Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 10:30

oecumenic6.jpg

Le mouvement OecuMenic a été lancé le 1er mai 2011 par Antoine Bordier * avec des références toutes catholiques : en hommage à Jean-Paul II béatifié le jour même (et que le fondateur dit avoir eu la chance de rencontrer en novembre 1992), et en mémoire aux moines de Tibhirine martyrisés en mai 1996, il y avait 15 ans. Il est non moins catholique dans son itinéraire 2012 : en juin avec la Communauté des artistes et des comédiens à l’occasion de la pièce de Michel Pascal sur sainte Thérèse (au théâtre des Mathurins le 29 juin) ; en juillet un pèlerinage des Pères de Famille en Ile-de-France ; en août, d’abord à Lourdes, à la veille du 15 août, pour assister au spectacle de Robert Hossein : « Une Femme nommée Marie ! », puis à Madrid pour une participation aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) avec une caravane « OecuMenic ».


antoine_bordier_1.jpg* Antoine Bordier, né en 1969 est d’origine antillaise (il est président d’honneur et fondateur des EDC-Antilles). Ancien journaliste, il a été reporter dans les pays de l’Est et a produit des émissions de radio. Il s’est engagé politiquement au sein du RPF puis de l’UMP. Il est présent sur Facebook avec à ce jour 509 amis qui témoignent entre autres de son ouverture œcuménique.


Du fait de son ambition oecuménique, le mouvement s’est adressé d’abord aux chrétiens (catholiques, orthodoxes, protestants), mais il s’est rapidement élargi aux juifs et aux musulmans et s’est alors placé tout naturellement sous la référence spirituelle d’Abraham (son premier site fut www.abrahamlink.com  lien), puis, en septembre, avant la rencontre d’Assise du 27 octobre pour le 25ème anniversaire de la première rencontre que Jean Paul II avait initiée, le mouvement s’est élargi à tous les croyants (bouddhistes, hindouistes), avec un nouveau site faisant précisément référence à cette dynamique d’Assise : www.assiselink.com ( lien). Il s’agit donc d’un « œcuménisme » inter religieux voulant réunir tous les croyants dans un même projet de revalorisation des valeurs *. Aujourd’hui, il souhaite devenir ni plus ni moins le « Facebook » des croyants avec un site www.oecumenic.com ( lien)
 

 

* « Assise, résume peut-être le mieux ce qu’est OecuMenic : un parvis virtuel, une plateforme virtuelle sur laquelle sont invités tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté qui souhaitent donner un Sens à leur vie et retrouver des Valeurs ! L’objectif reste le même : OEUVRER POUR LA PAIX ! » (A. Bordier).

Ce projet œcuménique a déjà reçu des échos de la part d'autres communautés croyantes concernées, puisque le bulletin de décembre 2011 mentionne des courriers reçus de Erwan de Langle, bouddhiste, responsable de l’accueil au Centre Karma Ling, et de Jean-Pierre Rive, président de la commission « Eglise et Société » de la Fédération protestante de France (FPF).
 

 

Le site Oecumenic affiche les symboles de diverses religions et rejoint ainsi, au niveau de l’iconographie, l’interfaith prôné depuis plusieurs décennies par la mouvance américaine unitarienne-universaliste ; voir notre rubrique sur cet interfaith (lien ).

 

oecumenic2.jpg
Par rapport à l'œcuménisme habituel, celui-ci se distingue par plusieurs nouveautés :


1° - son niveau d’action :  les élites religieuses, sociales et politiques sont sollicitées à leur plus haut niveau pour œuvrer à une revalorisation des valeurs dont nos sociétés contemporaines ont besoin : « nous souhaitons diffuser de l’éthique, de l’humanisme, des valeurs spirituelles et religieuses… Que l’Homme (homme et femme) retrouve la spiritualité qui est en lui ! ». C’est plutôt Assise, où les chefs spirituels sont invités, que Taizé (qui mobilise d’abord les jeunes Européens).


2° - sa compétence au niveau Internet : le site propose des articles, un forum thématique, un espace de relations sociales où celui qui est inscrit (l’inscription est gratuite) peut se faire des « amis » à la mode Facebook, etc. Par là, le mouvement espère avoir une base sociale d’Internautes (quelques centaines d’inscrits pour l’instant ; et près de dix mille visiteurs provenant de 82 pays ayant vu 50 000 pages).


Par ailleurs, en qualité de "partenaire-média", le fondateur fréquente les rencontres où sont débattues les questions de communication avec les outils Internet : en mai 2011 à Planète PME et à l’E-G8 Forum (invités par Publicis), début octobre aux Entretiens de Valpré (10ème anniversaire de ces rencontres initiées en 2002 par la congrégation des Augustins de l’Assomption qui soutient les activités éditrices du groupe Bayard ; ces entretiens annuels réunissent de nombreuses personnalités, tant religieuses que sociales, politiques et économiques ; les vidéos de plusieurs interventions sont disponibles sur le site www.oecumenic.com) ; enfin les Assises du Numérique organisées à l’université Paris-Dauphine le 30 novembre avec la participation de plusieurs ministres (que Antoine Bordier a pu interviewer, également en ligne sur www.oecumenic.com) et dont c'était la 4ème édition.


Bien introduit dans ces milieux et porteur d’un projet de qualité, le fondateur d’OecuMenic fait ainsi état de ses contacts avec les ténors du Mobile et du Web, et de nombreuses personnalités qui réfléchissent à l’évolution des médias. C’est d’ailleurs dans ces hautes sphères que l’on a pris conscience qu’il existe une importante carence des valeurs sur le Web *. Notons aussi les relations d’Antoine Bordier avec les milieux artistiques.


* Alors que de nombreux blogs et sites proclament un libéralisme extrême concernant les médias, au nom d’une liberté totale d’expression, les Actualités unitariennes, loin de ce laxisme du progressisme populiste (qu'il soit de Droite ou de Gauche), ont toujours prôné au contraire une éthique responsable et un respect des autres qui est le pendant nécessaire de cette liberté. Notre rubrique « La culture Internet » souligne notre préoccupation en ce domaine (lien).


3° - son engagement dans les débats de société : le dernier bulletin (celui de décembre 2011) rend hommage à Mohamed Bouazizi,  le jeune Tunisien dont l’immolation par le feu fut à l’origine des révoltes du printemps arabe ; il donne la parole à des entrepreneurs sur la situation économique en France et en Europe ; et rappelle la manifestation contre la pièce Golgota-Picnic jouée au Théâtre du Rond-Point, à Paris *.


* Se démarquant de Civitas, pour qui cette pièce était contre le Christ et les chrétiens – ce qui est parfaitement vrai puisque le Christ  est traité de « putain du Diable » et de « messie du sida », sans oublier les autres insultes faites aux chrétiens, OecuMenic participa avec le collectif « Foi et Culture » (animé par Frigide Barjot) à une autre manifestation qui consista à déposer des roses blanches devant le théâtre incriminé, et ceci au nom tout simplement du respect des autres : « et si on se respectait ? » (OecuMenic a réalisé le film de cette manifestation, intitulé « La Marche des Roses Blanches » et diffusé sur www.oecumenic.com et sur Youtube).


« La pièce de Rodrigo García interroge le monde et ses modèles, bouscule le cours de l’Histoire et de ses mythes. Toutes mesures dépassées, il fait du Messie et de ses acolytes une proie idéale. Machine de guerre lancée contre un monde d’hyper consommation bovine, Golgota picnic met en scène une crucifixion tragique et trash. L’artiste démontre avec toutes ses armes que l’iconographie chrétienne est pour lui l’image même de la « terreur et de la barbarie » (source : présentation de la pièce sur le site Internet du théâtre).


Rappelons que le Théâtre du Rond-Point à Paris est subventionné par l’Etat  à hauteur de 5 millions d’euros par an. Rappelons aussi que les pogroms vis-à-vis de diverses minorités religieuses de par le monde ont toujours été précédés par une littérature glauque et nauséabonde, irrationnelle, complaisamment permise par des pouvoirs publics laxistes, parfois même – dans certains pays – initiée par ces mêmes autorités.


Là aussi, c’est précisément sur cette valeur de respect d’autrui au sein d’une véritable démocratie laïque que les Actualités unitariennes avaient également dénoncé cette pièce de théâtre qui joue de la provocation gratuite et délirante sur le dos des chrétiens : « Golgota-picnic et pourquoi pas Auschwitz-picnic ? », 18 novembre 2011 (lien). 


Nous rappelons ici notre conclusion : « Sans un tel travail de redéfinition des valeurs, il y aura approfondissement de la crise morale et culturelle, voire anomie sociale, hétérogénéisation et mise en opposition des valeurs et finalement éclatement du lien sociétal, chacun faisant désormais ce qu’il lui plaît et se défendant comme il le peut avec des manifestations violentes, des recours aux avocats, ou autres actions en désespoir de cause. L'Etat protège-t-il encore ses citoyens ? ».


OecuMenic est-il un nouveau souffle pour l’œcuménisme ? De toute évidence, le site OecuMenic est là pour mobiliser des énergies et créer l’événement s’il le faut. Il fait partie des initiatives libres, en dehors des hiérarchies (bien que, dans ce cas, en bonnes relations avec elles). A voir si la mobilisation des Internautes croyants suivra … Les groupes thématiques de discussion (par exemple sur Yahoo ou Google), les forums, d’une façon générale les espaces relationnelles sur les questions religions n’ont présentement guère le vent en poupe et les initiatives ne sont pas relayées à la hauteur du dynamisme de leur promoteur. En tout cas, nous ne pouvons que saluer cette nouvelle veilleuse qui s’est allumée pour rappeler le sens des valeurs humaines et la fraternité universelle.


Source : Edition spéciale de la Newsletter mensuelle de décembre 2011 d'OecuMenic, envoyée le 31 décembre 2011 à la Correspondance unitarienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans l'oecuménisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents