Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 09:08

Voici le dernier message du prêtre Pascal Vesin (excommunié pour s'être inscrit dans une loge maçonnique), toujours non reçu par le pape au terme de son pélerinage de 40 jours de Megève à Rome ; il y fait lui-même une analyse très lucide de la situation (la sienne et celle de son Eglise)  :


"Noé attendit encore sept autres jours et lâcha de nouveau la colombe hors de l'arche ...". (Livre de la Genèse 8,10)
Arrive-a-Rome-le-P.-Pascal-Vesin-espere-rencontrer-le-pape-.jpg40 jours de marche ...15 jours d'attente ... Aucune réponse. Toujours pas reçu par le Pape François.

Une lecture ecclésiologique - Le Pape François désire redonner aux évêques leur mission (enseigner, sanctifier, gouverner) et ne veut pas passer au-dessus de leur compétence. Heureuse perspective puisant sa source dans l'ecclésiologie de Vatican II. Puissent toutes les instances vaticanes respecter cette mesure. Je ne viens pas, cependant, contre l'Evêque d'Annecy, mais comme porteur d'une requête de justice : les raisons pour lesquelles la Congrégation pour la Doctrine de la Foi m'a sanctionné sont aujourd'hui injustifiées.
Une lecture institutionnelle - Quand je lis dans la presse la manière dont le Secrétaire d'Etat du Vatican, à qui le Pape a trouvé un successeur, salit ses anciens collaborateurs, en évoquant au sein de l'Institution "corbeaux et vipères" (quelle drôle d'Arche de Noé !), je comprends que ma petite colombe n'ait pas trouvé de lieu où se poser. Notre Église est malheureusement ou heureusement ! une institution comme une autre. Elle ment quand elle veut se présenter différemment.
Une lecture humaine - Même s'il ne faut plus rêver d'une rencontre avec le Pape François, ne suis-je pas en droit d'avoir une réponse ? Je me suis réjouis lorsqu'il a reçu des joueurs de foot tels Messi (joueur du Barça gagnant 700 000 euros par mois). Je pensais que ma venue à Rome et mon courrier, porteur d'une question qui me dépasse et qui concerne de nombreux catholiques, retiendraient son attention et me permettraient également d'être reçu à mon tour.

Pour Noé, le fait que la colombe ne revienne pas dans l'arche après son deuxième lâcher était signe de la fin du déluge et de la décrue. Alors ... Espérons ... (signé : Père Pascal, dimanche 8 septembre 2013).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents