Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 10:22

Certains voudraient que l'écologie soit de Gauche, d'autres - moins nombreux - la souhaitent de Droite : d'un côté comme de l'autre un nième programme reprenant tous les poncifs éculés de ces mouvances ! comme si l'écologie n'était pas une autre façon de voir les choses et d'agir en conséquence.


L'écologie me semble être d'abord une autre éducation avec le respect des plantes et des animaux, l'entretien par soi même de son environnement immédiat *, la valorisation des ressources renouvelables. Et puis penser à un Etat suffisamment fort pour juguler les appétits voraces des capitalismes financier, industriel et commercial, à la suppression des publicités afin de ne plus créer artificiellement de nouveaux besoins, à une politique familiale susceptible d'éviter une augmentation de la population à laquelle nous ne saurions faire face, à la mise en place d'une politique du peuplement afin d'équilibrer les pressions démographiques quitte à propecter des colonisations possibles sur d'autres planètes, etc.


* pour l'enfant commencer à apprendre à ranger soi même sa chambre, à participer au fonctionnement de la maison, à l'entretien du jardin, à économiser l'eau qui coule du robinet, à éteindre l'électricité lorsqu'on n'en a plus besoin, à recycler le maximum et à jeter le moins de choses, apprendre à cuisiner en privilégiant les produits naturels ; ensuite être motivé à l'entretien de son établissement scolaire (ménage de la classe - eh oui ! - , petites réparations, espaces verts, etc.) ;  plus tard participer à la gestion de son logement, de son immeuble, de sa résidence, de son quartier, soit dans le cadre de copropriétés, soit d'associations de locataires ou de riverains ou de voisinage ; bref une initiation à la citoyenneté de base.


DE CELA AUCUN PARTI POLITIQUE N'EN PARLE, soit disants "Verts" y compris * ! car ils se contentent d'initier leurs militants aux slogans électoraux et à les positionner contre les autres partis (nous sommes dans un système hyper-libéral basé sur la rivalité) et pour ou contre, selon sa couleur, du gouvernement en place.


* je me souviens d'une émission à la télévision où, durant un long débat où tous les sujets pouvaient être abordés, un haut cadre de ce parti à parler du social (ce qui est en soi fort louable), mais pas un mot d'écologie (ce qui est fort dommage pour la dénomination du parti !).


En tout cas, on est en droit d'attendre de l'approche écologique, une politique cohérente, globale et responsable et non pas des emprunts aux autres partis et une navigation à vue selon les opportunités. L'enjeu n'est plus tant de préserver les avantages acquis, ou encore le niveau de vie, ou encore les intérêts de telle ou telle "classe sociale" ou catégorie, mais de SAUVER la planète. Ce n'est plus "Jésus sauve nous" ou encore "Karl Marx, tu as raison", mais "Sauvons nous mêmes notre milieu de vie" !

 

Europe-photo-aerienne.jpg

 

Les unitariens souhaitent transmettre à leurs enfants une planète toujours bleue ! Celle dérivée du Big-Bang ; pour les croyants celle que Dieu nous a donnée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier
commenter cet article

commentaires

Articles Récents