Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 05:54

michel_servet_allwoerden_.jpg« Histoire de Miguel Servet » de Heinrich Von de Allwoerden, traduit et annoté par Pablo Pérez Toribio, prologue par Sergio Bachès, publié par l’Institut d'études Sijenenses ‘Miguel Servet’ dans la série « Communication », n° 14, de la « Collection Servetian » (laquelle fut inaugurée en 2009 avec la traduction du livre de Sébastien Castellion « Contre le libelle de Calvin »), 395 p. (lien) 


L'allemand H. von Allwoerden a soutenu, en latin, une thèse de doctorat sur Michel Servet en décembre 1727, laquelle a été publiée dès l’année suivante. Bien que dépassée en information par les bibliographies et essais ultérieurs, ce document reste cité et témoigne de l’opinion sur Michel Servet au XVIII° s.
Cette thèse fut dirigée par Johann Lorenz Mosheim (1693-1755), connu pour être « le père de l'histoire de l'Eglise moderne ». Bien que théologien et pasteur luthérien, ce dernier a su s’intéresser aux mouvements radicaux comme le rappelle P.P.Toribio dans son introduction.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pablo Toribio Pérez - dans à propos de Michel Servet
commenter cet article

commentaires

Articles Récents