Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 06:50

Dans le cadre de notre campagne en faveur des albinos qui sont persécutés dans certains pays, notamment en Afrique de l'Est, nous reproduisons ici la version en français du bulletin de juin 2014 de l'organisme humanitaire "Under The Same Sun" (UTSS, lien). Pour contact en français : Amadou Diallo (lien).


under_the_same_sun.jpg
cinq années monumentales
Le 1er mai 2014, l'inauguration d'un mémorial célébrait l'albinisme en Tanzanie ainsi que le 5è anniversaire d'Under The Same Sun (UTSS). Nous avons obtenu notre agrément officiel en Tanzanie le 24 février 2009 et notre bureau en Tanzanie a été mis en service le 6 avril de la même année. Le monument est situé à un rond-point d'un grand axe routier dans la commune de Sangerema, qui se trouve à l'épicentre du lieu des attaques contre les personnes vivant avec l'albinisme (PVA) qui ont commencé en 2007. En souvenir du passé, le monument cite les noms des 139 victimes d'attaques jusqu'à ce jour. Jetant le regard sur l'avenir, une statue grandeur nature en métal, sculptée par des artistes tanzaniens atteints de handicap, montre un père au teint pigmenté portant son enfant atteint d'albinisme sur ses épaules, pendant que la mère au teint pigmenté, met un chapeau à larges bords sur la tête de l'enfant pour le protéger du soleil.
Il montre une famille socialement intégrée vivant une vie normale, anticipant une "nouvelle normalité" en Tanzanie. Car jusque-là, tel n'a pas été le cas puisque les pères ont presque toujours rejeté la faute d'avoir donné naissance à un enfant atteint d'albinisme à la mère, ainsi abandonnés, ou trahis par des attaques, laissés vulnérables à bien des égards.
des invités internationaux ont été du voyage d'UTSS en Tanzanie
Amadou Diallo a été de notre dernier voyage en Tanzanie pour mieux comprendre l'histoire d'UTSS en Tanzanie et rencontrer notre personnel sur place. Il est atteint d'albinisme et originaire de Guinée en Afrique de l'Ouest ; le 28 juin 2008, il arriva en Norvège, fuyant son pays natal, suite à des tentatives d'atteintes à sa vie. Durant les 4 années qui vont suivre, Amadou a reçu 4 refus à sa demande d'asile et a été à de nombreuses reprises confiné dans des camps de réfugiés isolés, attendant une expulsion. Malgré les écueils quasi-insurmontables et une histoire trop longue pour être racontée ici, Peter Ash a pu rencontrer Amadou à Oslo le 15 juillet 2012, avec un passeport et un permis de travail canadien. Ce que la Norvège lui avait refusé, le Canada le lui a offert en l’accueillant sur son sol, en toute sécurité et à bras ouverts. Amadou travaille actuellement dans nos bureaux au Canada et est en charge de la sensibilisation et du plaidoyer en Afrique francophone.
Anthony De Sa est un auteur Canadien empathique qui a été du dernier voyage d'UTSS en Tanzanie pour mieux raconter l'histoire de l'albinisme en Afrique de l'Est à travers un roman fiction. Anthony a grandi dans une communauté portugaise de Toronto. Il est diplômé de l'Université de Toronto et a fait ses travaux de troisième cycle à la Queen's University. Il a aussi fréquenté la Humber School for Writers et la Ryerson University. Anthony est actuellement enseignant - bibliothécaire à Michael Power/St. Joseph High School. Il vit à Toronto avec sa femme et leurs trois fils (lien).
Bran Symondson a fait partie de l'équipe d'UTSS lors de notre dernier voyage en Tanzanie dans l'espoir de raconter l'histoire de l'albinisme grâce à sa caméra originale. Bran vient du RU et est reconnu comme l'un des meilleurs reporters photographes travaillant dans le journalisme aujourd'hui; c’est un collaborateur régulier du GQ Magazine et du Sunday Times, il a été aussi vainqueur du prestigieux Prix Amnesty International Media Award en 2011, et initiateur de plusieurs expositions très acclamées parmi lesquelles : The Best View of Heaven is from Hell (2011) et AKA Peace (2012). Il travaille actuellement sur un nouveau projet intitulé : « 13, for an exhibition in September 2015 » (lien).
UTSS à l'échelon panafricain
Du 22 au 25 janvier 2015, la toute première Conférence panafricaine sur l'albinisme (CPAA) aura lieu à Dar es Salaam en Tanzanie. UTSS parraine cet évènement pour créer un sanctuaire d'apprentissage, de réseau de contacts et d'épanouissement pour les PVA [ndlr - centres d'aide aux albinos] en Afrique, en les équipant avec les meilleurs outils et ressources que nous avons pu accumuler au cours ces 5 années passées. À ce jour, des représentants de PVA de plus de 25 pays africains sont inscrits pour cet évènement. Il y aura également des invités de marque venant de l'ONU, d'Amérique du Nord, d'Europe, de Nouvelle - Zélande et d'Australie. L'Équipe d'UTSS travaille d'arrache-pied sur les préparatifs de cet évènement : étudiant minutieusement les demandes d'inscription à la conférence, les possibilités de logement, les services de traduction et de transport.
le Canada engrange des soutiens d'autres pays
Le 29 avril 2014, Alexandre Lévêque, Haut-Commissaire du Canada en Tanzanie a encore montré que le Canada reste un allié dans cette cause en organisant un déjeuner en l'honneur d'UTSS en compagnie d'autres diplomates étrangers à Dar es Salaam en Tanzanie. Les pays représentés étaient le Canada, la Finlande, la Suède, la Suisse et les États-Unis. Leur soutien tangible s'est manifesté seulement 2 semaines plus tard, après le meurtre d'une dame de 40 ans atteinte d'albinisme. Beaucoup parmi ces pays ont formellement demandé à ce que justice soit rendue à la place de l'impunité au bureau du Premier Ministre de la Tanzanie. Votre don aujourd'hui permettra à UTSS de poursuivre notre travail pour sauver des vies en Tanzanie.
les consultations et soins pour la malvoyance continuent
Entre le 29 avril et le 07 mai 2014, Dr Rebecca Kammer, une spécialiste de la basse vision basée en Californie a encore offert bénévolement son talent original en prodiguant plusieurs consultations pour la déficience visuelle à des PVA dans divers endroits de la Tanzanie. À chaque fois que cela est possible, elle offrira ses services tels que la formation aux consultations, l’incorporation des optométristes et ophtalmologues locaux dans les hôpitaux et universités. Son objectif de long terme est de mieux outiller les spécialistes locaux en soins optiques pour mieux répondre aux besoins spécifiques de leurs compatriotes vivant avec l'albinisme. Une part importante de ses services bénévoles est d’offrir des soins pour la vision de manière continue aux élèves boursiers de notre programme ESF.
les exactions inhumaines contre les PVA continuent
Le 12 mai 2014, une femme tanzanienne de quarante ans, atteinte d'albinisme et mère de 2 enfants, répondant au nom de Munghu Lugata, a été horriblement assassinée. Il s'agit de la première attaque rapportée en 2014.
En plus des attaques et meurtres, beaucoup d'autres formes de représailles continuent de se produire en Tanzanie. Jane Daudi, 20 ans et son fils de 22 mois Makungu Baraka, ont été abandonnés par leur mari et père. Makungu a également survécu à une attaque. Isaiah et son frère aîné Baraka ont été abandonnés par leurs parents en raison de leur albinisme et ont été trouvés errant dans la rue. Ils sont désormais bénéficiaires du programme ESF à l’école primaire de Lake View située à Mwanza. Bien que profondément traumatisés par cette trahison, ils vont maintenant beaucoup mieux.
39 $ par mois assure à un de nos élèves vivant avec l'albinisme la plupart des besoins médicaux, et autres effets personnels et vêtements. 135 $ par mois finance les frais de scolarité, l'internat, les livres et tous les frais personnels à un de nos élèves. Un don unique de 60 $ – ou tout autre montant –sera utilisé là où le besoin est le plus important dans notre programme d'éducation. S'il vous plaît, impliquez-vous et changez la vie d'un enfant!
les élèves atteints d'albinisme s'épanouissent
C'est une réelle émotion de voir combien ces élèves bénéficiaires de la bourse d'études de notre programme (ESF) se sont épanouis au cours des cinq dernières années. Leur développement global, leur bien-être, leur intégration sociale, leurs résultats scolaires et leur niveau en Anglais sont très prometteurs. Ils sont vraiment la réponse la plus forte contre la discrimination que la Tanzanie ait vue ou entendue. "Ce dont nous ne nous rendons pas compte est qu'une blessure mortelle peut devenir une inépuisable fontaine" (par Jerome A. Miller ; The Way of Suffering: A Reasoning of the Heart ; 1992)
L'Église fait-elle une différence ?
Le dimanche 4 mai 2014, UTSS a participé à la messe la plus puissante et la plus émouvante de tous nos voyages en Tanzanie. Le pasteur Valentine Mbuke et sa congrégation BMCC Church, ont visiblement décidé de marcher aux côtés de leurs concitoyens atteints d'albinisme. Jusque-là, aucune des églises visitées par UTSS en Tanzanie, n'a eu d'albinos représentés dans leur congrégation ... MAIS ... cette fois-ci, il y en avait environ 100 dans l'assistance. CE N'ÉTAIT PAS JUSTE QUE POUR LE SHOW !
Chaque dimanche, depuis le Campement d'été de juillet 2013, où cette église avait offert bénévolement son assistance, ils ont été chercher les enfants orphelins de notre programme ESF dans les écoles de Mwanza pour les amener à l'église. Ils passent des heures ensemble à jouer, prier, apprendre, manger affectueusement. Quelques dimanches auparavant, l'Église a même assisté au prêche d'un élève de 14 ans du programme ESF du nom de Severan. C'est un enfant intelligent et courageux. Ils rendent aussi visite aux enfants dans leurs internats lors des journées de rencontres parents/enseignants, lorsque les parents des autres enfants passent pour voir comment vont leur progéniture.
Ce dimanche-là, après que Peter Ash ait lancé son appel à aimer les enfants de Dieu atteints d'albinisme, Pasteur Mbuke a alors invité tous ceux qui voulaient s'engager aux côtés de leurs frères et soeurs vivant avec l'albinisme à se présenter. Toute l'assistance s'est regroupée devant. Il n’y avait pas un seul oeil qui ne soit en larmes. C’est le premier service religieux socialement inclusif auquel nous avons assisté en Tanzanie.
nous rêvons d'une société inclusive
Tout comme notre monument attend avec impatience le jour où les enfants vivant avec l'albinisme vivront une vie normale dans des familles totalement inclusives, UTSS aussi attend avec impatience le jour où toutes les PVA pourront vivre une vie bien adaptée à tous les niveaux de la société. Pour y parvenir, notre politique est de placer tous nos élèves ESF dans des écoles socialement inclusives, nous ne pouvons le faire seuls. S'il vous plaît, aidez nos élèves ESF à atteindre leurs objectifs et à devenir ainsi un message.

Partager cet article

Repost 0
Published by Under the same sun - dans en Afrique noire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents