etc. , ne sont pas en reste dans l’aventure du numérique.

Mais peut-on aller encore plus loin ?

Une première possibilité :

Dans le virtuel, il a les Eglises de la Second Life qui ont fait la Une des journaux au début de 2007. Le système est performant puisque des heures de culte réunissent les fidèles et des réunions de discussion sont proposées. Mais seuls les doués en informatique peuvent les fréquenter ; il faut aussi pratiquer l’anglais couramment ; enfin c’est par un dédoublement de la personnalité – sous couvert d’une avatar – que les rencontres se font.

Nous avions présenté ici la First Unitarian Universalist Church of Second Life
(FUUCSF) dans un premier message du lundi 26 février 07 (avec plus de 600 fidèles aux dernières informations) * et, d’une façon plus générale, le développement de ces communautés religieuses virtuelles " Lorsque les avatars se rencontrent et prient ensemble "

* vidéo visible sur le site de cette Eglise.

Dans notre cas, il s’agit d’une toute autre possibilité offerte également par l’Internet à partir de l’existence d’un site.


Le site est alors défini comme un espace d’activités et de rencontres, s’appuyant sur un réseau déjà existant. Le site de l’Eufr a été ouvert le 3 juin par le réseau de la Correspondance unitarienne, fondé à Bordeaux en octobre 2002 et qui diffuse un bulletin mensuel à plus 250 destinataires (dont la plupart par voie électronique).

le drapeau de la Francophonie

Cet espace concerne quelques 1 300 unitariens et sympathisants répartis dans les pays francophones en Europe (France, Suisse romande et Wallonie), en Amérique du Nord (Québec, et dans l’avenir nous l’espérons en Arcadie et en Louisiane) et en Afrique noire (pour l’instant au Burundi, Congo Brazzaville, RD Congo et Togo). Parmi eux, de nombreux isolés – surtout en Europe – et d’autres qui célèbrent régulièrement un culte au sein de communautés.

Il s’agit d’une Eglise qui fonctionne comme telle, avec les institutions ecclésiales habituelles, du moins dans les milieux protestants : un conseil (pour l’instant de 7 membres), un pasteur titulaire d’une chaire (la révérende Maria Pap, ministre de l’Eglise unitarienne de Transylvanie), un futur pasteur en formation, une chorale (pour l’instant un noyau de 3 chanteurs chevronnés dont un musicien), et un gestionnaire (en l’occurrence le webmestre du site).

Une Eglise avec des activités culturelles (une présentation de nouveaux livres dans la rubrique " la bibliothèque de l’Eufr) * et surtout cultuelles : pour l’instant un espace de prières et de méditations (où sont publiés des textes correspondant à la spiritualité libérale qui est la nôtre) qui sera bientôt complété par un espace de partage post cultuel (où, chaque mois, les fidèles pourront échanger leurs expériences, leurs sentiments, leurs émotions, leurs prières, après avoir effectué un culte de maison – seuls, avec leur famille, leurs voisins, leurs amis – ou bien au sein d’un groupe régulier ou une communauté).

* pour une documentation plus systématique, voir notre site documentaire qu’est La Besace des unitariens.


Une Eglise avec sa convivialité, où les fidèles peuvent faire part des évènements de leur vie, et se connaître de visu grâce à la publication de photos et de vidéos.

Enfin, une Eglise avec des activités sociales : en projet, une aide aux populations pygmées des deux Congo.

A plus long terme, nous espérons que cette Eglise encouragera aux cultes de maison, à la formation de groupes locaux, à des rencontres régionales et, pourquoi pas internationales.

L’Eufr est donc une Eglise sur la Toile, à notre connaissance la toute première du genre. Puisse-t-elle servir de prototype pour d’autres milieux religieux !

Elle est aussi la première Eglise " linguistique " concernant, pour une mouvance donnée, l’ensemble des fidèles qui parlent la même langue maternelle ou vernaculaire.

Elle repose bien entendu sur des internautes ayant appris l’art de communiquer sur la Toile grâce à la messagerie électronique et, pour certains, à la photographie digitale. Elle correspond à une sociabilité à distance rendue de plus en plus nécessaire au sein de nos sociétés marquées par l'individuation et par la mondialisation en cours et de plus en plus opérationnelle grâce au développement de l’Internet.

Autre avantage : elle n’a aucun frais de fonctionnement ! Même le site est gratuit, puisque sur une plate-forme de blogs (et le webmestre est militant bénévole). Elle exige certes du dévouement, de la confiance dans ses convictions, assurément de la foi ...

 

Pour contact : la Correspondance unitarienne
http://eglise.unitarienne.francophone.over-blog.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans la culture Internet
commenter cet article

commentaires

Articles Récents