Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 09:38

Les Cévennes et les Causses sont à l’honneur puisqu’elles viennent d’être inscrites (depuis juin dernier) au patrimoine de l’Unesco ; avec elles, la survie du protestantisme français après les Dragonnades dirigées par Louvois (à partir de 1680) et la révocation de l’Edit de Nantes en 1685 par Louis XIV.

La période dite du « Désert » couvre les années 1685-1787, date à, laquelle Louis XVI redonna la liberté de culte aux protestants. Durant toute cette période, les cultes se firent en pleine forêt, dans des endroits inhabités, à l’image des Hébreux errant dans le désert du Sinaï ; le désert en tant que lieu symbolique des périodes d’épreuve.

Les dragonnades furent féroces. Ici, le président français, Nicolas Sarkozy, lors de sa visite du musée du Désert au Mas Soubeyran, à Mialet dans le département du Gard (lien) le 4 octobre 2011, devant une roue portant une statuette représentant un supplicié. 

musee_du_desert_nicolas_sarkozy_couleurs_inversee.JPGmusee_du_desert.jpg

« Le don des protestants à la France c’est la liberté de conscience », a déclaré le chef de l’État « C’est un lieu sacré pour les protestants » mais le message qu’il porte « va bien au-delà de la seule communauté protestante. C’est un lieu où on célèbre la liberté de conscience, un lieu qui montre les ravages que produit l’intolérance. Je viens ici pour les protestants, mais c’est pour toute la France ».


Le président Nicolas Sarkozy avait déjà eu l’occasion de parler de la contribution des protestants au patrimoine français, lors de sa visite à la Faculté protestante de Paris afin d’y inaugurer le Fonds Paul Ricoeur, où il avait évoqué la question de l’équivalence des diplômes entre l’enseignement public et l’enseignement confessionnel (voir notre article du dimanche 30 mai 2010 « L’éloge du protestantisme par le président de la République française »,  lien). Nicolas Sarkozy, avant son élection à la présidence en 2007, s’était déjà exprimé sur les rapports entre l’Etat et les religions dans un livre aux éditions Pocket : « La République, les religions, l’espérance ».

assemblee_du_desert.jpg

affiche appelant à l'Assemblée du Désert de cette année, pour le 4 octobre 2011, date du centenaire de la création du Musée du Désert 1911-2011

D’autres musées protestants existent dans la région, comme celui des Vallées cévénoles à Saint-Jean-du-Gard (lien), orienté sur l’écologie du milieu, et celui  - en projet – au Temple du Rouve, lieu de mémoire des premiers camisards, à Saint-André de Lancize, dans le département de la Lozère ; projet piloté par le pasteur Pierre-Jean Ruff sous l’intitulé « Lieu de mémoire sur la guerre des Camisards dans les Cévennes » (contact Correspondance unitarienne qui transmettra).

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans les protestantismes
commenter cet article

commentaires

Articles Récents