Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 09:30
2816848859-caricatures-de-mahomet-ben-laden-menace-l-europe-dans-un.jpgislam--La-bombe-au-turban.jpg

Oussama ben Laden vu en vidéo

AFP - Jeudi 20 mars, 00h23 WASHINGTON (AFP) - "Oussama ben Laden a averti mercredi l'Europe qu'elle devrait "rendre des comptes" pour les caricatures du prophète Mahomet publiées dans des quotidiens danois, selon un message attribué au chef du réseau Al-Qaïda par la société américaine SITE.

Le centre spécialisé dans la surveillance des sites islamistes SITE Intelligence Group avait annoncé peu avant qu'un nouveau message du chef d'Al-Qaïda allait être diffusé et qu'il serait intitulé: +La réponse sera ce que vous voyez, pas ce que vous entendez+".

Dix-sept journaux danois ont publié mi-février, au nom de la liberté d'expression et en signe de solidarité, une caricature du prophète Mahomet réalisée par un dessinateur visé par un projet d'attentat déjoué par la police.

Le dessin en question --la tête du prophète coiffée d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée-- est l'une des 12 caricatures de Mahomet qui avaient provoqué une vague de colère et de violence dans le monde musulman en janvier et février 2006 (...)".

Connaissez vous la violence (non spirituelle !) dans les Ecritures dites saintes ? eh bien allez-y-voir ! par exemple sur le site personnel de Michel Benoît son articleSarkozy, la Bible et le Coran ".
C’est édifiant ! Heureusement qu'il y a d'autres passages plus beaux !

Que les éditeurs de nos bibles et corans veuillent bien mettre en préface un avertissement à leurs lecteurs comme quoi il ne faut surtout pas prendre à la lettre certains passages qui ne sont plus de mode aujourd’hui et manifestement en violation des droits humains les plus élémentaires.

Robert Redeker
, vous savez, ce philosophe toulousain qui avait dit, certes sans diplomatie aucune, qu’il fallait lire directement le Coran dans le texte !

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans l'islam en Europe
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 06:42

les-musulmans-dans-les-Balkans-en-2006.JPG





Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 09:00
Du fait de leur histoire, les Serbes, de religion orthodoxe, se sont dressés comme un rempart face à l'islam, en défenseurs de l'Europe chrétienne.  Ils accusent aujourd'hui les pays européens qui soutiennent l'indépendance du Kosovo d'avoir la mémoire courte et de grande ingratitude. 

Plusieurs lieux historiques et des monastères sont en terre kosovar. Les popes soutiennent les Serbes du Kosovo dans leur identité. 

La dimension religieuse de la cohabitation Serbes / Albanophones et musulmans sera très certainement au premier rang de l'actualité politique des prochains mois, des prochaines années ...

Pour voir le croisement entre ethnies / religions / et entités politiques, nous vous conseillons de voir la carte ci-dessous sur son site d'orgine car notre reproduction ci-jointe n'est pas assez nette.

  http://www.ladocumentationfrancaise.fr/cartotheque/ethnicite-formation-etats-balkans-2004.shtml

 

ethnicit--et-formation-des-Etats-dans-les-Balkans-en-2004.JPG

 

en ligne verte : la frontière de l'empire ottoman en 1739
en vert, les zones où les musulmans sont majoritaires à plus de 50%, 
en orange pour les orthodoxes et en violet pour les catholiques

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:51

Kosovo-map-lng.gif

NB : Bosniaques et Goranci sont des Slaves qui ont été dans leur grande majorité 
islamisés durant la domination ottomane.
Les Ashlalli sont des tsiganes islamisés et albanisés, appelés aussi «Égyptiens».
On voit, en jaune, les deux enclaves serbes de Sirpce et au nord-ouest de Mitrovica

source : l'université de Laval au Québec
http://www.tlfq.ulaval.ca/AXL/Europe/Kosovo.htm


Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:15
Le Kosovo n'est pas une entité sociologiquement isolée. La très grande majorité de sa population (88 %) fait partie de l'ethnie albanaise et de la zone linguistique albanophone (une langue indo-européenne distincte des langues slaves). Il est en continuité avec l'Albanie. 

Certains Albanophones se sont pas sans rêver d'une "Grande Albanie", comme d'autres avaient rêvé d'une "Grande Serbie". Hasim Taqi, ancien chef de  l'Armée de libération du Kosovo (UCK), leader du Parti démocratique du Kosovo constitué sur la base de l'UCK, actuel premier ministre kosovar et très probablement futur président du nouvel Etat est tristement célèbre pour son slogan " Pour un Kosovo sans Serbes ! ". Car le "nettoyage ethnique" s'est fait dans les deux sens. 

La minorité serbe du Kosovo (du moins ce qu'il est en reste) est évaluée à 120 000 personnes, dont 40 000 au nord de la rivière Ibar, qui passe à  Mitrovica séparant quartiers albanais (au sud) et quartiers serbes (au nord). Cette enclave à très forte majorité serbe est juste en frontière avec la Serbie, laquelle n'est pas sans l'encourager à la sécession !



undefinedundefined


Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
17 février 2008 7 17 /02 /février /2008 08:08
La Yougoslavie, royaume, puis fédération, regroupait les populations des Balkans dont la plupart étaient des Slaves médidionaux, à l'exception des Albanais du Kosovo. La carte date de 2005 ; depuis le Monténégro a acquis sont indépendance et, ce jour, le Kosovo.


yougoslavie-3Map.gif

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans l'islam en Europe
commenter cet article
31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 03:04

"Controverse autour de Ben Laden dans un festival d'art à Sydney"

1902623017-un-tableau-representant-ben-laden-cree-la-polemique-en-australie.jpgSYDNEY (Agence Reuters, jeudi 30 août 07) - Deux oeuvres montrant Oussama ben Laden dans une pose christique et la Vierge Marie vêtue d'une burqa, présentées à l'école des Beaux-Arts de Sydney dans le cadre d'un prestigieux festival d'art religieux, suscitent la polémique en Australie.

Signées respectivement Priscilla Bracks et Luke Sullivan, ces créations, en lice pour l'attribution du Blake Prize, ont même donné lieu à une réaction indignée du Premier ministre : "Le choix de telles oeuvres est gratuitement offensant pour les croyances de nombreux Australiens", a ainsi déploré John Howard dans un entretien publié jeudi par le Daily Telegraph.

"J'accepte la liberté artistique, mais je trouve cette toile mauvaise, extrêmement mauvaise", a quant à lui réagi Kevin Rudd, chef de file de l'opposition, évoquant l'oeuvre qui montre le fondateur d'Al Qaïda.

Au nom du jury, le révérend Rod Pattenden a rappelé que les créations sélectionnées visaient en premier lieu à susciter le débat sur la spiritualité. "Tout comme présenter Oussama ben Laden dans une pose christique, montrer le Christ sous les traits d'un anglo-saxon blanc est malséant ; il devait ressembler davantage à Oussama ben Laden qu'à un Européen", a-t-il souligné.


A l’exemple du protestantisme libéral, le libéralisme théologique (qui s’applique à tout corpus religieux) exerce une réflexion critique des dogmes, des credo et de nos représentations bien anthropomorphiques de Dieu. En aucun point, il ne saurait être assimilé à du laxisme et à une perte de points de repère et de valeurs. 

Or, pour certains, voulant sans doute appliquer à la lettre la prophétie du Livre d’Isaïe concernant l’heureuse cohabitation des grands fauves et de nos paisibles animaux domestiques, ce libéralisme est vécu comme un accueil à tout … au grand tout azimut ! 

Sans doute en est-il ainsi de ce bien bon révérend australien qui serait capable d’accueillir une représentation d’Hitler en enfant de chœur après celle de Ben Laden en Jésus saint-sulpicien. 

A la raison humaine, capable de tout justifier à coup d’arguments, il convient d’ajouter le bon sens ; ce qui donne le raisonnable (et non plus seulement le rationnel !).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans l'islam en Europe
commenter cet article
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 10:08

Nous nous réjouissons (fort bruyamment) de l’acquittement ce jeudi 22 mars de l’hebdomadaire Charlie Hebdo dans l’affaire des " caricatures de Mahomet ". Lors du procès tenu les 7 et 8 février, la représentante du Parquet avait requis la relaxe. L’hebdomadaire avait reçu l’appui du ministre de l’Intérieur et des cultes, ainsi que de diverses personnalités politiques.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a accepté le verdict et ne fera pas appel. Par contre, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui donne dans le voile et pas forcément dans la dentelle, persiste et signe. Il y aura donc appel. La Ligue islamique mondiale s’était elle aussi portée partie civile.

Charlie Hebdo, édition spéciale du 7 février 2007, le jour du procès

 

Pour plus d'information voir Le Monde du 22 mars, et celui du 23 mars,

 

Il est grand temps de distinguer l’islam (la très grande majorité des musulmans pratiquent leur religion avec vertu, moralité et courtoisie envers autrui) et les islamistes qui ne sont qu’un courant (heureusement) très minoritaire et mélangeant allègrement religion et politique. Voir notre " vocabulaire religieux " sur le blog de l’AFCU (" les ismes, les iques et les istes ", http://afcu.over-blog.org).

Il est bon que les démocrates défendent avec vigilance les valeurs de laïcité lorsqu’elles sont menacées par des communautarismes discriminants, des emprises cléricales, religieuses ou sectaires, des mouvements théocrates, des partis politiques accompagnés de milices, des financements occultes ou étrangers.

L’unitarisme est très attaché à la liberté religieuse et aux relations inter-religieuses et inter-convictionnelles, encore faut-il que les acteurs religieux de tout bord se situent en démocratie, respectent les autres et ne pratiquent pas un prosélytisme intempestive, s’abstiennent de tout impérialisme culturel et religieux, et abandonnent les prescriptions fussent-elles " sacrées " lorsqu'elles sont manifestement contraires aux valeurs humaines.

A l’invitation d’un Michel Servet (1511-1563), depuis la Réforme protestante anti-trinitaire du XVIème siècle, les unitariens n’ont eu de cesse de " revisiter " le corpus chrétien qui était le leur en y exerçant leur raison, en tenant compte du progrès des connaissances grâce aux sciences, en " déconstruisant " dogmes et mythes qui étaient pris au sens littéral.

Nous invitons ainsi les autres confessions chrétiennes et les autres religions à faire de même et à ne plus trimbaler derrière elles des archaïsmes religieux dont certains confondent l’identité (tout à fait légitime) et la discrimination (inacceptable en démocratie), par exemple entre hommes et femmes, entre croyants et non croyants, entre ceux qui ont la Vérité et ceux qui ne l’auraient pas, entre les candidats au paradis et ceux qui seraient voués à l’enfer …

En démocratie, il n’y a pas de religion " officielle ", " supérieure ", " seule vraie " ou " meilleure que les autres ", encore moins " seule divine ", mais toute simplement le choix d’une religion qu’on aime et qui nous convient. A chacun de pratiquer sa religion avec intelligence et joie, afin qu’elle lui ouvre le cœur par la prière et les louanges à Dieu et l’attention extrême portée à autrui et à la Création.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans l'islam en Europe
commenter cet article

Articles Récents