Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 11:57

franc-maconnerie-magazine-n-26-l_Eglise.jpgC'est le titre du n° 26 de la revue Franc-maçonnerie Magazine (septembre-octobre 2013), qui consacre une partie de ses pages à cette question. Paul Pistre dans sa dernière Lettre aux catholiques amis des maçons en a fait le compte-rendu suivant.


L’éditorial de Jean-Marc Vesinet a pour sous titre : La maçonnerie des bouffeurs de curés à jeter aux orties. L’enquête de Jean-Moïse Braitberg, en 7 pages, est plus loquace et fort bien informé. Figurent les nombreuses formules ecclésiastiques qui condamnent « à perpétuité », ces « sociétés conspiratrices », qui « intriguent contre les pouvoirs civils légitimes » et « décatholisent » la France … Trois vénérables maçons catholiques sont signalés dans l’histoire de la FM : Jean-Marc Gallot, béatifié après exécution par les révolutionnaires, Louis-Gaston de Sonis, officier des zouaves pontificaux, le Père Ratisbonne, fondateur d’une congrégation. Plusieurs maçons catholiques d’aujourd’hui sont cités, tel un Jean-Claude, maçon du Grand Orient à Bordeaux, ou Jean-Jacques Gabut qui signale que « la Grande loge de France (GLDF) et la Grande loge national française (GLNF) ont des prêtres et des moines initiés après accord des supérieurs ».
Le cardinal Barbarin est photographié avec le Grand maître du Grand-Orient, Guy Arcizet ; il a désigné son archidiacre, Emmanuel Payen, pour ces dialogues : il a participé à un voyage en Israël avec des frères et à l’inauguration d’un temple de la Grande loge de France (GLDF). Mentionnons aussi le cardinal Ricard en tenue blanche fermée.
Parmi les positions des catholiques s’élevant contre la décision romaine visant l’ex curé de Megève est signalée celle du Service Incroyance - Foi (SIF, lien) et du dominicain Jean-Michel Maldame ; de même, les remarques de l’ex-évêque Jean-Charles Thomas, signalant que la décision a été prise durant l’interrègne pontifical et demandant que preuve soit apportée de la conspiration de la dite loge. Gabriel Ringlet, prêtre belge, ami des maçons, invité en loge une cinquantaine de fois, est aussi mentionné ; ainsi que Paul Pistre *, « inlassable artisan du dialogue, qui a écrit Catholiques et Francs-Maçons, éternels adversaires ?, qui édite une Lettre aux catholiques amis des maçons, et qui a animé deux réunions toulousaines à l’Institut catholique de cette cité, 2007 et 2010, avec riches témoignages ».
* voir son texte publié depuis en compagnie du théologien Jean Rigal (lien).

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans la franc-maçonnerie-affaire Pascal Vesin
commenter cet article

commentaires

Articles Récents