Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 12:01

"Marcel Légaut, une parole féconde" de Paul Fleuret, Bernard Lestriez, Jacques Musset (Karthala, novembre 2014). On peut trouver le livre en librairie ou auprès de Jacques Musset (12, rue du Ballon, 44680 Ste Pazanne, jma.musset@orange.fr, 19€ + port 3€85).

 

Marcel-Legaut-Une-parole-feconde.jpgmessage du 7 décembre 2014 de Jacques Musset à la Correspondance unitarienne :

Marcel Légaut (1900-1990) a été l'un des grands spirituels du XXème siècle. Sa rencontre et ses livres ont profondément marqué des générations d'hommes et de chrétiens en recherche de leur propre humanité et d'une vie chrétienne adulte. Ceux-ci ont trouvé auprès de lui souffle et nourriture pour inventer leur voie personnelle en expérimentant une liberté exigeante. C'est que le témoignage de son existence, patiemment mûrie à travers une série de choix qui se sont imposés à lui, inspirés par son souci constant d'authenticité, rejoignait les aspirations intérieures de ses interlocuteurs et lecteurs.
Vingt-cinq ans après sa mort, la parole de Marcel Légaut est toujours d'actualité. Ses livres sont réédités, des groupes d'hommes et de femmes, chrétiens ou non, les lisent et la maison communautaire qu'il a créée en 1967 dans la Drôme avec ses amis ne désemplit pas chaque été.

Cet ouvrage atteste la fécondité de son témoignage à travers les voix singulières de trois contemporains : deux l'ont fréquenté de son vivant, le troisième l'a découvert par ses livres après sa mort. Chacun des trois auteurs a fait fructifier à sa manière la parole reçue. Ils partagent ici les échos personnels qu'a suscités en eux un des grands textes de Marcel Légaut, tiré de « Prières d'homme », qui est comme un condensé de sa démarche spirituelle. Leurs paroles plurielles et situées sont les fruits uniques à la fois de leur propre démarche intérieure et de l'auteur qui les a inspirés. 

Ce livre illustre ce qu'écrivait Marcel Légaut en 1980 dans « Devenir soi » : «  En se disant en toute fidélité, avec exactitude, sans rien voiler, majorer, extrapoler, l'auteur offre à son lecteur l'occasion et peut-être la possibilité de se déchiffrer lui-même ». Ainsi d'humain en humain les paroles vraies reçues, recréés et partagées deviennent indéfiniment source, souffle et nourriture.

 

Table des matières
Introduction : Une voix, trois échos actuels
1. Infimes, éphémères mais nécessaires
2. Ensevelis dans l’immense, mais conscients
3. Perdus dans l’innombrable, mais uniques
4. Façonnés d’éléments complexes et ambigus mais encore essentiellement simples
5. Limités de toutes parts dans le faire et le dire mais en soi proprement mystère
6. Inachevés par nature et sans cesse perturbés, mais en puissance de s’accomplir
7. Livrés aux lois de la matière et de la vie, liés sans recours aux cadences des temps et des lieux
mais libres et responsables dans notre centre même
8. Sujets au malheur, voués à la mort, mais appelés à être
9. Solitaires parmi des solitaires qui se côtoient plus qu’ils se connaissent, mais sur le chemin de l’Unité
10. Très improbables dès la naissance, toujours plus improbables dans la croissance, tâtonnant face à l’inextricable, trébuchant, affrontés à l’impossible, sollicités sans cesse vers le moins être,
par la foi et la fidélité, nous existons dans la stabilité au milieu de tout ce qui se dissipe, nous devenons avec sécurité au milieu de tout ce qui se corrompt
11. Héritiers d’un labeur immense
12. Visités par une  présence qui appelle plus qu’elle ne commande,
poussés, soulevés, sollicités au-dessus de nous-mêmes,
émergeant de la servitude, atteignant à la liberté, ouvriers d’un avenir sans fin,
inséparables de vous, mon Dieu, nous vous magnifions !
13. Quel que soit notre destin, même misérable, même tragique, nous sommes pour votre plénitude. Elle est notre béatitude. Quand nous serons purement nous-mêmes à notre place dans le réel,
au delà du faire et du paraître, hors des plaisirs et des souffrances, des désirs et des projets,
des soucis et des angoisses, nous partagerons la joie d’être avec l’ensemble des vivants qui dépassent l’appétit de vivre, ces échos de votre bonheur, Père
14. Pour le croire en vérité, malgré tout ce qui le nie, donnez-nous la force de porter en votre présence nos misères dans la dignité,  notre grandeur malgré nos pauvretés, notre être en devenir dans son autonomie au cœur des contingences tout au long de la vie
15. Que notre foi dans sa nudité par son enracinement en nous l’emporte sur notre cécité
16. Que notre parole dans sa vérité par son action sur nous affermisse nos pas sur le chemin de l'être
Synopse des quatre versions de la « prière » écrite par Marcel Légaut
Bibliographie

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents