Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 19:15

theodore_monod_.jpg"Un homme de foi", par Nicole Vray, publié aux éditions Olivetan, début 2011, 128 p.

 

Au cours de son existence de scientifique, de saharien, de penseur, Th. Monod a été marqué par de nombreuses rencontres : Albert Schweitzer, Vercors, le saint François d’Assise soudanais Tierno Bokar, Amadou Hampâté Bâ, l’islamologue Louis Massignon, André Gide, Henri Delforges

 

Ce petit livre les retrace et nous fait percevoir combien elles ont marqué, transformé et mis en route Théodore Monod. Qui sait par exemple qu’il a créé avec son père Wilfred, les Veilleurs, un tiers ordre laïc de prière ?

 

Tous ses combats – pour la protection de la nature, contre les essais nucléaires, pour l’objection de conscience, contre l’injustice, pour la liberté de conscience, pour la tolérance religieuse, pour le recul du fondamentalisme, pour le respect des différences… – sont des combats au nom d’une foi et de convictions profondément enracinées.

 

Ce livre est vendu notamment à la Librairie Arrêt aux Pages .Com ( lien).

 

Théodore Monod fut président d'honneur de la première association unitarienne francophone, l'Association unitarienne française (AUF) de 1987 à 1996, puis de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) de 1997 à sa mort en novembre 2000

Partager cet article

Repost 0
Published by Librairie Arrêt aux Pages .com - dans les protestantismes
commenter cet article

commentaires

Articles Récents