Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 19:53

it-s-a-girl.jpg

 

Selon les évangiles, Jésus eut des frères (qui eux sont nommés) et des soeurs (qui elles ne sont pas nommées) (Mt 13, 55-56 et Mc 6, 3), that is the difference ! De sexe féminin, le Petit Jésus n'aurait donc même pas été nommé ! Or, pas de Petit Jésus, pas de christianisme, et pas de christianisme pas d'islam non plus car Muhammad a embrayé sur le messianisme christique ; la face du Monde en aurait été assurément changée.

 

Fort heureusement, les exégètes déconstructivistes (des bobos savants qui systématiquement mettent en doute tout ce qui est écrit jusqu'à présent sans prendre le temps de reconstruire derrière eux ; un peu comme Attila chef des Huns), nous expliquent doctement (car ce sont les docteurs de Loi d'aujourd'hui !) que peu importe puisque ce sont les premiers chrétiens qui ont tout inventé comme de braves romanciers (bien dommage qu'il n'y avait pas à l'époque de prix Goncourt et compagnie car ils auraient à coup sûr raflé tous les prix, un tas de bons prix !). Bref, toujours selon eux, on n'a pas même pas besoin que Jésus soit né car çà a roulé tout seul, sans lui, grâce à la crédulité des gens de l'époque, grâce aussi - paraît-il - à un excité imaginatif nommé Paul de Tarse, éminence grise ! Et puis, le pape lui-même nous dit que, somme toute, c'est le Jésus de la foi qui compte (qui conte !) et non point le Jésus historique. Foin donc des études et vive le spirituel religieux !

 

A contre courant, certains unitariens français, plutôt besogneux et du genre glébeux, s'entêtent comme des bénédictins ! Ils vous souhaitent de bonnes fêtes de fin d'année, du solstice d'hiver à la Noël, avec deux (gros !) dossiers (eh oui ! c'est à lire !) : l'étude des Nativités, soit déjà 9 articles mis en ligne sur le site des Etudes unitariennes (lien), à partir des concepts de ré-incarnation (de héros historiques) et d'incarnation (du Logos, de Dieu) ; et puis un historique des fêtes de la Noël avec le sapin aryen des Perses et de Mithra, un saint Nicolas qui se ballade chez les gnomes d'Europe du Nord puis aux Etats-Unis à bord d'un bâteau espagnol, sans oublier bien sûr le Petit Jésus placé dans sa crèche par saint François d'Assise (sur le site de notre Eglise, à la rubrique "nos fêtes, cérémonies et rituels", avec déjà 8 articles, lien).

 

Bonnes fêtes de fin d'année et bonnes lectures !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans le temps des évangiles
commenter cet article

commentaires

Articles Récents