Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 03:30

L’islamophobie n’est pas seulement l’apanage des partis politiques d’Extrême Droite, mais aussi de démocrates irrités à juste titre par de nombreux faits divers qui illustrent un islam réactionnaire, rétrograde, archaïque, patriarcal, anti-féministe, homophobe, porté au communautarisme si ce n’est à la pratique de la charia. Le mutisme presque quasi total des autorités islamiques sur ces faits divers donne à penser – à tort – que cet islam est conforme au Coran et que c’est l’islam en tant que tel qui est ici concerné.


cheikh_bentounes_soufisme_coeur_de_l_islam_bis.JPGPar ignorance, mais aussi parce que ces mouvements sont malheureusement minoritaires et pas toujours audibles, nombre d'Européens ont somme toute peu connaissance des mouvements soufis qui présentent un tout autre visage de l’islam, ainsi que des intellectuels musulmans dits « laïques » qui luttent pour un islam réformé, adapté au monde moderne, acquis à la démocratie et à la laïcité, ou encore à l’islam modéré représenté par les imams des grandes villes qui disposent d’une culture théologique, désirent la bonne cohabitation inter-religieuse et font preuve de modération.


La même globalisation de l’islam est pratiquée par les islamophiles qui défendent l’islam envers et contre tout, sous estiment systématiquement tous les faits divers, nient systématiquement les enjeux sociétaux que ceux-ci révèlent, n’exercent aucune critique vis-à-vis de certaines pratiques manifestement inadmissibles dans un Etat moderne, couvrent tout, justifient tout, hurlent à la discrimination à la moindre remarque : touche pas à mon pote s’il est musulman !


Pire, certains partis politiques et équipes municipales, en pleine démagogie non avouée, misent sur l’électorat musulman, savent ménager le milieu, établir des compromis aussi discrets que possibles (les « aménagements raisonnables » pour reprendre l’expression d’un débat qu’il y eut au Québec en 2008) accordant volontiers des avantages de type communautariste (carrés à part dans les cimetières, heures de piscines réservées aux femmes musulmanes,  plus de viande de porc mais par contre viandes halal servies à tous dans des cantines, cultes réguliers occupant la voie publique, pressions sur le personnel hospitalier, etc.).


Les Actualités unitariennes, quant à elles, invitent à une meilleure connaissance de l’islam, de son histoire, de la richesse du corpus religieux de l’islam qui ne se réduit nullement à la seule charia ni même au Coran, du développement d’une civilisation qui a eu ses pages brillantes, des difficultés de développement que connaissent les pays musulmans, de l’impérialisme occidental qu’ils ont subi, du drame palestinien, du foisonnement des mouvements les plus contradictoires en son sein, etc.


Elles rejettent toute approche globalisante qui prête à amalgame et confusion. Elles prennent acte du fait que de nombreux musulmans sont parfaitement intégrés à l’Etat moderne et jouent le jeu de la démocratie et de la laïcité.


Elles se réservent toutefois le droit de critique selon la tradition unitarienne qui a toujours fait rimer ensemble la foi et la raison. Cette tradition, née du courant anti-trinitaire du XVIème siècle à la suite de Michel Servet (1511-1553) et qui a donné naissance à l’une des Réformes protestantes avec la fondation d’Eglises en Pologne, Lituanie, Transylvanie et Ukraine (l’Eglise unitarienne de Transylvanie, fondée en 1568, est la seule survivante, avec aujourd’hui quelques 100 000 fidèles). Esprit critique et remise en cause des dogmes et des croyances, à commencer par le christianisme au sein duquel notre tradition a vu le jour.


En conséquence, nous renvoyons dos-à-dos islamophobes et islamophiles !

 

Illustrations :
Le Soufisme, coeur de l'Islam : Les Valeurs universelles de la mystique islamiste, par Cheikh Khaled Bentounès, Romana Solt, et Bruno Solt (Poche, novembre 1999)
 Cheikh Bentounès est chef spirituel de la confrérie soufie Alaouia et auteur ou collaborateur de nombreux ouvrages.


Suite à la votation suisse, en novembre 2009, nous avons lancé les « Amitiés islamo-unitariennes » dont le site est hébergé par nos Etudes unitariennes  ( lien). Un manifeste est proposé à signature.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans l'islam en Europe
commenter cet article

commentaires

Articles Récents