Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:18

Certains partisans de Darwin voudraient enfermer le débat dans un cadre binaire : pour ou contre Darwin, Darwin ou Dieu, Darwin où les néo-créationnistes. Ce pro-darwinisme à tout crin est ridicule et fanatique.

Il est d'abord ridicule car toute théorie scientifique est amenée à être critiquée, contestée, améliorée, dépassée, remplacée, etc. C'est la dynamique scientifique que nul ne peut arrêter. Darwin n'a donc pas besoin de dévots fanatiques, mais tout simplement de la reconnaissance d'une oeuvre scientifique marquante en son temps, remarquable, immense. Donc un hommage appuyé à Darwin et haro parfaitement justifié sur l’occultisme de la plupart des Eglises de son époque cramponnées au récit de la Genèse comme une huître à son rocher.


Ce pro-darwinisme a tout crin est fanatique car il combat toutes les nouvelles hypothèses et nouveaux courants de pensée, comme par exemple celle du Dessein intelligent (à ne pas confondre avec le créationnisme et qui n’en est pas du néo-) ou encore la théorie cybernétique de l'Evolution de Roseline Chandebois qui met en avant les découvertes basées sur l’embryologie.


Fanatisme aussi du fait que, pour mieux combattre ses "ennemis", il ramène ceux-ci d'une façon arbitraire au créationnisme.

D’une façon générale, foin des dévots et des partisans unilatéraux, des fanatiques qui imposent leurs idées et refusent l’ouverture de débats comme si tout était dit une fois pour toute, des littératures anti- ou pro-, des positionnements dits de Droite ou de Gauche. On savait que l'homme était bipède, mais - lorsqu'il se laisse aller sans effort - il est volontiers binaire !

Que chacun apprenne à se dire enfin soi même sans avoir besoin de polémiquer ou de se trouver des adversaires ! Foin de la pensée binaire qui fait fi de la complexité des réalités et de la liberté de pensée individuelle.


Le meunier, après avoir reçu maints conseils contradictoires, continua sereinement son chemin avec son âne bien aimé, dixit La Fontaine.


La liberté de pensée et le respect de la démocratie dans les débats sont chers aux unitariens.

Pour un débat ouvert sur la question, voir une page consacrée à Michel Lefeuvre, philosophe des sciences (lien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans les dérives sectaires
commenter cet article

commentaires

Articles Récents