Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 15:31

suite des articles précédents

 

Des discriminations se font dans des contextes de sécularisation parfois agressive ; se dire ouvertement chrétien dans certains milieux politiques et autres devient assurément mal vus, ou du moins font courir un risque de carrière. Le profil bas n’est plus seulement une affaire théologique d’immersion dans la cité, de refus de tout cléricalisme ou encore pour jouer le jeu de la laïcité, mais désormais le résultat d’une pression sociale.


Pour toutes ces raisons, un Observatoire de l’intolérance et de la discrimination contre les chrétiens en Europe a été créé en septembre 2010. La création de cette ONG a été annoncée par le cardinal Péter Erdö, archevêque d’Esztergom-Budapest et président du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE), à la suite du constat d'une marginalisation sociale des chrétiens dans le débat public. Il s’agit d’une structure distincte de l'Eglise proposée par Gudrun Kugler, une jeune Autrichienne laïque qui dirige l’observatoire aux côtés de Mgr Andras Veres, l’évêque de Szombathely en Hongrie.


C’est lors de son travail pour l’ONG Europe for Christ, qui encourage les chrétiens à contribuer au débat public, que Gudrun Kugler explique avoir compris qu’en Europe existait un risque de marginalisation sociale des chrétiens. « L’Europe est un continent qui change. Aujourd’hui l’hostilité envers les chrétiens s’accentue à un niveau social. Nous sommes très loin des formes violentes que prend la répression contre les chrétiens dans d’autres parties du monde - nous ne parlons d’ailleurs pas de persécution en Europe mais d’intolérance et de marginalisation », explique cette docteur en droit international.

 

Marginalisation qui a également été la conclusion d’une étude sur la perception de l’Église, menée à l’issue de l’Assemblée plénière des évêques européens de 2008 qui avait pour thème « l’Église et les médias ».


croix_multiples.JPGUn premier rapport de 40 pages sur des faits observés ces cinq dernières années, a été publié le 10 décembre 2010 (voir sur le site « Indignations » en date du 10 décembre 2010 « Un rapport pointe les discriminations à l’encontre des chrétiens en Europe »,  lien). Le rapport rappelle que la notion légale de « chritianophobie » a été admise par l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui a tenu en mars 2009 une réunion sur ce thème.


Ceci dit, c’est bien au niveau des valeurs universelles, partagées en principe par tous au sein des Etats démocratiques et laïcs que le combat doit être mené, encore faut-il que les Etats affirment sans ambiguïté leur laïcité. Il ne faudrait pas non plus que cet observatoire fasse l’objet d’entrisme de la part des éléments les plus rétrogrades du christianisme et des nostalgiques de la chrétienté ! Enfin, il s’agit d’une défense du christianisme et de ses valeurs et non seulement de l’Eglise catholique romaine ! Donc à suivre … (pour l'instant fin du dossier)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans christianophobie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents