Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 08:07


http://unehistoiredeu.superforum.fr

 
les trois bougies représentent les trois grandes familles spirituelles qui, en 1995, fondèrent l'International Council of Unitarians and Universalistes (ICUU) : les unitariens, les universalistes et les unitariens-universalistes. Elles témoignent à la fois de la diversité de l'unitarisme contemporain et de sa solidarité interne.


Lancé au début du mois de mai 2006, le forum de Virgil Pérez est devenu au fil des jours un excellent outil d’information. D’abord parce que Virgil est un esprit curieux et qu’il fait partie de cette nouvelle génération d’internautes sachant dénicher les informations dans les moindres recoins de la galaxie Internet. Et puis, c’est une personne de conviction sachant prendre le temps de sa passion et de nous la faire partager. Si bien, qu’aujourd’hui, il est assurément l’un des meilleurs d’entre nous dans la connaissance de l’unitarisme contemporain.

Il en connaît à la fois la diversité - à commencer par les grandes familles spirituelles qui sont fondatrices de l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) : les unitariens, les universalistes, et les unitariens-universalistes - et la solidarité qui nous relie tous au nom d’une histoire commune et au regard des principes éthiques de l’ICUU.

Nous l’avons souvent dit : la reconnaissance de cette diversité est la condition préalable pour la tolérance et le dialogue entre nous, loin des prétendues « orthodoxies » et de tout sectarisme. Loin aussi du confusionnisme comme quoi « tout çà c’est finalement la même chose » … en gommant ou en diluant les identités des uns et des autres.

Par rapport aux activités induites par les chrétiens unitariens français et ouvertes à tous (le bulletin de la Correspondance unitarienne, le groupe de discussion « Unitariens francophones » et les « Actualités unitariennes »), Virgil appréhende l’actualité d’une façon beaucoup plus large.

Là où nous avons le soucis et la prudence de ne pas engager nos associations afin de ne pas les diviser sur des questions qui relèvent d’un choix politique ou d’attitudes pouvant être contradictoires vis-à-vis de l’évolution des mœurs (l’avortement, le mariage entre homosexuels, l’adoption d’enfants par des familles monoparentales ou des couples homosexuels, l’euthanasie, etc.), les jeunes unitariens – Virgil en France, Théo* en Grande-Bretagne, etc. , préfèrent aborder tous les sujets sans retenue, en donnant leurs opinions personnelles étant entendu que celles-ci n’engagent qu’eux mêmes.
* voir notre précédent message sur l’unitarisme en Grande-Bretagne

Cela donne des blogs ou des forums très vivants, touchant un peu à tout, à l’image de la vie quotidienne avec sa masse d’informations tout azimut. En cela, Virgil a apporté un plus dans le paysage unitarien français jusqu’alors plutôt réservé.


En prime, il l’a fait avec son talent de jeune internaute, passionné d’Internet, nous faisant partager, par d’abondantes illustrations, ses vives réactions en face des évènements, ses émotions culturelles, ses engagements sur le terrain en faveur des victimes du sida, etc. Au-delà de ce style résolument plus « branché », Virgil souhaite mobiliser des jeunes qui pourraient démarrer un groupe de Jeunes « U ».

Par soucis d’optimiser nos efforts réciproques et dans la joie d’une relation amicale, nous avons décidé d’échanger les informations en toute confiance. Plusieurs de nos messages précédents (les églises UUistes vandalisées, la Second Life, etc.) reprenaient d’ailleurs des articles parus dans le forum qu’il anime. Cette entente entre tout à fait dans notre accord de partenariat qui lie le Regroupement francophone unitarien universaliste (RFUU) et les associations chrétiennes unitariennes de France, du Burundi et du Congo, et dont le texte a été publié sur le site de l’AFCU (voir nos liens). Virgil, de sensibilité unitarienne-universaliste, est membre du RFUU et il participa à la rencontre d’Avignon, le 22 juillet 2006, où cet accord fut mis en projet.


Nos lecteurs ne pourront que se réjouir avec nous de cette bonne osmose entre nos supports qui, eux, demeurent bien identifiés et complémentaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article

commentaires

Articles Récents