Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 07:19

Le révérend Roy Bourgeois (né en 1938, en Louisiane) est un religieux américain membre depuis plus de 45 ans de la Maryknoll society of apostolic life (congrégation catholique américaine de pères et frères des missions étrangères), à Colombus dans l’Etat Georgia (GA) aux Etats-Unis.


Critique virulent de la politique de son pays en Amérique latine, il s’est rendu célèbre en fondant en 1990 le SOA Watch Movement, un mouvement qui conteste les méthodes employés par l’US Army School of Americas (SOA) pour entraîner des militaires sud-américains pour des interventions de répression en Amérique latine, avec au programme l’emploi de la torture stratégique. Les protestations pacifiques du père Bourgeois et de son groupe lui ont valu d’être emprisonné à quelques reprises. En 1997, il reçoit la distinction deTeacher of Peace Award de la part de Pax-Christi aux Etats-Unis (mouvement catholique international agréé par la hiérarchie), et en 2005 le prix Thomas Merton (lequel fut un religieux trappiste américain, écrivain et activiste social, né en 1915 et décédé en 1968) ; ce dernier prix est attribué depuis 1972 par leThomas Merton Center for Peace and Social Justice de Pittsburgh (dans l’Etat de Pennsylvanie). Le 22 novembre 2009, lui et son organisation sont nominés (c'est-à-dire proposés par une instance agréée) en vue de recevoir le prix Nobel de la Paix de 2010 par une instance de la mouvance quaker basée à Philadelphie, l'American Friends Service Committee.


Autre activité militante de sa part, cette fois-ci au sein de l’Eglise catholique où il mène campagne pour l’accès des femmes à l’ordination. Le débat est ancien (par exemple avec le théologien Karl Rahner dans les années 1970), mais il fut totalement bloqué par Paul VI qui refusa que Vatican II s’en saisisse : c’est l’un des sujets réservés au seul pape, tout simplement par dictat !


Ceci lui valut en conséquence un premier avertissement canonique en mars 2011 lui donnant 15 jours pour se rétracter, mais il en appelle à sa conscience et au sentiment de justice comme quoi on doit traiter à égalité les hommes et les femmes : « Ce que vous exigez de moi, je ne peux le faire sans trahir ma conscience. Vous me demandez en somme de mentir, en disant que je ne crois pas que Dieu appelle, également, hommes et femmes à la prêtrise. Cela, je ne peux pas le faire, c’est pourquoi je ne me rétracterai pas. Comme l’abolition de l’esclavage, les droits civiques et le vote des femmes, l’ordination des femmes est inéluctable, car c’est une question de justice. Là où il y a injustice, le silence est complice » (lien). Pour lui le sexisme est un véritable péché au même titre que le racisme !

 

roy_bourgeois.jpg

 

Puis, passant aux actes, il assiste en juillet 2011 à l’ordination d’une femme prêtre américaine organisée par la Roman Catholic Womenpriests *, et y prononce l’homélie. La postulante est Janice Sevre-Duszynska et l’événement a lieu à l’Eglise unitarienne-universaliste de Lexington dans le Kentucky (lien), 157 prêtres américains le soutiennent alors publiquement (lien). L'ordination a été faite par une femme évêque de l'institution organisatrice.
* A cette date là, le groupe affirmait avoir déjà ordonné 120 prêtres et cinq évêques femmes dans le monde entier. Ces femmes sont automatiquement excommuniées par le Vatican (mesure plus dure que pour les prêtres pédophiles qui, eux, le sont rarement).


L’épilogue était tout attendu : il vient d’être non seulement réduit à l’état laïc mais aussi excommunié ! L'article de La Croix.com du 20 novembre 2012 vient de l'annoncer au public français.


Rappelons que, en Australie en mai 2011, Mgr William Morris, évêque de Toowoomba, pour avoir seulement écrit, dans une lettre pastorale à usage de son diocèse, que, face à une pénurie sévère de prêtre, il fallait désormais envisager l’ordination des femmes et des hommes mariés, fut contraint à la démission (voir notre dossier avec 5 articles " Soutien à Mgr William Morris ", dans la rubrique « La Contre-Réforme », lien). Pas touche aux domaines réservés ! Les synodes diocésains en ont reçu explicitement consigne et n’abordent pas les sujets qui fâchent … le pape.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la Contre-Réforme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents