Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 07:47

SOLIDARITE EGLISE LIBERTE VENDEE

L’AG 2008 de l’association " Solidarité Eglise Liberté 85 " aura lieu le samedi 8 mars à La Roche-sur-Yon, de 10h 30 à 17h, avec, le midi, un apéro et un pique nique sorti des paniers. L’après-midi, témoignages et engagements sur le thème : immigration et immigrés : d’une politique discutable à une pratique inhumaine

Avec lecture de la récente lettre du ministre Brice Hortefeux aux évêques de France ; examen des positions prises par les évêques, ayant motivé la mise au point du ministre ; ce que le ministre n’a pas dit de sa politique ; analyse des positions en présence ; quelles alternatives peuvent être proposées à la politique actuelle et comment nous pouvons y contribuer.

au centre St Hilaire de La Roche-sur-Yon, 114 Bd d’Angleterre, 85000 La Roche sur Yon, 
tél : 02 51 61 29 10, 
courriel : fransables@wanadoo.fr


Jusqu’en mars 2007, avec l’aide d’un prêtre diocésain, le SEL a tenu 67 café-théo réunissant parfois plus de 100 participants. 
A voir sur son site
http://monsite.wanadoo.fr/SEL85

Solidarité Eglise Liberté 85 est membre de la Fédération des réseaux des parvis

Repost 0
Published by Francine Trannoy
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 19:45

"Ma découverte d’une célébration avec Evangile et Modernité 49  * fut un moment chaleureux et particulièrement intéressant, en ce dimanche 17 février. Il n’y avait pas de prêtre ** mais deux hommes et une quinzaine de femmes.

* 49 = Maine et Loire

** d’où le qualificatif de célébration " libre " pour ce type de cérémonie pratiqué par les chrétiens libéraux où chaque participant prend le pain et le vin selon le sens théologique qui convient à ses propres convictions.


Evangile--J-sus-et-la-Samaritaine.gifCe jour là le thème de l’eau avait été choisi. Thème d’actualité et également proposé pour les journées d’été du Parvis en juillet prochain : l’Eau vive.

La célébration a commencé en admirant et écoutant l’eau s’écoulant d’une cruche et avec un verre d’eau offert à chacun. Puis textes et échanges en petits groupes nous permirent d’en approfondir la richesse symbolique, particulièrement importante dans les pays de l’histoire biblique, ou ceux désertiques et pauvres d’aujourd’hui. Le problème de l’eau, actuellement sur l’ensemble de la planète, y fut également largement évoqué.

Les textes proposés pour faire mémoire du dernier repas de Jésus, comme celui du credo m’ont permis d’y retrouver une expression de ma foi actuelle. Le partage du pain et du vin, en toute simplicité, évoquait bien la vie de Jésus, également partagée en toute simplicité avec les compagnons de son temps. Comme autrefois, il pouvait être porteur d’un message d’amour, vital et universel.

Quant à l’accueil et au partage de vie que permit le repas qui suivit, il m’a semblé faire pleinement partie de cette célébration dominicale.

Je veux dire ici la joie que m’a procurée cette matinée et j’en remercie les auteurs." (Francine Trannoy, Les Sables d'Olonne)


Evangile et Modernité 49 fait partie de la Fédération des Réseaux des Parvis (voir sur le site de l’AFCU, la rubrique " Parvis "). 
Contact : Louis Piveteau,
louis.piveteau@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Francine Trannoy - dans louanges à Dieu
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 14:03

Tristan-et-Yseult--vus-sur-thalie29--plateforme-d-Over-blog.jpg

 

"Je ne vous apprends rien en vous disant que c’est aujourd’hui la saint Valentin !  A moins d’être sourd et aveugle, il est difficile de ne pas être au courant !

Je n’ai pas pris le temps d’aller voir qui était ce saint Valentin, car au fond, ce n’est pas tellement important. Ce qui me semble important, c’est que, aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir et rendre grâces !

Nous pouvons nous réjouir parce qu’il y aura à travers le monde, aujourd’hui, des milliers et des milliers de gestes d’affection. Je reprends exprès ce mot affection, parce que Jean m’a surpris mardi en employant ce mot. Il nous disait : il faut prier, non pas en rabâchant des mots, il faut prier avec affection !

Que ta volonté soit faite. Et sa volonté c’est que l’on s’aime. Alors, si de nombreux couples aujourd’hui, ce jeudi 14 février 2008, manifestent leur amour, leur affection, nous ne pouvons que nous réjouir.

En même temps, nous pourrons avoir aussi, au cours de cette célébration, une pensée pour les couples qui se déchirent. Puisse l’Esprit de Dieu, l’Esprit d’amour, les éclairer pour qu’ils arrivent à trouver la route à suivre. Quand ils se déchirent, ils ne sont plus heureux, ni eux-mêmes, ni leur entourage.

Je vous disais qu’il y aura aujourd’hui, à travers le monde, des milliers de gestes d’affection. A travers le monde entier !

J’entendais il y a quelques jours un reportage à la radio : un journaliste se trouvait en Arabie saoudite, et il expliquait que, à la saint Valentin, les jeunes jouent à cache cache avec la police : tout ce qui va dans le sens de la mixité est interdit. Mais les jeunes ont des moyens pour contourner toutes ces lois d’un autre âge. Saint Valentin a du succès en Arabie saoudite ! Ce n’est pas banal !

Un autre journaliste se trouvait en Inde et il disait que dans ce pays, même les bébés ont compris qu’à la Saint Valentin, on offre une rose. Une société, je crois que c’est Interflora, a produit là bas et exporté 3 millions de roses cette année et envisage de tripler ce chiffre l’an prochain.

Evidemment, ceux qui cultivent ces roses sont payés au lance pierre … mais dans un premier temps, on peut se dire qu’il vaut mieux produire des roses que des armes. Ca fait tout de même moins de morts ! Quand tous les fabricants et marchands d’armes se seront reconvertis en producteurs et en vendeurs de roses … disons qu’on sera tous au ciel avec saint Valentin et avec sainte Thérèse de Lisieux.

En attendant, ce matin, rendons grâces à Dieu pour les premières roses."



C’était une " Homélie … pour le 14 février " prononcée par Gérard Warenghem 
qui présidait, ce jour là la messe à la communauté spiritaine, 
la congrégation religieuse des Pères du Saint-Esprit dont il est membre, 
30 rue Lhomond, Paris 5ème
avec la participation d’une cinquantaine de fidèles.

Merci Gérard, on aimerait entendre plus souvent des homélies comme celle là.


Gérard Warenghem anime le mouvement Partenia 2000,
lequel fait partie de la Fédération des réseaux des Parvis

Repost 0
Published by Gérard Warenghem - dans louanges à Dieu
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 12:03
Plus de spiritualité dans nos vies. Pour répondre à ce souhait, les Actualités unitariennes ouvrent une rubrique " Louanges à Dieu ".

Les unitariens , dans leur grande majorité, n’adhèrent plus tellement à un Dieu providentiel qui interviendrait au coup par coup afin de nous donner un coup de main, un coup de pouce, dans nos efforts, pour nous sortir de nos difficultés, en réponse à nos demandes, à notre piété, à notre foi. Cette représentation de Dieu leur semble bien anthropomorphique ! C’est pour cela que nous n’avons pas intitulé cette rubrique " prière du jour ", car bien souvent les prières sont des demandes d’intervention


calice-unitarien--Montr-al.jpgcalice de la Première congrégation unitarienne d'Ottawa (Ontario)

Par contre, ils ressentent fortement la présence de Dieu (ou autre appellation culturelle tout aussi subjective) qui est source de la Vie. Tout spontanément, ils le louent chaque jour, chaque moment ...

Lorsqu'ils se rencontrent au niveau international, à l’initiative de leur instance qu’est l’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU), chaque journée commence et s’achève par un culte préparé à tour de rôle par les communautés en présence. Ces cultes se font sans liturgie préétablie et privilégient l’expression libre. Voir notre rubrique ICUU sur le site de l’AFCU.


Les unitariens sont de conviction laïque. Dès le XVIème siècle, ils firent partie (avec les anabaptistes) de ceux qui rappelèrent la séparation des pouvoirs instaurée par Jésus lui-même, entre César et Dieu.


Mais leur laïcité ne consiste nullement à ne pas parler de religion, ni à reléguer les croyants dans la sphère domestique et privé, mais au contraire à les inciter à participer pleinement aux débats et à s’engager au sein la cité, avec tous les autres acteurs convictionnels sans exception et venus de tous les horizons, sans volonté d’emprise sur les autres mais aussi sans complexe, dès lors qu’ils respectent la démocratie et s’abstiennent de tout sectarisme et prosélytisme.


En cela, il est tout à fait normal et souhaitable que les croyants parlent de Dieu en toute liberté d’expression et le loue avec leur cœur en privé et en public.

Qu'on se le dise, les unitariens ne mettent pas leurs convictions dans la poche ni derrière le dos. Ils sont fiers de leur tradition intellectuelle et spirituelle.

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans louanges à Dieu
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 11:06

"Le métier de prêtre" par Céline Béraud, Paris, éditions de l’Atelier, septembre 2006, 160 p., prix 17,90 euros

http://www.editionsatelier.com/ 

le-m-tier-de-pr-tre--C-line-B-raud.jpgDocteur en sociologie, Céline Béraud enseigne à l’Institut européen en sciences des religions (EPHE). Elle est également membre du Centre d’études interdisciplinaires des faits religieux (EHESS) où elle consacre ses recherches au catholicisme contemporain.

Ce livre a fait l'objet d'une recension par Didier Vanhoutte dans la revue Parvis n° 34 (juin 2007)


Il fera l’objet d’une discussion dans le cadre d’un " café-bouquin " organisé par les associations Femmes et hommes en Eglise  (FHE) et Droits et libertés dans les Eglises  (DLE), le mardi 18 mars, de 18 h 30 à 20 h, dans les locaux de Temps Présent, 68 rue de Babylone 75007 Paris (métro Saint- François Xavier)

Pour contact et informations complémentaires
 : Jean-Pierre Schmitz, coordinateur du groupe " Genre en christianisme ",
jpschmitz@orange.fr, tél. 01 47 89 09 58

Repost 0
Published by FHE et DLE - dans vies de prêtre
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 11:11
Le groupe Actualité religieuse de l'association Esperance 54 (laquelle est membre de la Fédération des réseau des parvis) a envoyé ce dimanche 17 février, au chef du bulletin diocésain avec copie à Mgr Louis Papin, évêque de Nancy et de Toul, ce texte relatif aux indulgences ... qui sont toujours et encore conseillées par les autorités catholiques.


indulgences.jpgmoine sur âne battant campagne pour soutirer des indulgences.
 

Nous sommes un petit groupe de chrétiens de vigilance critique dans l’Eglise catholique.

En général EGLISE 54 [ndrl : le bulletin diocésain] publie des articles intéressants concernant des manifestations vécues dans l’esprit de Vatican II..

Même si aujourd’hui l’accent est mis sur le caractère spirituel de cette démarche, elle occulte le fait que dans l’Eglise catholique le pardon vient du sacrement de réconciliation qui, ici, se trouve inséré dans un ensemble de pratiques dont l’énumération scrupuleuse a un caractère superstitieux : que se passe-t-il si le pratiquant manque  une étape ?

Il aurait été important de rappeler que c’est le détournement d’une pratique médiévale à des fins purement financières (pour la construction de la basilique saint Pierre de Rome) qui a suscité l’indignation de Luther et la rupture dramatique dans l’Eglise.

indulgences--bis.jpg 
légat du pape dressant estrade dans les villes.

Nous nous souvenons que le 31 octobre 1999 l’Eglise catholique et la Fédération luthérienne mondiale ont signé un accord sur la doctrine de la justification :; la pratique des indulgences , avec sa logique comptable des peines et remises, semble contredire cet accord que accordait une part plus grande à la justification par la foi.


C’est pourquoi nous craignons que cette insistance sur les indulgences (JMJ de Cologne, rassemblement de Valence en 2006…) ne procède d’une vision pontificale éloignée de l’esprit œcuménique et encore renouvelée dans le document du 10 juillet 2007 affirmant que les Eglises issues de la Réforme ne peuvent prétendre au sens propre au statut d’Eglise..

 Dans l’Evangile, Jésus répète que ce ne sont pas les manifestations ostensibles de piété qui plaisent à Dieu, mais le comportement fraternel à l’égard des blessés de la vie, les malades, et ceux que nous appelons aujourd’hui les sans papiers, les sans domicile, les sans travail. Dans ce domaine, catholiques et protestants se retrouvent dans des démarches fraternelles sans évaluer leurs " mérites ".

 Nous ne contestons pas que certains puissent trouver un appui spirituel dans ces pratiques que Vatican II avait fait passer au second plan, mais nous avons la conviction que la vraie Tradition est la référence à l’Evangile et le souci de transmettre son message aux hommes de notre temps..

En attendant une réponse de votre part, nous vous prions de croire à nos sentiments fraternels.

C’est pourquoi nous avons été choqués de lire dans le numéro 120 (page 8) sous la plume du curé de Notre-Dame de Lourdes, la " recette " pour obtenir une indulgence plénière, et un encadré qui en expliquait le rôle..


Jésus, chassant les commerçants du Temple, 
et le Vicaire du Christ sur terre comptant ses sous !

MoneychangerIndulgence.jpg

Repost 0
Published by Espérance 54 - dans la Contre-Réforme
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 06:42

les-musulmans-dans-les-Balkans-en-2006.JPG





Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 09:00
Du fait de leur histoire, les Serbes, de religion orthodoxe, se sont dressés comme un rempart face à l'islam, en défenseurs de l'Europe chrétienne.  Ils accusent aujourd'hui les pays européens qui soutiennent l'indépendance du Kosovo d'avoir la mémoire courte et de grande ingratitude. 

Plusieurs lieux historiques et des monastères sont en terre kosovar. Les popes soutiennent les Serbes du Kosovo dans leur identité. 

La dimension religieuse de la cohabitation Serbes / Albanophones et musulmans sera très certainement au premier rang de l'actualité politique des prochains mois, des prochaines années ...

Pour voir le croisement entre ethnies / religions / et entités politiques, nous vous conseillons de voir la carte ci-dessous sur son site d'orgine car notre reproduction ci-jointe n'est pas assez nette.

  http://www.ladocumentationfrancaise.fr/cartotheque/ethnicite-formation-etats-balkans-2004.shtml

 

ethnicit--et-formation-des-Etats-dans-les-Balkans-en-2004.JPG

 

en ligne verte : la frontière de l'empire ottoman en 1739
en vert, les zones où les musulmans sont majoritaires à plus de 50%, 
en orange pour les orthodoxes et en violet pour les catholiques

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:51

Kosovo-map-lng.gif

NB : Bosniaques et Goranci sont des Slaves qui ont été dans leur grande majorité 
islamisés durant la domination ottomane.
Les Ashlalli sont des tsiganes islamisés et albanisés, appelés aussi «Égyptiens».
On voit, en jaune, les deux enclaves serbes de Sirpce et au nord-ouest de Mitrovica

source : l'université de Laval au Québec
http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/Europe/Kosovo.htm


Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:15
Le Kosovo n'est pas une entité sociologiquement isolée. La très grande majorité de sa population (88 %) fait partie de l'ethnie albanaise et de la zone linguistique albanophone (une langue indo-européenne distincte des langues slaves). Il est en continuité avec l'Albanie. 

Certains Albanophones se sont pas sans rêver d'une "Grande Albanie", comme d'autres avaient rêvé d'une "Grande Serbie". Hasim Taqi, ancien chef de  l'Armée de libération du Kosovo (UCK), leader du Parti démocratique du Kosovo constitué sur la base de l'UCK, actuel premier ministre kosovar et très probablement futur président du nouvel Etat est tristement célèbre pour son slogan " Pour un Kosovo sans Serbes ! ". Car le "nettoyage ethnique" s'est fait dans les deux sens. 

La minorité serbe du Kosovo (du moins ce qu'il est en reste) est évaluée à 120 000 personnes, dont 40 000 au nord de la rivière Ibar, qui passe à  Mitrovica séparant quartiers albanais (au sud) et quartiers serbes (au nord). Cette enclave à très forte majorité serbe est juste en frontière avec la Serbie, laquelle n'est pas sans l'encourager à la sécession !



undefinedundefined


Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article

Articles Récents