Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 10:07

Jean-Michel Maldame, dominicain toulousain, a prononcé une conférence sur : " Faut-il réhabiliter Giordano Bruno ? ". Compte-rendu par Paul Pistre, Lettre aux catholiques amis des maçons, n° 77, vacances 2009, p. 11.


" Le conférencier, membre de l’Académie pontificale des sciences, aurait aimé compléter la réhabilitation récente de Galilée par une semblable mesure du Vatican, touchant Giordano Bruno.


Il retrace la biographie, la pensée et le procès de son confrère [ndlr : G. Bruno était dominicain]. Né près de Naples, ce religieux a du mal – par ses idées d’avant-garde – à demeurer dans l’Ordre dominicain. Ce moine vagabond enseigne à Rome, Venise, Padoue, Chambéry, Genève, Toulouse – où il devient philosophe (une plaque commémorative y a été apposée). Puis, il est à Paris, Oxford, Wittemberg, Prague, avant de rejoindre Venise où il sera arrêté. Par ses idées, il se trouve dans la continuation d’Aristote et de saint Thomas d’Aquin, de R Lulle, de Copernic, d’Erasme.

Arrêté par l’Inquisition, jugé à Venise puis à Rome, accusé par le cardinal Bellarmin, il subit le bûcher en 1600. Il est resté le martyr type de l’Inquisition et le drapeau de la franc-maçonnerie italienne, ainsi que la Libre Pensée.

Ses idées font de lui un prophète d’une chrétienté réconciliée, une figure fondatrice de l’humanisme européen. Ce penseur religieux mérite donc d’être honoré".

Partager cet article

Repost 0
Published by c.r. de Paul Pistre
commenter cet article

commentaires

Articles Récents