Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 06:05

lawrence_sudbury.gifDiplômé en Communication, pasteur d’une Eglise évangélique américaine, historien, théologien, écrivain, Lawrence M.F. Sudbury inscrit désormais son action au sein de la Congregazione italiana cristiano unitariana (CICU), à laquelle il apporte sa riche expérience. Il écrit en anglais et en italien et lit le français et l'espagnol. Il habite à Milan.


Lawrence M.F. Sudbury est né à Carshalton à Londres, en 1968 d’un père britannique et anglican et d’une mère italienne et catholique. Il a grandi dans le catholicisme tout en s’intéressant à la religion juive car, sa mère étant d’origine juive, il a pu se considérer comme ethniquement Juif. Ses études universitaires en Communication ont été couronnées par un essai sur les influences de la Kabbale juive sur l’expressionnisme germanique (Jewish-Kabbalistic influences on German Expressionism).

Suite à ce diplôme en Communication et s’intéressant à la communication des entreprises, il entreprit une carrière d’annonceur, mais, en 1996, son intérêt pour les questions religieuses le rattrape et il se convertit au courant évangélique. De 2006 à 2008, il suit un DA en Etudes religieuses à l’université de Bedford et son mémoire final traite de l’évolution historique du concept du Graal, qui sera plus tard publié en Italie sous le titre « Il Graal è dentro di noi ».


Il choisit la voie pastorale, et, alors qu’il est aux Etats-Unis, le pasteur Weyant, prélat de la Trinity Evangelical Christian Ministries  Congregation (Congrégation des ministères chrétiens évangéliques de la Trinité) à Ardmore (en Alabama, AL), l’ordonne pasteur en lui imposant les mains. Il continue ses études théologiques au séminaire de Newburgh-Evansville (dans l’Indiana, IN), le Newburgh Theological Seminary, et obtient un doctorat en Histoire de l’Eglise avec un essai sur le Concile de Nicée (sous la tutelle du professeur Brent Largent, Ph.D., et sous la supervision du professeur Glenn Mollette, Ph.D), essai publié plus tard par les Presses du Séminaire sous le titre de « Nicea : what it was and what it was not » (Nicée : tel qu’il fut et tel qu’il n’a pas été). Entre temps, il a publié deux autres livres, l'un sur les « acheropita », à savoir les images de Jésus  (« Non par mano d'uomo » / Non fait de main d’homme), niant la validité historique du Mandylion, du suaire de Turin et d'autres «images miraculeuses» du Christ, et l’autre sur le contexte religieux du développement du nazisme (« L'anima e la svastica » / L’âme et la croix svastica).


La congrégation évangélique interdénominationnelle à laquelle il appartient lui demande en 2008-2009 de faire des recherches historiques sur le système politique du Vatican. Les résultats de ces recherches ont été deux livres, par la suite publiés en italien, sur les tendances réformistes et conservatrices de l'Église catholique (respectivement « Il Regno visto da sinistra » / le Royaume vu de la gauche ; et « Oltre la Destra del Padre » / Au-delà de la droite du père).

 

En été 2010, il rejoint un groupe d'étude soutenu par le Conseil œcuménique (COE) visant à étudier les conditions de vie des chrétiens au Moyen-Orient et il eut ainsi l’occasion de s’entretenir avec les leaders chrétiens les plus importants de la région sur le développement de l'œcuménisme et les difficultés qu'ils rencontrent. Deux livres en ont rendu compte, l'un sur les chrétiens en Israël (« Cristiani une Gerusalemme » / Chrétiens à Jérusalem) et l’autre au sujet de la situation politico-religieuse de la région (« Dispacci dall'ex Impero » / Dépêches de l’Ancien empire).


Dans la même période, la Trinity Evangelical Christian Ministries  Congregation, entre temps devenue l’United New Testament Church International (UNTCI) / l’Eglise internationale unie du Nouveau testament) lui demande d’ouvrir une mission en Italie. Il réussi à former une petite communauté en ligne, laquelle est reconnue par l'Association évangélique italienne (AEI). Mais, cette Eglise pratiquant les ordinations en ligne, sur Internet,  Lawrence Sudbury, émet des réserves sur ce mode de fonctionnement, et, plus généralement sur le style « business » de la Prélature de cette Eglise s'appuyant sur  des progressistes en matière de « politique commerciale ».


Finalement, ses études sur l’histoire de l’Eglise l’ayant éloigné de la théologie évangélique arminienne (son point de départ), toujours attachée aux dogmes trinitaires, et rapproché de l’ébionisme et de la théologie unitarienne, il décide à la fin de 2011, par intégrité religieuse et honnêteté envers lui-même et le groupe qu’il a formé en Italie, de se rattacher à la Congregazione italiana cristiano unitariana (CICU), fondée en mai 2004 à l’initiative de Roberto Rosso, lequel fut ordonné révérend en novembre 2008 (lien).


Il entend, au sein de cette congrégation unitarienne, apporter entre autres sa compétence en matière d’œcuménisme et, au sein de la Communion unitarienne d’Italie (regroupant les chrétiens unitariens et les unitariens-universalistes de ce pays), il anime une commission sur cette question (lien). Il est notamment intéressé par l’approche libérale des unitariens pour qui peuvent se dire chrétiens toutes les personnes qui sont intéressées par la personne et l’enseignement de Jésus quelque soit leur théologie et leur communauté d’appartenance, voire même appartenant à d’autres religions.


Source : son message à la Correspondance unitarienne le 16 janvier 2012


Bibliographie :


2006 : Il Graal è dentro di noi - Ed. AER Il Melograno - Milano
2007 : Non per mano d'uomo ? - Ed. The Boopen - Napoli
2008 : Il Graal è dentro di noi (II edizione) - 0111 Edizioni - Milano
2009 : L'anima e la svastica - Seneca Edizioni - Torino
2009 : Nicea: what it was, what it was not - Newburgh Press - USA
2010 : Il Regno visto da sinistra - Seneca Edizioni - Torino
2010 : Oltre la destra del Padre - Seneca Edizioni - Torino
2010 : Cristiani a Gerusalemme. Duemila anni di coraggio - E.M.I. - Bologna
2011 : Dispacci dall'ex Impero - Seneca Edizioni – Torino


Pour en savoir plus : voir son site personnel ( lien). Pour contact par courriel ( lien)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Italie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents