Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 07:00
Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 18:57

Afin de garder mémoire, j’ai regroupé dans ce Livre les témoignages de tous ceux qui ont connu le prêtre Pascal Vesin, souvent à l’occasion d’un baptême, d’un mariage, d’un enterrement ou tout simplement d’un sermon emprunt de sincérité. Ces témoignages sont très émouvants et manifestent une très vive émotion. J’y ai ajouté aussi tous ceux qui se sont exprimés en déplorant une mesure qu’ils ne comprennent pas et n’acceptent pas. La plupart des citations proviennent des deux groupes sur Facebook (« Comité de soutien du prêtre Pascal Vesin » -lien- et « Groupe de soutien du Père Pascal Vesin » -lien-), et d’autres des commentaires en bas d’articles de journaux. Ce Livre vient en complément des témoignages que nous avions déjà présentés, ceux de Victor et Angie Chaves (lien) et de Aurélien et Charlotte (lien).

27 mai -
Vincent Doffagne - Je suis surpris et en même temps déçu par l'église, il est un temps à Annemasse ou Pascal était prêtre avec le père Alain Viret, et leurs messes le dimanches ne désemplissaient pas. Ils avaient une manière de faire vivre l'évangile que je n'ai que très peu retrouvée, et qui était proche de la vie des hommes et des femmes. Quel gâchis de ne pas être plus tolérant et ouvert à la différence.
28 mai -
Régis Pluchet -  Je trouve que cela vaut le coup d'essayer d'alerter l'Inspection du travail et les Prud'hommes, même si le résultat est aléatoire. Cela aura au moins le mérite d'attirer l'attention sur des conditions de licenciement arbitraires. – […] Pour moi, ce qui est premier, c'est l'atteinte à la liberté de conscience et la menace arbitraire de priver de son exercice professionnel le père Vesin. C'est au nom de cette position et par solidarité avec le Pascal Vesin que l'on peut et doit en tant que chrétiens, dont des catholiques, mettre en cause l'attitude de l'Eglise, même si cela peut être jugé comme une ingérence dans les affaires de l'Eglise, mais les chrétiens n'ont-ils pas ce devoir d'ingérence ?
29 mai -
Nathalie Capo-Reverdin - Je suppose qu'en bonne logique, on ne joue ou on n'accepte aucun concert avec des oeuvres de Mozart, Haydn ou Sibelius, entre autres compositeurs maçons.
Camilo Delgado - Recevoir notre soutien par le Père Pascal de Colombie. Votre attitude est un exemple pour nous tous qui croyons en la liberté de pensée. C'est un honneur de partager avec lui ce monde. Et pardonnez mon mauvais français. Étreintes.
31 mai -
Brigitte Honegger - Cher Pascal, nous sommes très peinés de cette situation de nombreux francs-maçons dialoguent avec des chrétiens ou collaborent avec eux. Beaucoup de catholiques entretiennent des relations fraternelles avec des francs-maçons, parfois sans le savoir.
Comment peut-on expliquer que tes églises sont archi bondées toute l'année, et pas seulement pour les fêtes, que notre rencontre il y a quelques années nous ait redonné le "goût" de revenir à l'église, de faire le chemin de croix le vendredi saint, d'arriver le plus tôt possible le dimanche matin pour être certains d'avoir une place. Soit assuré de notre soutien et de notre amitié. Bien à toi.
Janine Gobel - je partage l'émotion de tous tes amis et t'assure de toute ma sympathie. je t'embrasse
Georges J.-f. Bertin - en fait l'exclusion est la même que celle qui inspirait le discours de Plotin contre les gnostiques et nous sommes des gnostiques (lien). L'accès à la Lumière est réservée à ceux que le théologien Drewermann nomme "les fonctionnaires de Dieu". L'existence même de la FM en met l'existence en péril ?
1er juin -
Nanou Bruno Guébey-Gardet - Il est donc fort regrettable que l'Eglise n'applique pas ce qu'elle prêche ! C'est malheureusement ce que l'on reproche au Père Vesin.
Josette Senaux - Je suis d'accord : la théorie est facile, la pratique engage moins car tellement plus difficile
2 juin -
Nadège Dujoux - je le connais très bien c'est le meilleur ami de mon papa qui est décédé l'année passé, on est très proche de pascal !
Pierre-Philippe Baudel - Si l'on en croit le pape François, la présence du Seigneur ressuscité ne s'inviterait qu'en l'Eglise de Rome. Et pas ailleurs ! Et, surtout pas dans la franc-maçonnerie. Voilà qui est pour le moins spécieux ! De la part des mêmes qui prônent que notre Seigneur est partout.
Nanou Bruno Guébey-Gardet - Il faut donc lui faire passer le message...
Nicole Perrin - Il semble que l'Eglise soit plus "préoccupée de son organisation et de ses structures plutôt que du vrai bien du peuple de Dieu".
Anne-Marie Buffet-Simond - A lire "Faire bouger l'Eglise catholique" de Joseph Moingt, "jeune" jésuite théologien de bientôt 98 ans ! Ce n'est pas sûr du tout que le Pape soit au courant ! Sauf erreur de ma part, la décision a été prise avant son élection...
« 2blogic » - Cette affaire est un révélateur de la hiérarchie des valeurs de l'Eglise catholique romaine. Comment ne pas constater que pour le Vatican, il vaut mieux être pédophile que franc-maçon, puisque de nombreux prêtres dont les violences sexuelles à l'égard de mineurs étaient connues de l'Eglise n'ont pas été inquiétés pendant de très nombreuses années, alors que Pascal Vésin a été immédiatement défroqué en raison de sa seule appartenance à la franc-maçonnerie... De fait, tout acte voulu (ou non acte, en connaissance de cause) engage la responsabilité de son auteur, qu'il soit un(e) individu ou une institution.
3 juin -
Daniel Lauton - Si la FM est une grande fraternité, quelle concurrence! Si on y réfléchit, quelle jalousie ! Jean-Claude Barbier  -  j'ai des amis maçons qui me disent effectivement leur bonheur de connaître le vécu d'une communauté fraternelle.
Jean-Luc Jacob - plus prompt à chasser le franc-maçon que le pédophile ...
Véronique Maillet-Contoz Raoul - J'ai fais suivre jusqu'en Nouvelle Calédonie... il faut que tout le monde en fasse autant pour que cet effet soit à l'échelle planétaire... vive Fb et courage !
Sandra Krobb – bonjour, vous êtes encore en relation avec père Pascal ? si oui pouvez vous m’informer car j’ai quelque chose à lui dire ! merci ! Vous me manquez tellement et à Bryan aussi ! venez nous revoir !
Gérard Langlois - être chrétien n'est ce pas aimer son prochain ? alors la FM c'est cela aussi ! de plus il y a des rites maçonniques (RER) qui l'affichent clairement ... Mon père, de tout cœur avec toi pour ce moment difficile.
Jacqueline Valadon Perrault - OUi à la ‘liberté d expression’, même pour les prêtres et curés catholique. Courage.
Victor Chaves - Il me tarde également de revoir le Père Pascal, le prêtre et l'ami me manquent ... une amitié naissante mais sincère, je souhaite à Pascal de pouvoir retrouver son ministère, c'est vraiment sa place. Si notre Pape François intercédait en sa faveur, ce serait une avancée majeure dans la gestion de la liberté de conscience et de la moralité dans notre Eglise... Pour ma part, le fait d'être éveillé à d'autres choses qu'au dogme catholique est un plus pour un prêtre... En effet, comment transmettre à ses contemporains une foi et une ferveur avec des méthodes et une rigidité qui datent de quelques siècles ...
4 juin -
Jacques Clavier - Je m'autorise à penser selon la logique du « à malin, malin et demi » ! Rome envoie une injonction à l'Évêque d'Annecy avant le choix du nouveau Pape, obligeant ainsi le nouveau Pape à se positionner sur cette injonction ; en obtempérant mais en précisant bien qu'un prêtre du diocèse est démis de ses fonctions . . . sur la demande de Rome, l'Évêque d'Annecy donne l'occasion au nouveau Pape d'amorcer éventuellement un tournant « . . . rien ne reste fermé, selon la volonté de l'Évêque » ; mais à Rome, pour la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, pour la Nonciature apostolique, pour le Pape François, tout reste-t-il fermé ?
Jean-Claude Barbier - je salue le 500ème "j'aime" que je viens de voir au compteur. Bravo au groupe !
Véronique Maillet-Contoz Raoul - Trop tard pour moi, mais je salue le 501 ème ! mais c'est encore trop peu....
René Richard - il faut rechercher, identifier, juger et condamner les auteurs de ces lettres ! une piqûre de rappel d'une époque bien noire pour notre pays mais pas morte dans notre beau pays de Mégève où plusieurs affaires aussi sordides se sont déroulées ces dernières années. Courage Père Vesin, nous sommes avec vous et avec votre Esprit! pour que la vérité soit faite et que vous soyez réhabilité dans votre noble fonction
Jean-Pierre Bonnerot - Les recours sont permis par le Code de Droit canonique
Lucienne Allard - un père à qui on pouvait parler.
Habib de Fortmont - Courage, il faut tenir bon. C'est une lutte de plus face à l'inertie de la curie romaine qui retarde, hélas, de plusieurs siècles.
Fred Lesman J.J. de C.V. - Nous avons tellement apprécié votre sens de l'expression et d'ouverture pour la célébration de notre mariage. Nous connaissions vos qualités et ne souhaitions personne d'autre pour célébrer notre union si particulière à 60 ans passés. Nous prions pour vous et pensons fort à vous dans ces moments si difficiles
Véronique Maillet-Contoz Raoul - Quel gâchis.... Un manque de tolérance, une méchanceté, des jalousies,.... Pourquoi en arriver là alors qu'avec Pascal l'église était pleine et c'était un plaisir de l'écouter.... En d'autres temps, à l'heure qu'il est il aurait été lapidé !
Sandra Krobb - il me déchire le cœur vous savoir souffrir a cause d'une décision si cruelle, si injuste, vous qui avez tant fait pour nous, pour Bryan votre enfant de cœur...vous savoir souffrir et ne rien pouvoir faire est insupportable... comment ont ils pu refusé de vous recevoir pour ouvrir un dialogue, comment peuvent ils vous laisser ainsi ? ils se disent représentant de Dieu mais agissent si mal ! nous ne sommes plus au Moyen âge ! il faut vraiment que l’Eglise se modernise.
vous êtes le seul prêtre a avoir des serments passionnants (ce n’est pas pour rien que vous remplissiez l’église à chaque messe). Merci d’avoir croisé mon chemin, merci pour tout ce que vous avez fait ; je prie pour vous et je prie pour qu’un jour mon téléphone sonne et que vous soyez au bout du fil. Ma porte vous sera toujours ouverte ! venez en franchir le seuil..
L’idée de ne plus vous voir m’est insupportable ; je ne peux pas et ne veux pas me faire a cette idée macabre qui me ronge et me fait mal...
je vous admire pour votre courage, pour l’homme que vous êtes... vous manquez à Bryan, à ma famille, à moi et à nous tous ! bien amicalement …
Anne-Sophie Attinost - Je suis choquée par cette décision de l'Eglise, qui semble chercher elle-même à s'autodétruire en évinçant ses éléments les plus ouverts et fédérateurs. Père Pascal a pu rassembler et rajeunir son église, Mgr Boivineau en est-il conscient ? C'est l'ouverture, la réflexion, les débats et les discussions que l'on muselle. Père Pascal, merci d'avoir croisé notre route, vous avez notre soutien dans cette épreuve.
5 juin -
Michael Blum - Mon coeur reconnaît un grand homme lorsque sa conviction est de vivre selon une tradition qui prône l'amour.
Florence Roux-Faivre - On vit au moyen âge ou quoi ? ils le savent que c'est fini l'inquisition ?
Véronique Maillet-Contoz Raoul - On attend.... On espère....
Sandra Krobb - J’ai envoyé un mail au diocèse, j ai également téléphoner, je souhaite comme beaucoup d’autre avoir l’adresse du Vatican svp
Anne Chatelus Mulliez - Oui moi aussi je souhaite savoir à qui l’on peux écrire pour tenter de faire bouger les choses !
Lucienne Allard - on pouvait dialoguer
Habib de Fortmont - Que l'on soit pratiquant ou non, on ne peut être qu'avec le Père Pascal Vesin. Méconnaissance et mauvaise foi,
Nicole Perrin - Nous avons eu la chance que Dieu mette le Père Pascal sur notre chemin et que cette période n'a été que bonheur et sérénité. Il nous a fait avancer dans notre foi, il a amené mon mari à faire sa profession de foi à l'âge de 45 ans avec une foi toujours inébranlable, il est devenu le parrain spirituel de notre fille lors de sa confirmation, alors que peut-on reprocher à un homme d'Eglise tel que lui. S'il est nécessaire d'écrire au Vatican, nous le ferons.... Avec tout notre soutien . Et la tolérance de l'église, elle est où dans tout cet amalgame ? Courage Pascal, on est tous avec toi. Tu avanceras toujours avec la foi qui t'habites.
Ségo Chevronnet - Pascal, si tu savais à quels points nous sommes choqués de cette bien triste nouvelle! Si tous les curés étaient comme toi les bancs de l'Eglise seraient moins vides! Tu m'as redonné foi en l'Eglise mais aujourd'hui je me pose bien des questions ! Tu es un prêtre exceptionnel, une très belle personne! Merci pour ton ouverture d'esprit et ta tolérance ! Ségolène et Sylvain
6 juin -
Pascal Trolliet - comme d'habitude très belle article...Pascal est un prêtre admirable...l'Eglise s'en rendra t elle compte à temps ? je prie pour ça !
Gaëtan Finot - l'Eglise est impitoyable....
Marceline Zampin - pense fort à lui, dites le lui !
Victor Chaves - Je prie pour que notre pape François montre un signe de bonne volonté…
Sandra Krobb - Envoyez un mail au diocèse, appelez, et si on faisait une manif devant le diocèse !? On vous aime Père pascal, j’ai si mal depuis que vous n’êtes plus là. Avez vous reçu mon mail et celui de Maman ? Bonne journée que Dieu vous protège. Il faut vous [les paroissiens] mobiliser et envoyer des mails a l'évêque d’Annecy, au diocèse et des lettres au Vatican ! Je pense qu’en mettant « Pape François Ier » et « Vatican Rome » çà doit arriver.
Pierre Gauthier - La laïcité n'est pas une opinion, c'est le droit d'en avoir une. Qu'un "fils de la Lumière" - c'est ainsi que se définissent les francs-maçons - soit exclu par les obscurantistes ne manque pas de sel (de la terre bien sûr).
Mathieu Michel - Cher Pascal, je me permets de t'appeler ainsi simplement pour souligner à nouveau ta simplicité et la facilité pour te rejoindre dans ta foi . Je n'ai jamais été très pratiquant, mais grâce à des personnes comme toi, sachant nous rejoindre et nous emmener au delà de nos espérances, grâce au sermon lors de notre mariage sur les travaux à mener dans notre vie (en référence aux échafaudages posés à cette époque là contre la maison en face de l'église) nous sommes aujourd'hui beaucoup à t'être reconnaissant de nous avoir permis de mettre un visage semblable aux nôtres sur celui de notre église . Merci pour tous les gestes que tu as eus envers nous tous à des moments plus ou moins difficiles à traverser. Nous savons que nous resterons en contact avec toi. Merci ! Tout simplement et très bonne toute Pascal .
Fred Lesman - Père Pascal, que votre chemin se poursuive dans la foi et la paix, nous serons dans la prière avec vous. Nous sommes comblés de vous avoir rencontré, apprécié dans de merveilleux moments.
Anne Chatelus Mulliez - Quel plaisir de vous avoir connu ! Vos messages sur l’amour, le couple, nous nous souvenons encore de votre sermon lors de notre mariage ! Merci pour tout ! Bonne route, oui nous nous retrouverons !
Sandra Krobb - Merci d être l’homme que vous êtes ! Merci d’avoir croisé mon chemin. Je voudrais savoir si on peut se revoir pas comme prêtre et paroissienne, même comme ami ? J aimerais qu’on me réponde s.v.p., que Dieu vous protège.
Pierre Martin Lamon - Mon Père, je ne vous connais que de (re) nom! J'ai eu la naïveté de croire que mon Église avait surmonté ses tentations administrativo-staliniennes ! Bien à vous !
Carole Vion - Que j'aimerais vous rencontrer en lisant tout ces commentaires !
Murielle - Père Pascal, je ne vous remercierai jamais assez pour votre présence, votre écoute, votre soutien lors du décès de Fabienne et Frédéric en 2010. Vous êtes un homme de coeur. Vous avez accompagné Fabienne et Frédéric comme ils l'auraient souhaité. Merci encore pour tout.
Anne-Marie - Vesin Pascal, je voulais que tu saches que je te soutiens dans ces moments difficiles. Je pense et je prie pour toi. Au plaisir de te revoir. Bien sincèrement.
Narno Lak - Merci pour tout Pascal ; je pense à toi ; courage ; amitiés.
Matthieu Lehning - Pascal, Merci pour tout ce que tu apportes à ma famille, que de moments privilégiés auprès de toi : notre mariage, le baptême de nos grandes dont tu es le parrain. Merci pour ton partage, je repense à tout ces jeunes que tu as accompagnés chaque année autour de notre beau pays du mont Blanc. Ton écoute, ton amour, ta simplicité, ton franc parlé à séduit tellement de personne. L'église doit être bien vide et bien triste depuis ton départ de Megève... À très vite MON frère.
Sandra Rech - Père Pascal, grâce à vos sermons j'ai retrouvé une foi immense en Dieu. Alors merci et que mes prières vous accompagnent
Michel Loiseau - Pascal, on te soutient, j'ai la chance de te connaître et c'est une des meilleures choses qui me soit arrivée dans la vie !
Victor Chaves - Cher Pascal, merci d'avoir été là pour nous tous, ton ministère va te manquer, tu vas manquer à beaucoup d'entre nous dans la paroisse... Certes, je ne suis pas tous les dimanches à l'Eglise, mais malgré cela, je persiste à penser qu'il ne suffit pas d'être présent à chaque messe pour être un bon chrétien...Il y a des traumatismes qui nous ont éloignés de l' Eglise de notre paroisse: la dernière en date était le départ de mon ami Elie (le papa d'Angie pour ceux qui ont perdu le fil )... maintenant, ton départ : un au revoir bien sûr, mais il est d'autant plus poignant que toi-même a été le premier à nous désigner comme tes amis ( lors de ton coup de fil à Anthony, le jeune organiste pour le solliciter pour nous ). Je souhaite être digne de ton amitié et t'assurer de mon total soutien, je ne veux pas braquer l' Eglise, loin de là (la hiérarchie est une vieille dame aigrie et bornée), mais je n'aurai cesse de te défendre à chaque fois que tu sera calomnié, qu'un esprit bien pensant salira la mémoire de ta fonction de prêtre parmi notre communauté... J'ai été choqué récemment d'entendre les propos de la même personne qui avait fait des louanges sur notre cérémonie de mariage (une parmi la majorité de l'assemblée), qui traduisait les peurs et les fantasmes de chrétiens qui ont grandis au sein d'une Eglise qui a toujours calomnié le milieu franc-maçonnique par ignorance... En espérant te revoir dans des conditions plus heureuses, sois sûr, cher Pascal, de mon amitié.
Géraldine Battaglini - Père Pascal, merci de nous avoir uni en respectant mon point de vue. Merci pour ta tolérance qui m'a permis de croire que l'Eglise pouvait changer... Merci de me permettre de croire que Dieu ne se trouve pas seulement dans une Église, mais partout autour de nous, à chaque instant et dès que nous en avons besoin. Alors même loin de ta paroisse, je suis sûre qu'il sera toujours là pour toi comme tu es là pour nous. Au plaisir de te revoir !
Fu Uxx - Pour être exaucé par l'évêché....surtout bien se signer et ne pas signer...
Patrick Greiner - Mon très cher Pascal, hier soir, nous avons animé un débat sur la fidélité. Bien sûr, vous étiez au Centre. Car vous êtes un homme d'engagement fidèle à ses serments. Et nous vous admirons et soutenons de tout coeur dans cette dure épreuve. Vos fidèles vous regretteront, prieront pour vous. Vous avez laissé un sillon dans lequel germeront de nombreux épis de blé. Soyez fier de cela. Ailleurs, vous rayonnerez encore avec force et vigueur. Pour ce qui est de l'Eglise catholique, elle finira bien par reconnaître en la franc-maçonnerie un allié véritable. Car le XXIème siècle sera laïc ou ne sera pas. Cette laïcité tant redoutée jadis finira par être le seul rempart efficace contre toutes les intolérances, tous les intégrismes et tous les fanatismes. De longs et pénibles efforts vous attendent mais vous n'êtes pas seul sur ce long chemin. Courage ! Et bravo !
Habib de Fortmont - C'est cet ostracisme qui m'a éloigné du catholicisme de mon enfance. Tant que l'Eglise n'aura pas fait son mea culpa, ne reviendra pas sur son enfermement en des idées qui ne sont pas celles des évangiles, mais celles de prélats des temps obscures qui préféraient concussion, simonie et autres vilenies aux douces paroles de Jésus-Christ, elle restera pour beaucoup un repoussoir. Ce qui est bien dommage car la religion peut être et devrait être un chemin de vie, d’entraide, d'espérance et de fraternité, ce qu'elle est loin d'être actuellement. Sauf cas d'exception comme le père P. Vesin et bien d'autres.
Marie-Christine Mocellin - Très cher Pascal, tu connais l'histoire des pigeons... Il y a aussi les pigeons voyageurs : alors que ceux-là aillent partout pour raconter cette fois-ci ton histoire, et que cela puisse faire réfléchir ... et aussi agir en ta faveur ! Un bouquet de pensées positives.
Florence Roux-Faivre -  [à propos du nombre des « J’aime » sur la page du Groupe de soutien au Père Pascal Vesin] Mais cela fera t-il bouger réellement les choses pour le Père Vesin ?
Groupe de soutien au Père Pascal Vesin - actuellement nul ne peut présager des conséquences, dans un sens comme dans l'autre. En revanche, se taire est le meilleur moyen que rien ne bouge dans l'Eglise.
Marion Sobanek - "Nous sommes responsables de ce que nous faisons, mais nous sommes également responsables de ce que nous de faisons pas" Voltaire
Pierre Gauthier - "La laïcité n'est pas une opinion, c'est le droit d'en avoir une". u'un "fils de la Lumière" - c'est ainsi que se définissent les francs-maçons - soit exclu par les obscurantistes ne manque pas de sel (de la terre bien sûr)...
Gilbert Boutté - Édito GéoHistoire juin 2013, numéro consacré à Jésus et à la naissance du christianisme : " Jésus n'a eu de cesse de dénoncer les dérives du pouvoir de la religion. Il bouscula les règles, les traditions, les lois de l'Église, pour dire à l'homme qu'aucun espace sacré officiel, qu'aucune institution, aucun tenant d'une morale intangible n'est supérieur à la liberté et à la conscience individuelle."
Guy Hazebroucq - Courage mon F.
« Larron3 » - Est ce qu'il était un mauvais curé abusant des enfants ? Pour disparaître l'Église catholique n'a pas besoin des maçons. En tous cas, curé, toi tu étais libre et de bonnes moeurs et tu l'es toujours. Je n'ai que mépris pour les Torquemadas. Tu sais ce que veux dire plus jamais un genoux à terre. Allez courage !
7 juin -
Anne-Sophie Attinost - Je me demande si la/les personnes responsables des lettres anonymes se réjouissent de ce qui arrive ou se rendent compte qu'elle(s) sont sans doute allées trop loin... Bref dans quel état d'esprit on peut être quand on brise comme cela un chemin de vie. Personnellement, je n'aimerai pas être à leur place.
Bonne route Père Pascal, merci de nous avoir accompagnés dans la préparation au mariage, merci de ton écoute et ton ouverture. Nous te soutenons et notre porte te sera toujours ouverte si un jour tu passais par l'Allemagne!
Joël Dechaume – « Les bien-pensant, baignant dans la dénonciation anonyme, semblent avoir eu raison. L’Eglise inviterait-elle à donner raison à la pratique de la délation ? » : ta phrase est très forte... Elle me rappelle que mon père s'est retrouvé en Allemagne en 1942, dénoncé, pense-t-il, par une "bien-pensant" ! La délation ne cessera donc jamais ?... FRAT
9 juin -
Sandra Krobb - Bonjour mon père, ce matin j ai été déposé la photo de Bryan et les dragées que j’avais promis. J’ai bien discuté avec la dame de l’accueil. Amicalement.
Le Groupe de soutien au Père Pascal Vesin - Le courrier de Pascal a été lu par près de 3650 personnes depuis sa publication... cette page comporte 595 "j'aime"... Nous avons appris que ce texte a été distribué également dans chacune des églises de notre paroisse... Nous avons été informé que le Père Plumackers (à St Gervais) et Père Armand (à Megève) ont invité les paroissiens à prier le Notre Père en union avec "notre frère et notre ami Pascal". Voici un vrai signe de fraternité pour le Père Pascal, par ces confrères. Merci à chacun de vous pour ce soutien apporté.
Fred Lesman JJ - Geste fraternel de la part de ces deux Pères envers Pascal ; les paroissiens participent à leur façon à ton cheminement.
Cherry Popp - Respect humanité sincérité amour générosité liberté !
Jacqueline Valadon Perrault - les prêtres de Saint-Gervais et Armand (ont invité les paroissiens à prier le Notre Père (merci enfin voici un signe de fraternité).
Armand Louvier - Un clin d'oeil remarqué et qui nous a plus, jour de communion à Saint Gervais.
Yves Guéchi - Liberté - Égalité – Fraternité.
Claude Solarz - Je suis athée, dieu merci, et votre lettre est un vœu pieu, l'Eglise n'offre aucune possibilité d'ouverture et n'a aucune envie de progrès, elle sait qu'elle y perdrait son âme ou plutôt son électorat, il en est de même des autres religions, et le salut n'est pas dans la prière, Dieu est sourd, mais dans le combat !
Anne Chatelus Mulliez – Aura-t-on seulement envie de retourner à l église à Megeve si vous n’êtes plus la mon Père ! Il faudrait mieux punir ces sales personnes qui ont envoyé les lettres anonymes ! Honte à elles!
10 juin -
Christophe Broche - Je ne suis pas sûr de remettre les pieds dans une église. Il serait temps de songer à s'extraire de la tutelle de Rome.

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 18:16

Le « Groupe de soutien au Père Pascal Vesin » vient de mettre en message un texte que le prêtre avait préparé à destination de ses paroissiens. Celui-ci, n'ayant pas obtenue l'autorisation demandée au vicaire général de publier ce texte sur la feuille paroissiale, il l'a adressée à ce groupe facebookien. Heureusement que Facebook existe !

 

pascal_vesin_parvis_eglise_megeve_26_mai_2013_sans_son_cure.jpgle parvis de l'église de Megève le dimanche 26 mai, quelques jours après l'annonce de la destitution du curé

(photo du Dauphiné libéré)


« Mon au-revoir aux paroissiens de Sainte-Anne d’Arly-Montjoie »

Je porte encore et toujours le souci de l'unité sur notre paroisse.
Mon choix - honorer ma liberté de penser et respecter la pluralité de paroles dans l’Eglise - n’altère en rien ce souci. J’accepte et respecte que certains ne comprennent pas ce choix. Mais comment faire entendre ma parole quand j'en suis privé ? Quand et comment pourrais-je, dans la même dynamique lancée par l'Evêque, inviter les paroissiens à l'unité ? Peut-être que certains d'entre eux auraient besoin d'entendre de ma bouche, combien ce désir d'unité pour notre paroisse demeure mon souhait profond.
Une triple injustice :
- les conditions dont a été habilement géré mon départ ne m'ont pas permis de m'expliquer devant les paroissiens. Tout a été fait pour que ma parole soit confisquée. C’est pour cette raison que j’ai fait paraître dans la presse - seule tribune dont je disposais - « Ma vérité de curé en paix avec sa foi et ses idées »
- Les bien-pensants, baignant dans la dénonciation anonyme, semblent avoir eu raison. L’Eglise inviterait-elle à donner raison à la pratique de la délation ?
- Je subis cette décision de l’Eglise par une méconnaissance flagrante de ce qu’est, aujourd’hui, la franc-maçonnerie. Combien de propos erronés, infondés et injustifiés ont été tenus sur la Maçonnerie. Osons le dialogue en vérité (sans présager de la réponse), faisons tomber les secrets qui génèrent tant de phantasmes, évitons les anachronismes, ... c'est ma demande depuis deux ans ... vaine !
Une méconnaissance
La méconnaissance génère trop souvent la peur … L’heure n’est-elle pas venue, pour reprendre les propos de Mgr Jean-Charles Thomas, de réfléchir sur le dialogue qui pourrait exister entre l’Eglise et la franc-maçonnerie. Chacune de ces institutions acceptant un dialogue vrai et respectueux :
- Le "secret maçonnique" ne dessert-il pas ce dialogue ? La franc-maçonnerie ne pourrait-elle pas ouvrir ses portes pour éviter tous ces fantasmes que ce secret fait naître, pour montrer l'objet de ses travaux, qui elle est, ... ? Cette peur disparaissant, le dialogue demandé serait plus efficace pour faire évoluer les choses.
- L’Eglise ne pourrait-elle pas risquer ce dialogue ? Cette invitation au dialogue n’est-elle pas lancée par le pape François, lui-même : « L'Esprit-Saint nous fait entrer dans le mystère du Dieu vivant et nous sauve du danger d'une Eglise gnostique et d'une Eglise auto-référentielle fermée sur elle-même. Quand l'Eglise se ferme elle tombe malade. Je préfère une Eglise accidentée parce qu'elle prend des risques qu' une Eglise malade ».
La méconnaissance génère trop souvent la peur … Osons l’ouverture et le dialogue … L’ignorance n’est-elle pas pire que la malice, comme l’écrivait saint François de Sales.
Un souhait profond : l’unité
- L’unité comme moyen.

Chacun a le droit de réagir à sa manière sans être jugé. Participer à une page Facebook ou pas, désirer poursuivre la mission confiée ou pas, ... doit être l'objet d'un choix conscient de chacun. Quelle que soit l'attitude choisie, en toute conscience, elle n'est pas un choix pour ou contre l'évêque, pour ou contre Pascal : elle est un choix personnel et cohérent qui n'a pas à être jugée par autrui, elle doit être respectée. L'unité commence peut-être par-là : laisser à chacun sa liberté de conscience. Unité n'est certainement pas uniformité.
- L’unité comme signe.
« Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. » (Evangile de Jean 13, 34-35). La perspective de l’évangéliste Jean n’est pas celle de l’universalisme : facile d’aimer à 2000 km ! Jésus s’adresse uniquement aux apôtres et fait appel à leur amour réciproque. Les disciples du Christ doivent s’aimer les uns les autres afin que tous reconnaissent qu’ils Lui appartiennent. Cette invitation s’adresse au groupe des Douze, dans l’intimité du dernier repas partagé. Cette invitation s’adresse aujourd’hui à notre paroisse, à chacun de ses membres.

Je ne vous oublierai pas. Nous nous retrouvons dans la prière.

Repost 0
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 17:35

Il s’était déjà exprimé lors d’un entretien le 17 janvier 2013, avec la journaliste Sandra Mollow du Messager (à la page de Faucigny) : « Pascal Vesin est curé de la paroisse Sainte-Anne d'Arly Montjoie * à Megève depuis 2004 et prêtre depuis 1996. Loin de l'image conservatrice de sa fonction, le père Vesin dévoile sa façon de conduire sa paroisse et de voir la société ». Il s’ensuit un titre de l’entretien on ne peut plus éloquent : «  Père Vesin : ‘L' Église se trompe de combat’ » (lien).

Le lendemain de la sentence, le 24 mai 2013, selon la journaliste Sarah Rebouh de l’antenne locale de France 3, « son choix semble bien arrêté : il ne quittera pas la franc-maçonnerie. Il envisage de partir sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, "pour réfléchir" » (lien).

Le 27 mai, il confirme qu’il envisage bel et bien une reconversion. Il se confie alors à François Koch qui gère le « blog franc et maçon de l’Express ». L’article est intitulé « Je suis excommunié, car Rome méconnaît la franc-maçonnerie » (lien).

pascal_vesin_portrait.jpgPuis, le même jour, il écrit ce communiqué à disposition de toute la presse le 27 mai 2013 : « Devant les nombreuses sollicitations de différents médias, je me permets de vous transmettre ces quelques lignes éclairant la situation que je traverse dans mon Eglise ».
Ma vérité de curé en paix avec sa foi et ses idées
Vendredi dernier, c’est un prêtre blessé et triste qui hantait le presbytère de Megève. De toute ma vie de prêtre, je n’ai jamais autant souffert. Ce ministère, pour lequel je suis fait, m’est retiré. Cette Eglise que je veux continuer à servir, j’en suis exclu. Car contrairement à ce que l’on dit, je ne quitte pas l’Eglise ; on me l’a fait quitter, me proposant une peine « médicinale ». Une blessure : Je ne suis pas malade.
Cette peine peut être levée si je quitte la franc-maçonnerie. Je n’ai pas envie de quitter la franc-maçonnerie, comme je n’ai pas envie de quitter l’Eglise. Je ne choisis pas la franc-maçonnerie contre l’Eglise, je choisis de garder ma liberté de penser. Je suis exclu sur un malentendu, par une autorité romaine qui ne connaît pas la maçonnerie et qui a refusé de me recevoir et d’entrer en dialogue. Contrairement à ce qu’affirme le communiqué de l’évêché, on ne m’a jamais demandé de renier les dogmes chrétiens ou ma foi : la totale liberté est laissée à chacun de ses membres de croire ou de ne pas croire. Cette réflexion menée en loge ne renie pas la foi personnelle de ses membres, elle inscrit la démarche de foi dans la sphère privée la plus intime de l’Homme. Je ne veux pas perdre mon ministère à cause de cette incompréhension ou méconnaissance. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai nié en faire partie lorsque Mgr Boivineau m’a interrogé la première fois en 2010 : de plus je ne voulais pas perdre mon ministère à cause de lettres anonymes envoyées comme à la pire époque de notre Histoire. Cette discrétion, différente de cette notion de secret qui fait naître tant de phantasmes, à laquelle je tenais, est la preuve que je suis animé d’aucune volonté de prosélytisme.
Mais je ne veux pas me battre par démentis interposés ; je ne veux pas salir l’Eglise, je l’aime, même avec ses limite ; je veux qu’Elle entende les vraies questions qui lui sont posées aujourd’hui.
Un combat : L’ouverture au dialogue.
Je ne me situe pas dans un conflit Eglise-Maçonnerie. Conscient des avancées et de l’évolution de ces institutions, il y a des guerres qui n’ont plus lieu d’être. Si l’Eglise et la Maçonnerie se sont construites, dans l’histoire, en se combattant l’une contre l’autre, ce conflit n’est plus d’actualité. En tous les cas, ce n’est pas mon combat.
Mon combat est celui-ci : ma liberté, la liberté dans l’institution Eglise. Je n’absolutise aucune institution humaine, je ne défends pas la Maçonnerie, je défends la pluralité de pensée, le dialogue et l’ouverture. L’Eglise n’est-elle pas née plurielle ? Je n’ai jamais eu de problèmes pour cohabiter, pour dialoguer avec des chrétiens partageant d’autres idées que les miennes, avec des courants de pensée différents dans notre Eglise, ...
Pourquoi l’Eglise n’entend-elle pas les questions qui lui sont posées ? Pourquoi l’Eglise semble si loin ? Pourquoi parle-t-elle un langage inaudible, pose-t-elle des actes incompréhensibles ? Ne pourrait-elle pas se servir de ce qui m’arrive (et ce qui arrive malheureusement trop souvent) comme occasion de dialogue, de rencontre ? Pourquoi n’accepte-t-elle pas ce questionnement sur son ouverture, sur sa tolérance, sur sa capacité à évoluer, à se laisser renouveler ?...
Au moment où une montée de l’obscurantisme, des intégrismes et des fanatismes est indéniable, je pense que l’Eglise devrait être plus ouverte au dialogue.
Puisse ce combat (j’aurais parfois l’envie de parler de « sacrifice », tant cette décision de l’Eglise me déchire) servir ce désir de dialogue et d’ouverture en Eglise.
Une conviction : La liberté de conscience.
Je n’ai pas choisi la franc-maçonnerie contre l’Eglise. Je choisis de garder ma liberté de penser et de pensée. Un choix où la liberté individuelle, la conscience et la foi se nourrissent sans s’annuler.
Nous défendons tous les valeurs de l'Évangile, humanistes : la liberté, la vérité, la justice. Notre bouche en est pleine. Et bien souvent, ces valeurs, nous les taisons, nous les prostituons, nous les oublions et nous nous asseyons dessus, au nom du politiquement correct, au nom du bien penser, au nom de la tranquillité. Notre cohérence, notre unité intérieure se trouvent ici questionnées. C'est l'expérience spirituelle, c'est l'expérience de l'Esprit Saint. Jusqu'où, aujourd'hui, pourrai-je défendre la liberté, la justice, la vérité ? Aurai-je le courage d'aller jusqu'au bout de ces valeurs, ce qu'elles me demandent, ce à quoi elles m'appellent, ou bien vais-je rester tiède ? Il nous est écrit, au livre de l'Apocalypse : " Dieu vomit les tièdes ".
La liberté n’est pas un vain mot : elle est une réalité, elle n’existe qu’en acte, elle a un prix. Je suis prêt à le payer.

Repost 0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 10:44

Victor Chaves a témoigné dans les groupes Facebook « Comité de soutien au prêtre Pascal Vesin » et « Groupe de soutien au Père Pascal Vesin », et sur sa page personnelle.

24 mai 2013 - Encore une fois, le Vatican me sidère... Le père Pascal a su nous préparer et nous amener jusqu'au mariage, il a été un soutien pour la famille dans la joie comme la peine...je suis sur le cul, c'est pas de cette façon que le Vatican fera naître des vocations...


pascal_vesin_mariage_victor_et_angie_chaves.jpg
28 mai  - Bonjour Jean-Claude, je salue votre initiative [lancement d'un comité de soutien] et partage dès à présent avec mes contacts qui ont été touchés par l'épreuve que traverse le Père Pascal... Pascal a su raviver ma foi pendant notre préparation au mariage, qu'il a célébré ce 11 mai... Je suis sonné depuis que j'ai lu le premier article paru vendredi et me documente depuis pour en savoir plus... Le point de vue de Pascal Vesin me parait clair, ce qui n'est pas le cas pour celui de la hiérarchie de l'Eglise... A très bientôt et merci à tous, le Père Pascal est digne de notre soutien.

28 mai - Il ne faut pas en rester là, ne laissons pas quelques esprits bien pensants nous priver d'un prêtre exceptionnel... Son appartenance à la maçonnerie a été dénoncée par lettre anonyme, cela montre bien le niveau de moralité des ‘croyants’ qui s'opposent à cet homme de valeur... Pascal mérite qu'on se mobilise pour lui, il a déjà été un soutien pour nombreux d'entre-nous ! Merci.

 

pascal_vesin_mariage_victor_et_angie_chaves_2.jpg

 

29 mai - Bonjour à tous, je n'entends pas par mon commentaire [à un article paru dans le Figaro] porter un jugement sur l'Eglise ou la franc-maçonnerie, mais apporter mon soutien au Père Pascal Vesin. En effet, je suis un paroissien de l'Eglise de Megève et me sens proche de l'intéressé car il a célébré notre mariage il y peu après avoir animé notre préparation au mariage de façon admirable. Ce prêtre est un homme droit, un serviteur de l'Eglise dévoué, aussi je reste encore sonné par la décision de la Congrégation de la foi...

3 juin -  Il me tarde également de revoir le Père Pascal, le prêtre et l'ami me manquent ... une amitié naissante mais sincère, je souhaite à Pascal de pouvoir retrouver son ministère, c'est vraiment sa place. Si notre pape François intercédait en sa faveur, ce serait une avancée majeure dans la gestion de la liberté de conscience et de la moralité dans notre Eglise... Pour ma part, le fait d'être éveillé à d'autres choses qu'au dogme catholique est un plus pour un prêtre... En effet, comment transmettre à ses contemporains une foi et une ferveur avec des méthodes et une rigidité qui datent de quelques siècles ...

 

5 juin, Angie -C'est vraiment désolant tout cela, si seulement le monde entier savait quelle belle homélie Pascal nous a fait. Toute l'Assemblée à dit qu'il était un bon prêtre et qu'il avait vraiment fait un discours qui nous collait à la peau. Je reprends ses mots, à quelque chose près : "Angélique et Victor, soyez heureux car aujourd'hui toute votre famille, tous vos amis, ton Papa, sont là, pour vous. Même le soleil est de la partie. Enfin il n'est pas là , à l'extérieur, mais il est là, à l'intérieur, dans nos coeurs ! ". Mais aussi : "S'il y a un jour où il ne fallait pas décliner une invitation de mariage, c'était bien c'elle d'Angélique et Victor, et oui, Angélique a mis une belle robe !". Bref rien que de me remémorer ce 11 mai en l'Eglise St-Jean Baptiste, au final je suis triste, triste de voir comment on peut anéantir un homme si bon, si gentil, si sincère, un homme qui respire la PAIX. Quel gâchis. Bravo l'Eglise !

Repost 0
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 12:17

eglise-dans-tous-ses-etats bisLe comité de soutien au prêtre Pascal Vesin vient d'envoyer, par voie postale, une lettre circulaire aux 114 évêques et archevêques de France (métropole, DOM et TOM) afin de leur faire connaître, en copie, la lettre ouverte qui a été envoyée à Mgr Yves Boivineau et publiée par le Dauphiné libéré. Voici cette lettre circulaire :

 

Monsieur l’Evêque.

Le comité de soutien au prêtre Pascal Vesin, groupe ouvert sur Facebook avec à ce jour plus de 150 membres ( lien) , vous fait part d’une Lettre ouverte qu’il a adressée à Mgr Yves Boivineau, évêque d’Annecy, le jeudi 30 mai 2013. Elle a été signalée par le Dauphiné libéré dans son édition du samedi matin 1er juin et mise en intégralité sur son site (vue à ce jour 2379 fois) (lien).

Au-delà de la question de l’obéissance aux directives du Vatican (pape et Curie romaine) et de son bien fondé, nous savons que c’est pour vous, aussi, une question de conscience. En 1980, l’évêque d’Autun avait opté pour une autorisation en toute discrétion en faveur de l'abbé Jean-Claude Desbrosse (lien). Si l’on en croit aussi les questions du père Jean Charles Thomas, ancien évêque de Corse et de Versailles, le 29 mai 2013 sur le site de la Conférence catholique des baptisé-e-s francophones (lien). Des prêtres qui s’intéressent positivement à la franc-maçonnerie sont invités par des loges pour des conférences ; l’Institut de théologie catholique de Toulouse a hébergé un important colloque sur les relations entre Eglise et FM ; il existe un réseau diffusant à 150 exemplaires un bulletin bien documenté intitulé : « Lettre des catholiques amis des maçons » ; les exemples sont très nombreux de bonne cohabitation. Par ailleurs de nombreux chrétiens d’autres Eglises (dont des pasteurs protestants) et des croyants d’autres religions sont membres de loges sans que cela ne fasse problème à leurs propres autorités religieuses. Pourquoi donc cette exception catholique ? Détentrice seule envers et contre tous de la Vérité ?

Comment avaliser une telle prétention ? L’opinion publique ne s’y trompe d’ailleurs pas et accuse l’Eglise catholique romaine d’intolérance en évoquant les vieux démons du passé qui la tenaillent encore ! Elle y ajoute son étonnement devant la lourdeur de la sanction (un licenciement qui fait perdre à l’intéressé salaire et logement de fonction, une interdiction de tout exercice de son ministère de prêtre, et enfin une excommunication à savoir une privation de tout sacrement !) qu’elle compare tout de suite, à tort ou à raison, au traitement des prêtres et évêques pédophiles ! Pour le moins qu’on puisse dire, çà ne fait pas du tout ni sérieux, ni bon effet … Un second groupe de soutien sur Facebook a déjà 463 « j’aime » à son compteur et ce chiffre augmente de jour en jour. Précisons que, au sein de ces deux groupes de soutien sur Facebook, les membres sont très largement catholiques, de la région de Haute-Savoie, et certains sont paroissiens du père Pascal Vesin.

Nous vous laissons à votre conscience et à votre responsabilité en sachant que ce n’est pas choses faciles lors des tempêtes médiatiques, et nous vous assurons du respect qui est du à toutes les autorités religieuses quelles qu’elles soient.

Repost 0
Published by Comité de soutien au prêtre Pascal Vesin - dans la franc-maçonnerie-affaire Pascal Vesin
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 10:17

yves boivineauUne Lettre ouverte à l’évêque d’Annecy a été rédigée par le Comité de soutien au prêtre Pascal Vesin (excommunié pour cause d’appartenance à la franc-maçonnerie) (lien), envoyé au destinataire, Mgr Yves Boivineau (portrait joint), à ses collègues (114 évêques titulaires et auxiliaires), et publié par le Dauphiné libéré ce samedi matin 1er juin (lien).


Signe des temps, ce travail a été fait sur Facebook, au sein d’un groupe lancé dès le dimanche 26 mai et qui compte à ce jour plus de 120 membres. A l’initiative de moi-même, chrétien unitarien, ce groupe a bénéficié à ses débuts d’une participation de plusieurs facebookiens des groupes « Unitariens francophones » et « Protestantisme libéral », puis de nombreux résidents de la région d’Annecy où fréquentant les pistes de ski de Haute-Savoie, dont des paroissiens nous ont rejoint très spontanément et continuent à le faire jour après jour.


La dynamique est intéressante car l’action militante, à l’origine d’une mobilisation, ne doit pas se cantonner aux seuls milieux activistes rodés à ce genre d'exercice, mais trouver très rapidement une base populaire directement concernée. Mieux, notre groupe est en relation avec un second groupe qui a été lancé un peu plus tard, toujours sur Facebook (lien) et qui a, à ce jour, 185 « j’aime » à son compteur ; les deux groupes profitant mutuellement de leur bonne coordination. L’action bien entendu continue …


Nous remercions les journalistes du Dauphiné Libéré pour leur accueil et diligence.

Repost 0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 10:41

pascal_vesin_groupe_de_soutien.jpgSigne des temps : des actions militantes s'organisent sur les réseaux sociaux, entre autres sur Facebook. Après un "Comité de soutien au prêtre Pascal Vesin", lancé le dimanche 26 mai à partir des groupes "Unitariens francophones" et "Protestantisme libéral" (mais depuis largement composé de personnes du Haute-Savoie et du Sud-Est) ( lien), voici un second groupe, plpus local mais dans la même tonalité (avec un mode légèrement différent, celui des "pages" où l'initiative des fils de discussion revient au seul administrateur) : "Groupe de soutien au Père Pascal Vesin", lancé le 28 mai ( lien). Déjà 113 membres pour le premier et 105 mentions "j'aime" pour le second ... et les compteurs ne sont pas prêts de s'arrêter !

 

Voici comment ce dernier groupe se présente :


Créé par un groupe (1) qui est en relation fréquente avec le Père Vesin, vous trouverez ici l'ensemble des informations qu'il souhaite diffuser (2) :

(1) Paroisse Saint Anne d'Arly-Montjoie (Chaucisse – Cohennoz – Combloux – Crest-Voland – Flumet – La Giettaz – Les Contamines-Montjoie – Megève/Demi-Quartier – Notre-Dame de Bellecombe – Praz-sur-Arly – Saint Gervais les Bains – Saint Nicolas de Véroce – Saint Nicolas la Chapelle

(2) INFOS OFFICIELLES de la part du Père Pascal : Le Père Pascal Vesin a répondu favorablement à notre invitation à diffuser sur cette page l'ensemble des messages qu'ils souhaitent faire passer. Cependant, les propos, commentaires, ou tous éléments qui seront postés et qui ne sont pas signés du Père Pascal Vesin, n'engagent en rien sa parole, sa responsabilité et/ou ses convictions.

Cette page n'a pas été créée pour critiquer, polémiquer... mais avant tout pour faire savoir que nous sommes nombreux à soutenir le Père Pascal Vesin et à contester sa mise à l'écart.

 

Description

A l'origine cette page a été crée pour apporter un message de soutien au Père Pascal Vesin et pour faire savoir que nous sommes nombreux à ne pas reconnaitre nos valeurs Chrétiennes dans la décision de l'église d'exclure le Père Pascal Vesin. En effet, si certains l'ont dénoncé par des lettres anonymes, nous sommes aussi de nombreux paroissiens ou croyants, plus ou moins pratiquants, de la région ou visiteurs venant du monde entier, à particulièrement apprécier le Père Pascal Vesin notamment pour la qualité de ses prêches, son engagement pour nous transmettre la Foi, son investissement personnel hors du commun, ses qualités humaines incontestables...

Pour nous ce qui est reproché au père Pascal n'a en rien altéré notre confiance en lui et en sa Foi.

Si ce n'est qu'il semble ne pas vivre avec son temps, sur le fond il est assez difficile de remettre en cause les décisions du Vatican, mais sur la forme, le message qui nous est envoyé par Rome et l'Eglise Catholique et la façon de gérer cette crise est très mal perçue et nous sommes choqués de la dureté des sanctions et les méthodes utilisées.

Nous priver du Père Pascal est une sanction que nous ne méritons pas !

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans la franc-maçonnerie-affaire Pascal Vesin
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:00

megaphone-en-or.jpgNous lançons ce groupe de soutenir le curé de Megève, Pascal Vesin, qui vient de se faire virer de son poste, privé de toute exercice de sa prêtrise, et aussi excommunier (donc privé d’eucharistie et autres sacrements) par sa hiérarchie, sur injonction de la Congrégation de la Foi, instance de la Curie romaine. Ceci pour son appartenance à une loge maçonnique.

Il s’agit bien ici de soutenir un homme, dans sa liberté de penser et du choix de ses appartenances et engagements, un homme qui est prêtre et souhaite le rester, enfin un homme à qui il n’y a rien à reprocher dans l’exercice de sa fonction de curé.

Il ne s’agit donc pas du tout de faire le procès de l’Eglise catholique romaine, ce qui est un tout autre débat. Mais de contester une décision particulièrement malencontreuse et de demander à la hiérarchie de mettre fin à une polémique passéiste concernant la franc-maçonnerie. Celle-ci est un mouvement initié par des chrétiens anglais du XVIIIè siècle dans le contexte du Siècle des Lumières et qui compte toujours dans ses rangs de nombreux chrétiens, dont des pasteurs protestants, et d’autres croyants monothéistes (juifs, etc.). Son mode de fonctionnement, sa méthode de travail en atelier, son organisation interne, etc., son parfaitement connus. Or l’Eglise catholique romaine, qui n’est pas sans avoir de bonnes sources documentaires, maintient une rhétorique erronnée et parfaitement calomnieuse qui est parfaitement inadmissible au sein d’une démocratie où les courants d’idée doivent se respecter mutuellement.

Du côté des autorités maçonniques nous constatons depuis de nombreuses années l’absence de polémique inutile. Il est évident que le Grand Architecte de l’Univers (GADLU) des maçons correspond au Dieu créateur des religions du Livre (judaïsme, christianisme, islam) et à celui de nombreuses autres religions comme par exemple les religions coutumières d’Afrique noire. Dans son concept déiste de GADLU, la franc-maçonnerie se veut volontairement minimaliste afin de laisser les religions particulières de ses membres préciser ce qu’elles entendent par Dieu et les relations de piété et cultuelles qu’elles proposent de développer .

Ce comité de soutien aura comme objectif de maintenir cette exigence en alertant les médias et de demander que Pascal Vesin puisse continuer à exercer sa vocation de prêtre.

Il aura aussi comme objectif d’aider l’intéressé à trouver éventuellement une autre activité professionnelle.


Une dernière précision : sociologue ayant eu l’occasion d’étudier les religions et actuel animateur de la mouvance chrétienne unitarienne française, je pense pouvoir apporter à ce débat la sérénité qui convient. Les excès de langage et les dérapages ne peuvent en effet que nuire à une cause.

 

Je ne suis pas moi-même franc-maçon et ce groupe n’est nullement diligenté par la franc-maçonnerie – je dis cela pour ceux qui croient voir des complots partout ! – J’ai simplement, comme tout un chacun, des amis maçons dont je respecte le parcours spirituel et moral.

Ce groupe est modéré et il se doit d’être d’un bon niveau … à la hauteur de la personne dont nous prenons la défense.

Repost 0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 21:31

Pascal Vesin, curé (depuis 2004) de la paroisse de Megève en Haute-Savoie, âgé de 43 ans, vient d’être renvoyé ce 23 mai de son poste, interdit de toute activité en tant que prêtre, et même excommunié, par l’évêque d’Annecy car il émarge au Grand-Orient de France (GOF). Il touchera son salaire pendant quelques mois encore, puis ce sera fini … sans prime de licenciement bien sûr. Il est prêtre depuis 1996. Il fait l'objet d'une ‘excommunication temporaire’ : « En application du canon 1332 CIC [datant de janvier 1983], vous ne pouvez donc plus désormais, à compter de ce jour, ni recevoir ni célébrer les sacrements et je vous demande de quitter la paroisse dont vous n'êtes plus le curé ». L’intéressé avait été prévenu depuis 2011 (après une dénonciation anonyme au printemps 2010) et la Hiérarchie est passée aux actes, ce qui est de son plein droit ; mais celle-ci se met sur le dos une bien mauvaise affaire médiatique pour les raisons suivantes :

 

pascal_vesin.jpg


1 – l’Eglise catholique ressort une position passéiste d’une malhonnêteté flagrante : comment nous faire croire que le 'Grand architecte de l’univers' (GADLU) des francs-maçons, donc Créateur de notre univers, serait incompatible avec le Dieu professé par les chrétiens ? C’est faire preuve d’une méconnaissance crasseuse de l’histoire de la franc-maçonnerie, sinon d’une volonté de calomnie haineuse : ce sont en effet des chrétiens anglais qui, en 1717, ont été à l’origine de cette mouvance avec le pasteur Jean-Théophile Désaguliers, et ses Constitutions ont été compilées par un autre pasteur du nom d'Anderson. Les loges chrétiennes restent très actives ; mieux, hormis le Grand-Orient en France et en Belgique, toutes les autres confréries restent attachées à la croyance déiste susmentionnée (le Grand-Orient ayant seulement rendue pour ses membres cette croyance facultative et non plus obligatoire, et donc acceptant des athées). Cette croyance déiste laisse chacun parfaitement libre de pratiquer sa religion particulière : judaïsme, christianisme, islam, bouddhisme, etc.

La franc-maçonnerie n’est donc pas une autre religion ou confession ou Eglise, mais simplement un espace fraternel où les participants peuvent s’améliorer moralement et spirituellement en s’entraidant mutuellement et avec l’aide d’aînés. Il s’agit donc d’un complément et pas du tout d’une concurrence. D’ailleurs, après les charges anti-cléricales des années 1905, on n’entend plus les loges critiquer les religions. Des catholiques, à titre personnel, émargent à ces loges, ainsi que des pasteurs protestants, sans que cela pose problème. Côté catholique, il existe d’ailleurs un réseau de quelques 150 participants qui publie un bulletin trimestriel, richement documenté, et qui invite les catholiques à une attitude positive : « Lettre aux catholiques amis des maçons » *.
* réseau animé par le catholique Paul Pistre et basé à Toulouse ( lien)
Relancer le contentieux est une initiative unilatérale de l’Eglise catholique particulièrement inopportune. Le communiqué du diocèse affirme : « Malgré l'incompatibilité des principes sur le plan de la foi et de ses exigences morales [sic], le père Pascal Vesin est adhérent d'une loge du Grand Orient de France » : à la foi, on y ajoute la morale ! Les francs-maçons seraient-ils donc des immoraux ? Pour des ordres élitistes qui préconisent l’élévation morale de leurs membres, ce serait un comble !

2 – Le diocèse d’Annecy nous laisse entendre que la Congrégation de la Foi fait pression depuis mars dernier pour le départ de ce prêtre. Là aussi c’est une bien mauvaise affaire au moment même où le nouveau pape François lance des messages comme quoi il est le pape des pauvres, de tous, que son Eglise est au service de l’Humanité, etc. Voici ressurgir comme un fantôme une Eglise dogmatique avec son cortège de condamnations … 

Egalement une Eglise hyper centralisée qui donne ses ordres aux évêques comme à de simples fonctionnaires … jusqu’à s’occuper en direct des curés de campagne ! Ce nouveau pape, dont on dit beaucoup de bien, serait-il donc un dogmatique et un autoritaire dans la pure tradition d’une Eglise inquisitoriale ? Un pape qui cacherait bien son jeu sous des allures débonnaires et de simplicité ? Lui qui a été élu par ses pairs pour réformer la Curie, comment peut-il laisser passer une telle bourde de la part de la Congrégation de la foi. Qui commande donc au Vatican ?

3 – Tout système hiérarchisé invite à la délation et l’Eglise catholique, en dépit du rappel que Jésus nous a dit de nous aimer les uns les autres, n’y échappe pas ! Après les sermons, des conversations ou de simples rumeurs, les lettres s’amoncellent sur le bureau des évêques, si ce n’est sur ceux de la Curie romaine ! Les courants progressistes et conservateurs traversent les communautés chrétiennes et les activistes intégristes s’en donnent à cœur joie pour dénoncer les prêtres qui font preuve d’ouverture. Pas de chance pour lui, le père Pascal Vesin est l’un d’entre eux ! Voir par exemple son entretien du 20 janvier 2013, avec la journaliste Sandra Molloy (lien).

Il suffit de lire les blogs et sites catholiques intégristes pour se rendre compte de la violence des propos, des jugements et constater les présentations réductrices et déformées ; une ambiance de haine côtoyant bien étrangement la piété la plus sirupeuse.
Chez les protestants et les unitariens congrégationalistes les affaires en restent au niveau local puisque c’est le conseil d’Eglise (conseil presbytéral chez les Réformés) qui gère la communauté, y compris le choix du pasteur et des prédicants, et autres responsables.

4 – De nos jours les multi appartenances religieuses se multiplient et sont fort bien vécues par les intéressés. Les corpus religieux ne sont plus considérés comme étant exclusifs des autres, mais tous entrent dans le patrimoine commun des sagesses de l’Humanité. La connaissance des autres religions et les partages sont encouragés. De nombreux chrétiens trouvent ainsi des compléments dans la franc-maçonnerie, mais aussi dans le bouddhisme, la pratique spirituelle du yoga, le taoisme, le soufisme, dans les activités œcuméniques et inter-religieuses (les amitiés judéo-chrétiennes, islamo-chrétiennes, etc.). Faudra-t-il donc aussi excommunier les catholiques qui s’y adonnent ?

Car l’évêque d’Annecy (sur pression vaticane) ne s’est pas contenté de virer son curé (de son poste) et priver son prêtre d’exercer son activité dans d’autres fonctions, mais en plus il l’a excommunié ( = privé de sacrements) ce qui déborde largement le cadre de la seule prêtrise : tout catholique laïc peut recevoir la même excommunication !

Oui, c’est là une bien mauvaise affaire pour cette Eglise qui essaie de rénover son image. Quand donc pourra-t-elle échapper à ses vieux démons schizophrènes ?

A noter que les évêques disposent de pouvoirs non négligeables – qu’ils peuvent bien entendu utiliser ou non  - du moins s’il n’y a pas ingérence du Vatican dans leurs affaires internes ! Ainsi, en 1980, l’évêque d’Autun avait délivré à l'abbé Jean-Claude Desbrosse d'une autorisation d'appartenance à l'ordre maçonnique. Un faire-part de décès paru dans Le Figaro en 1999 l’avait révélé. L’abbé, ‘illustre frère’, s’y recommande à la prière de ses frères, compagnons et chevaliers. Il était responsable diocésain des voyages. Il émergea à plusieurs loges et accéda à de hauts grades au sein de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) ( lien)

Repost 0

Articles Récents