Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 16:27

Extrait de « Franc-maçonnerie et islam » par Paul Pistre, Lettre aux catholiques amis des maçons, vacances 2011, n° 85, pp. 2-5. Pour s’abonner à cette Lettre : Paul Pistre, 7 rue du Docteur Bernardbeig, 31100 Toulouse, tel. 05 61 40 40 96, 15 euros pour un abonnement annuel.


Après avoir tenu tête durant 15 ans à l’armée française, alors la meilleure du monde, l’émir est emprisonné de 1847 à 1852, successivement à Toulon, Sète, Toulouse, puis au château d’Amboise, avant d'être libéré par le Prince-Président futur Napoléon III. Il se rend alors en Syrie auprès de la tombe du grand mystique Ibn Arabi, mort 6 siècles plus tôt. Il y sera d’ailleurs inhumé, avant le transfert en Algérie, en 1966. Pendant 20 ans, il y enseigne la théologie. En 1860, lors d’une révolte locale, il sauve des milliers de chrétiens. Cette nouvelle, largement médiatisée, amène la loge Henri IV, du Grand Orient (GO) à Paris, à le féliciter, puis à lui proposer l’initiation, laquelle sera conférée à Alexandrie, en 1864.


Les courriers échangés montrent la foi solide d’Abd-el Kader. Les maçons d’alors, au GO, admettent le principe de l’existence de Dieu ainsi que l’immortalité de l’âme. Ils le félicitent pour ses actes éminemment maçonniques. Ils transfèrent les causes de l’attitude de l’émir en méconnaissant l’islam. Or son action est essentiellement musulmane et ses principes coraniques. Les études récentes sur l’émir, notamment celle de l’excellent orientaliste Bruno Etienne, maçon du GO, mettent en évidence le grand mystique. L’adhésion à la Franc-maçonnerie, après celle de trois autres confréries, était causée dans l’espoir de trouver un lien entre Orient et Occident, espoir complètement déçu quand, après 1860, le GO verse dans l’anti-cléricalisme. Le cas, quasi unique du musulman Abd-el-Kader, c’est l’arbre qui cache la forêt.


Pour compléter ces informations, il est utile de se servir de l’Encyclopédie de la Franc-maçonnerie, œuvre collective dirigée par Eric Saunier (La Pochothèque, 2000, 982 p.). Les entrées concernant l’islam (« Abd-el-Kader », Colonies », « Maghreb ») sont signées Bruno Etienne, maçon arabisant, récemment décédé, et qui dirigea à Aix-en-Provence un observatoire des religions. A noter qu’aucun indigène n’était en loge lors de l’Indépendance de l’Algérie.

 

Voir aussi


Jonas-Makamina Bena, 2011 – Orients disparus. L’histoire des francs-maçons en Algérie,
Privat, Collection : Regards Sur L'Histoire Privat, 187 p. , paru en mai 2011, 20 euros à la librairie Ombre blanche à Toulouse ( lien)
 
 présentation par l’éditeur :

 

jacky_bena_orients_disparus.jpgL'histoire de la Franc-Maçonnerie en Algérie et, en particulier, du Grand Orien t de France, couvre les 130 années de la présence française dans le Mahgreb.
Si cet ouvrage s'intéresse dans son premier chapitre aux origines de cet Ordre en Algérie, soit de 1830 à 1880, il présente la spécificité, encore inédite, d'étudier la pérennité et la puissance de la Franc-Maçonnerie sur l'ensemble du territoire algérien jusqu'à son déclin, au début des années 1970.
En effet, en 1962, l'exode précipité vers la métropole des Pieds-noirs - qui composaient l'essentiel des frères fréquentant les loges d'Algérie - a eu comme corollaire la perte inéluctable des documents et archives attestant la force de l'Ordre à cette époque.
Au long de recherches minutieuses, Jacky Bena a su retrouver la trace de certains de ces documents que l'on croyait disparus, sauvegardés pour partie dans les fonds des grandes obédiences comme celui du GODF, rue Cadet à Paris. Le fruit de son travail lui permet de faire ressurgir, dans cet ouvrage, les grandes questions que se posaient les Francs-maçons tout au long de ces décennies douloureuses et a le mérite - si ce n'est l'audace - de nous faire entrevoir le fonctionnement du Grand Orient de France et donc de la Franc-Maçonnerie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul Pistre - dans l'islam
commenter cet article

commentaires

Articles Récents