Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 17:29

Roberto Rosso, fondateur et président de la Congregazione italiana cristiano unitariana (CICU), a été ordonné au sacerdoce unitarien (Unitarian priesthood) le dimanche 16 novembre 2008 à l’église unitarienne de Copenhague par le pasteur norvégien Klaveness Heidelberg Knut. Cette ordination s’est faite par imposition des mains. Le sermon a été prononcé par Preben Bovin et la musique jouée par Jan Perdersen, tous deux membres de l'Eglise danoise.

 

 

Ensuite, en sa qualité de nouveau ministre habilité à distribuer les sacrements que sont le baptême, la confirmation, la Cène, le mariage et les funérailles, Roberto Rosso a baptisé un jeune garçon de l’Eglise danoise.

 

 

Voir une photo et une présentation de l’église unitarienne de Copenhague sur le site de l’Eglise unitarienne francophone "Une prière danoise pour nous tous" (message du lundi 16 juin 2008),

http://eglise.unitarienne.francophone.over-blog.fr/article-20484505.html

 

 

Ce samedi 29 novembre, à 14 heures,

la CICU tiendra sa réunion annuelle à Turin, à l’hôtel Statuto (Via Principi d’Acaja, 17). Celle-ci comprendra une célébration. 

 

Nous présentons à notre ami italien nos meilleurs vœux  pour son ministère.

 

Roberto Rosso et sa fiancée Paola Zunino sur les quais de Copenhague.

 

Toutes les photos de ce reportage sont de Paola Zunino.

 

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans U en Italie
commenter cet article
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 10:48

vendredi 28 novembre 08 à Strasbourg -

Le président et le comité de l’Union protestante libérale (LPL) de Strasbourg ont le plaisir de vous inviter à la conférence que donnera Michel Jas, pasteur à Montpellier et président de l’Association Evangile et Liberté  qui publie le mensuel du même nom.

Vendredi 28 novembre 2008 à 20h30 au Foyer Lecocq - en liaison avec la paroisse Saint-Guillaume sous le titre : " Les cathares. De Toulouse à Strasbourg ". Le conférencier présentera une analyse historico-critique pour répondre à la question : Sont-ils adeptes de la même " hérésie " ?

Renseignements :

Union protestante libérale, Ernest Winstein, président, 3, rue Calvin F 67000 Strasbourg. Tél. 03 88 35 24 54 ou 06 10 92 92 42. Mail : unionprotlib@free.fr

Le site de l'UPL :

http://unionprotlib.free.fr 

http://unionprotlib.over-blog.com

Les conférences suivantes :

mardi 6 janvier 2009 à 20h15 à Haguenau par Ernest WINSTEIN, président de l’UPL sur le sujet : " La nécessaire identité ".

mercredi 14 janvier 2009 à 20h15 au Foyer Lecocq/St-Guillaume, par Daniel RIOT : " Construction de l'Europe et respect des identités. Aller au-delà des blocages "

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans les cathares
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 10:52

message transféré le vendredi 24 avril 09 sur le site de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), à la rubrique "les semaines unitariennes de Nantes". lien

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans U en Europe francophone
commenter cet article
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 12:16

Dans sa série "Itinéraires spirituels", les Cahiers Michel Servet, publiés par la Correspondance unitarienne, présente deux nouveaux "itinéraires", ceux de Didier Laubiès "Lorsque Jaurès et Darwin mènent à Jésus" et de Noëlle Colle "De l'ombre à la lumière".

La tradition unitarienne insiste sur la liberté de pensée et de s'exprimer, celle d'évoluer, de faire des choix, sans se faire pour autant traiter d'apostat ou d'hérétique. Comme nous le disait récemment un ami catholique "je vous envie votre liberté de ton et de pensée" !  Vous pouvez vous aussi nous proposer vos textes dès lors qu'ils s'inscrivent dans une recherche libérale de votre vérité.

Les numéros sont vendus à 5 euros. S'adresser à la Correspondance unitarienne,
correspondance.unitarienne@wanadoo.fr

Vous pouvez consulter la liste de ces cahiers sur le site de La Besace des unitariens
http://labesacedesunitariens.over-blog.com/article-5667309.html

Repost 0
Published by Actualités unitariennes
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 09:20

Du moins selon une directive du Vatican, adoptée (ensuite) par le synode des évêques. Pour en savoir plus, voir l’article du Zenith, http://zenit.org/article-19201?l=french 

Les plus anciennes traditions bibliques nous lèguent deux noms de Dieu : IHVH (ou YHWH, etc.) et El (et son pluriel de révérence Elohîm). La distinction est nettement faite par les traditions " yahviste " (qui utilise IHVH, le Tétragramme – les 4 lettres du nom de Dieu) et " élohiste " (qui utilise El) qui ont été amalgamées dans le livre de la Genèse. Elle est faite aussi par le Qohelet (l’Ecclésiaste), d’inspiration hellénisante, et qui n’emploie quant à lui que " El ".

"El" est emprunté au panthéon des textes ugaritiques où ce dieu est le créateur du monde. Dans les langues sémites (de la Syrie à Babylone, y compris les Cananéens), il est le nom courant pour désigner un dieu quelconque. Il devient le nom de dieu protecteur pour les monolâtres de son Nom (Hébreux), puis le Dieu unique des monothéistes : El pour les Israélites, Allah plus tard pour les musulmans.

Par distinction, IHVH évoque le dieu particulier qui, selon la tradition biblique, s’est révélé à Moïse sur le mont Sinaï et qui est le protecteur du peuple qu’Il a élu. IHVH est donc le dieu protecteur d’un peuple dans le cadre d’une monolâtrie (celle-ci ne nie pas l’existence d’autres dieux ; chaque peuple a ainsi son dieu ou ses dieux protecteurs). Il faudra toute une évolution pour que ce dieu devienne, dans le cadre d’un monothéisme naissant (voir entre autres le Livre d'Isaïe, ou, plus récent, celui de Jonas), le visage particulier de Dieu (au-dessus de toutes les nations et pas seulement du seul Israël). Nous savons que le christianisme parachèvera cette évolution vers l’universel.

L’hébreu ancien n’écrivant pas les voyelles, la lecture se faisait selon le contexte. Ceci ne causait pas trop de difficulté, mais avec la cléricalisation de la religion hébraïque et sa centralisation à Jérusalem, la prononciation du nom particulier du Dieu d’Israël fut réservée au seul Grand prêtre lors de la fête du Yom Kippur, lorsqu’il entrait seul dans le Saint des Saints. Moyennant quoi, avec la fin du temple de Jérusalem en 80 ap. J.-C., le secret de ce nom fut perdu. Les juifs parlent avec révérence du Nom (HaShem " le Nom ") et assurent que le nom de Dieu est imprononçable.

Nonobstant, lors des lectures publiques, c’est le mot " Adonaï " qui était semble-t-il prononcé, terme commun désignant le patriarche d’une grande famille, un propriétaire de domaine, quelqu’un (éleveur, agriculteur, vigneron, commerçant, etc.) qui a des biens et peut employer à son service, bref un protecteur par excellence pouvant réunir biens et personnes. Adonaï fut traduit en grec par la Septante par " kurios " et Jérôme en fit le " dominus " de la Vulgate, soit le seigneur. Dans la tradition chrétienne, Dieu est donc le Seigneur ; ce qui reste somme toute fidèle à l’image paternelle du Notre Père, l’" Abba " de Jésus.

Mais Jésus est aussi l’ " adonaï " pour ses disciples, leur maître à penser, celui qu’ils suivent. Paul, au début de ses épîtres, prend bien soin de distinguer IHVH et Jésus, notre " adonaï " dit-il - notre seigneur.

A la suite des traducteurs juifs du Moyen Âge (IX°-X° siècles), connus sous le nom de Massorètes, l’usage a été pris d’intercaler entre les consonnes du Tétragramme les voyelles du mot qui servait à sa prononciation lors des lectures publiques, à savoir adonaï. Cela a donné diverses versions telles que Yahwé (forme reprise par la Bible de Jérusalem en 1956), Jéhovah (choix des témoins de Jéhovah qui ont nommé leur mouvement sur ce Nom), etc... C’est ce genre de transcription dont l’Eglise catholique ne veut plus.

Laissera-t-on au moins, par écrit, la distinction entre Seigneur avec un grand " S " (Dieu) et seigneur avec un petit " s " pour Jésus ? Oralement, c’est en tout cas la grande confusion car les fidèles ne savent plus si on leur parle de Dieu ou de Jésus : mais peu importe puisque les trinitaires pensent que Jésus est Dieu et vice-versa !

Les unitariens, qui affirment l'unicité de Dieu, se veulent fidèles quant à eux aux expressions du Nouveau Testament où la distinction est toujours faite entre Dieu (IHVH ou El) et Jésus (" notre seigneur "). Pour cela, nous conseillons la traduction de la Bible par André Chouraqui qui reproduit les noms de Dieu tels qu'ils ont été effectivement utilisés dans chaque livre de la Bible. Pour IHVH – et pour la lecture publique – cette traduction ajoute au dessous " adonaï " ; on pourrait tout aussi bien écrire : IHVH (Seigneur).

Inscription du Tétragramme sur un verre de kiddouch (lequel fut utilisé pour le partage du pain et du vin lors de l'assemblée générale tenue par l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens, le dimanche 6 mars 2006 à Paris).

Pour en savoir plus, voir le livre de Didier Fontaine paru en juin 2007, Le Nom divin dans le Nouveau testament, Paris, aux éditions L’Harmattan, 356 p. (préface de Gérard Gertoux, " Religions et spiritualités ", prix 30,5 euros), dont nous avons rendu compte dans notre message du 22 juin 07. http://actua.unitariennes.over-blog.com/article-10984645.html 

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans louanges à Dieu
commenter cet article
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 07:41


Lancée en octobre 2002, la Correspondance unitarienne en est à son 85ème bulletin mensuel. Dès le début, elle s'est voulu indépendante des associations unitariennes existantes. C'est un réseau transversal à celles-ci et qui s'adresse aussi très largement aux sympathisants de notre mouvance : protestants libéraux, catholiques réformateurs, quakers, bahaïs, soufis, etc.

Alors que les associations (et pas seulement les nôtres) peinent à trouver des militants, la formule "réseau" est beaucoup plus souple et mobilise davantage. Ses membres répondent volontiers aux sollicitations : articles, traductions de textes anglais ou d'autres langues étrangères en français et inversement, mises en relation, informations diverses, soutien financier pour certains, etc.
  Chacun s'y sent à l'aise et y apporte ses talents au sens paulinien du terme.


La Correspondance unitarienne c’est
 

Un bulletin mensuel de 4 pages en A4, envoyé à 250 destinataires,
correspondance.unitarienne@wanadoo.fr

Le site documentaire de "La Besace des unitariens",
http://labesacedesunitariens.over-blog.com

Les "Actualités unitariennes", 
http://actua.unitariennes.over-blog.com

Le site portail de l’Eglise unitarienne francophone
http://eglise.unitarienne.francophone.over-blog.fr

L’édition des "Cahiers Michel Servet", 
http://labesacedesunitariens.over-blog.com/article-5667309.html 

L’animation du groupe de discussion " Unitariens francophones "
http://fr.groups.yahoo.com/group/unitariens_francophones

et le soutien aux associations unitariennes existantes

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans U en Europe francophone
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 15:31

Le jeudi 20 novembre, de 17 h à 19 h, à la Nouvelle librairie protestanteUn temps pour tout ", Roger Parmentier signera pour vous ses 4 plus récents ouvrages :

-

Également les 9 précédents et peut-être 2 de plus – s’ils sont imprimés à temps.

Nouvelle Librairie Protestante "Un temps pour tout"
47, rue de Clichy, 75009 Paris, métro " Liège " - tél. 01 45 26 27 27,

Un long chemin d’amitié avec les Juifs
-
Le combat politique de Jésus
-
Durant la guerre d’Algérie, l’Appel des 121
-
Le grand projet de Jésus dans les Béatitudesun-temps-pour-tout@wanadoo.fr 

Nos Actualités unitariennes ont présenté ces ouvrages dans leurs messages du lundi 28 juillet 08,
http://actua.unitariennes.over-blog.com/article-21548069.html


Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans les protestantismes
commenter cet article
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 02:24

du mardi 2 août au samedi 5 septembre, à Kolozsvár (Cluj-Napoca), en Transylvanie, au siège de l'Eglise unitarienne de Roumanie, rencontre internationale de l'International Council of Unitarians and Universalists (ICUU).

Eglise unitarienne de Kolozsvar et ex collège Samuel Brassaï  (actuel Janos Zsigmond Unitarius Kollégium, où se trouve le siège de l'Eglise).

Au programme, une visite de la prison de la citadelle de Deva où Dávid Ferenc (Francis David), premier évêque de cette Eglise, fut emprisonné dans le plus strict isolement et où il mourut en novembre 1579.

L'Eglise unitarienne de Roumanie, Erdélyi Unitarius Egyhaz, compte plus de 125 Eglises locales desservies par un ministre du culte et 50 communautés. Le culte est en hongrois (la Transylvanie faisait partie de la Hongrie jusqu'en 1919). Le recensement de la population totale en 1982 dénombrait près de 80 000 unitariens, principalement localisés en Transylvanie.

Il est prévu un déplacement en voiture à partir de la France, avec visite de Prague et de Budapest ; prendre contact avec Jean-Claude Barbier : correspondance.unitarienne@wanadoo.fr 

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans unitarisme international
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 04:08


Un périple de 19 jours à partir du 4 novembre 08 pour le président de l'Unitarian Universalist Association (UUA), association qui réunit plus de 1000 congrégations religieuses aux Etats-Unis.

Le révérend visitera des pays anglophones où existent des communautés unitariennes - Afrique du Sud, Ouganda, Kenya, Nigeria - afin de leur apporter son soutien pour les oeuvres sociales (aide aux programmes contre le sida, à la gestion d'orphelinat, à l'entreprenariat, etc.), mais aussi pour soutenir l'action de l'UNESCO en faveur de la mémoire de l'esclavage (visite de l'ïle de Gorée au Sénégal et au Ghana).

En Afrique du Sud, W. G. Sinkford rencontrera l'archevêque Desmond Tutu et participera à une manifestation organisée à Cape Town par le "Triangle Project" pour défendre les droits des homosexuels.

Pour en savoir plus, consulter le site de l'UUA,
http://www.uua.org/news/sinkfordafrica/119587.shtml 

Ce périple s'inscrit dans l'intérêt porté à l'Afrique noire par la communauté unitarienne internationale. Voir par exemple, le séminaire de formation qui s'est tenu à Nairobi en février 08, à l'initiative de l'International Council of Unitarians and Universalists,
http://afcu.over-blog.org/article-17133260.html

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans U en Afrique
commenter cet article
27 octobre 2008 1 27 /10 /octobre /2008 03:34
Après les Pays-Bas (en 2001), suivis du Danemark, de la Suède, de la Finlande et de la Grande-Bretagne, la Norvège a admis le mariage de couples homosexuels en juin 2008.
En conséquence, l'Eglise unitarienne de Norvège, qui a autorisation officielle de célébrer des mariages, délivrera un certificat qui vaut acte d'Etat-Civil (comme dans de nombreux autres pays, exempté la France où le mariage se fait à la Mairie).

Cette Eglise a son siège à Askim, au sud-est d'Oslo. Nos meilleurs voeux à celles et à ceux qui s'y marieront.

Unitarkirken i Norge,

http://www.unitarforbundet.org
Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans l'homosexualité
commenter cet article

Articles Récents