Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 18:55

Voici quelques perles parmi les chansons « satanistes » qui, à Clisson, sont au programme de la « Fête de l’Enfer » version 2012.


« Détourner l’esprit des justes, c’est là que Satan fonctionne le mieux pour prendre l’Eglise et la détruire » (groupe Possessed, chanson The suffering Church)

« Je n’ai pas de maître, je ne loue pas de dieu. Se faire plaisir sur un cadavre frais. J’abjure la Bible. Mon besoin de la mort est éternel. Je vais les accrocher sur une croix. Comme Jésus, ils saigneront à jamais » (groupe Sévère Torture, chanson Inferior divinity).
« Le Christ est mort en poussant des cris aigus comme un porc. Tuez ses favoris, exterminez-les tous. Décapitez les disciples de Dieu » (groupe Belphegor, chanson Cremation of holiness).
« Les chrétiens aux lions ! Brûler des croix. Jésus-Christ, fils d’odeur fétide. Jésus-Christ, sauveur castré » (groupe Belphegor, chanson Swarm of rats)
« Chrétienté. Religion de pitié. Dieu des malades. Nous ne déclarons pas la paix, mais la guerre » (groupe Mayhem chanson Necrolust) et du même groupe « Sucer le sang de nonnes sans c … » (chanson A Grand declaration of war).

satanismefrance_aniblis.jpg

Le logo de la communauté satanique de France

 

Bon, surtout pas de panique ! cool ! des « spécialistes » sont là pour nous expliquer doctement que c’est un thème classique pour la musique black metal – pas de quoi braillé pour un truc qui s'est banalisé ! - que, dans une approche psychanalytique, c’est l’expression de pauvres artistes traumatisés par la violence des religions qu’ils ont subi durant leur tendre enfance, bref qu’ils sont avant tout des victimes. On nous assure aussi  que les jeunes sont habitués et ne prennent pas cela au sérieux, que cela reste du virtuel pour eux, bref que c’est pour bien rire tous ensemble ; qu’au delà du sens littéral, c’est du défouloir ce qui permet finalement de retrouver son bien être, et patati et patata … La bonne société libérale émet toutes les raisons inimaginables pour justifier l’injustifiable, à savoir la haine d’autres. Et lorsqu’il y a passage à l’acte – car il y en a ! -, on s’empresse de dire que le « présumé innocent» a commis un acte isolé ou encore qu’il était en proie à un coup de folie et donc non responsable de ses actes. Ainsi va le libéralisme sociétal ambiant de nos sociétés modernes …


Pour ceux qui ne sont pas dupes, les Actualités unitariennes, dans leur rubrique "Christianophobie" ont déjà attiré l’attention sur cette ambiance qui se développe à bon compte dans certains milieux.

 

article du 21/06/09, - La fête de l’enfer (Hellfest) à Clisson ou le satanisme au rendez-vous (lien).

article du 14/01/11, La christianophobie en europe (1) - vandalisme et profanation de lieux de culte (lien)
article du 14/01/11, la christianophobie en Europe (2) - un agenda qui ne se veut plus chrétien (lien)
article du 14/01/11, la christianophobie en Europe (3) – un observatoire contre les discriminations anti-chrétiennes (lien)
article du 18/04/11, Le Piss Christ ou la régression au faire pipi (lien)
article du 14/11/11, Quel place au blasphème (lien)
article du 18/11/11, Golgota-Picnic et pourquoi pas Auschwitz-Picnic ? (lien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans christianophobie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents