Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 05:54

Vu hier soir sur TF1 aux informations de 20 heures

La Grèce, qui reconnaît la confession orthodoxe comme religion d’Etat (et qui la finance en conséquence), a enfin accepté (sans doute Europe oblige) que le culte des douze dieux de l’Olympe soit pratiqué au grand jour. Un temple s’est immédiatement ouvert au pied de l’Acropole car les décathéistes (adeptes des dix dieux concernés) revendiquent pas moins de 400 000 adeptes en Grèce.

Ce samedi 17 mars, accompagnés de journalistes de TF1, une centaine d’entre eux se sont présentés au temple dédié à Poséidon, fils de Zeus et dieu de la mer, à Cap Sounion, magnifique promontoire en fin d’Attique surplombant la mer Egée. Mais là, ils se sont heurtés à la directrice des sites archéologiques leur rappelant que le monument était réservé seulement aux visites touristiques. Nos adeptes durent payer leur billet d’entrée. Ils transgressèrent toutefois les consignes de laïcité en élevant leur prière une fois sur le site sous l'oeil goguenard de la directrice et des forces de l'ordre.

Le ministre grec de la Culture n’a sans doute pas (encore) compris que ces rites allaient revigorer les vieilles pierres et attirer une foule de nouveaux visiteurs. La laïcité est parfois bien bornée ! A quand la visite payante pour les chrétiens qui voudront aller prier dans les églises déclarées monuments historiques ?

Le temple de Poséidon dans "Îles à rêver", http://evm.vr-consortium.com/titres/ilesgrecques/zzf/zzon4/47927.htm

Ce temple de Poséidon fut construit en marbre blanc de 444 à 440 avant J.-C.. Les colonnes, de 6 m de haut, sont plus fines en haut qu’en bas, si bien que l’effet de perspective en sort renforcé. On dit que le roi d’Athènes, Egée, croyant que son fils Thésée était resté prisonnier du labyrinthe du terrible Minotaure, se serait jeté du haut de ce promontoire dans la mer à laquelle il donna son nom. Finalement, Thésée revint victorieux et les Athéniens n’eurent plus à livrer leurs fils et filles au cruel souverain de Crète.

A ceux qui s’étonneront que Poséidon puisse être le fils de Zeux, on peut rétorquer que les chrétiens du II° siècle, dans la version arienne, ont bel et bien fait de Jésus un dieu engendré par Dieu-le-Père ; et qu’ils ont fait même plus fort, avec la version nicéenne, en déclarant que Jésus était une incarnation de Dieu-le-Père (un avatar diraient les hindouistes). Comme quoi, on peut se rappeler les paroles de Iéshoua : on voit bien la paille dans l’œil du voisin, mais non la poutre qu’on a dans le sien.

 

pierres taillées (marbre blanc) tombées du temple dans la mer Egée (vue sur Wikipedia)

Protecteur des pêcheurs et des navigateurs Poséidon a comme attribut le trident et le poisson. Dans le bâteau qui conduisit Jonas à Ninive, par un chemin bien détourné (voir notre message précédent, "Jonas pour tous" en date du 14 mars), des matelots prièrent comme il se doit Poséidon pendant que Jonas, caché en soute, dormait et oubliait de prier IHVH.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Articles Récents