Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 09:08

homosexuels--drapeau_fraternite.jpg

 

Depuis plus d’un an, le gouvernement ougandais laisse se développer une violente campagne contre les homosexuels. Un journal, le Rolling Stone, dénonce publiquement les homosexuels en publiant leur nom, adresse et photo et en recommandant leur pendaison. Une première liste de 29 personnes a été ainsi publiées et l’objectif du journal est d’atteindre la centaine ! Des personnes sont prises à partie, d’autres ont fui et se cachent. La Haute Cour de ce pays doit se prononcer sur cette question le 13 décembre.


L'an dernier, un texte de loi prévoyant la peine de mort pour les homosexuels avait été soumis au Parlement ougandais. Le président américain Barack Obama avait réagi en qualifiant cette initiative d'«odieuse». Selon les observateurs, le projet a toutefois peu de chances d'être voté et d'avoir force de loi.


Au Kenya voisin, le Premier ministre, Raila Odinga *, a ordonné le week-end dernier l'arrestation des homosexuels en qualifiant leur comportement de contraire aux lois et de superflu puisque, selon lui, le pays compte plus de femmes que d'hommes.
* qui avait été soutenu par les opinions démocratiques des pays étrangers lors des dernières élections - que son parti avait remportées contre le président sortant, mais que celui-ci n’avait pas acceptée.


L’Afrique de l’Est s’ajoute ainsi aux pays musulmans du continent où les homosexuels sont maltraités. Au total, à ce jour, 37 pays d’Afrique considèrent l’homosexualité hors la loi. Ils y voient une influence négative de l’Occident, refusant ainsi de reconnaître les réalités biologiques puisque, en dehors de toute influence étrangère, une homosexualité discrète et masquée a toujours existé dans les sociétés traditionnelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans l'homosexualité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents