Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 05:38

 

L'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) et le réseau francophone de la Correspondance unitarienne ont lancé une série, en novembre 2004, pour publier des documents, des cours didactiques, des actes de journée(s) ou de colloque, des débats ou dossiers thématiques, etc. Ce sont "Les Cahiers Michel Servet". Avec son septième numéro qui vient de sortir, la qualité de ses auteurs (articles de Pierre-Jean Ruff et une préface de Michel Jas, président de l'association Evangile et Liberté, ainsi que l'intérêt du sujet  (le fil d'Ariane qui court des écrits johanniques au catharisme), cette série prend son rythme de croisière. L'exemplaire est vendu à 5 euros (frais d'envoi inclus pour 1 exemplaire),  chèques à l'ordre de l'AFCU, à commander auprès de Jean-Claude Barbier, Résidence "Les Saules", bât. C1, avenue du Maréchal Juin, 33170 Gradignan. tél. 05 40 32 56 12, courriel : correspondance.unitarienne@wanadoo.fr  

la cité de Minerve (capitale du Minervois, dans le département de l'Hérault) où 180 cathares furent brûlés vifs le 12 juillet 1210.

n° 07 - février 2007 - Des origines du christianisme aux cathares, et des cathares à nous, par Pierre-Jean Ruff, 16 p. + 4 de couv., VIENT DE PARAÎTRE
préface de Michel Jas ; textes de Pierre-Jean Ruff : I - L’évangile de Jean et le johannisme, II - Le christianisme gnostique, III - Le dualisme, IV - Les Eglises cathares et leur clergé, V - Lignes dominantes de la théologie cathare, VI - Le message des cathares pour aujourd’hui, VII - regard de foi sur le catharisme. Avec en plus des dates repères de l'histoire du catharisme, des notes de lectures de Michel Jas, et les bibliographies des travaux de Pierre-Jean Ruff et de Michel Jas.

Voir nos articles antérieurs en date du 13 février : "Nouveautés cathares" et "Les cathares à Montpellier"

La Besace des unitariens tient à jour la liste de ces "cahiers" http://labesacedesunitariens.over-blog.com

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans les cathares
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 22:31

LES CATHARES A MONTPELLIER par Michel Jas

" L’étude de l’hérésie cathare est particulièrement ardue car les sources relatives au Moyen Age sont parcellaires et souvent opaques. Une grande partie des registres de l’Inquisition ont disparu. Pour les registres conservés, en l’état ou recopiés, il est paradoxal de constater que le catharisme est aujourd’hui connu grâce à ces sources qui ont voulu le faire disparaître. Michel Jas est un érudit qui cherche une éventuelle présence cathare, là où on ne s’y attend pas, avec des discutions qui entraînent parfois dans un enchaînement de faits et nous amènent sur des terrains vierges et inconnus où de nouvelles questions se posent sans cesse : est-il raisonnable de continuer à penser que Montpellier fut un pur foyer de l’orthodoxie, quand on sait qu’il y eut un tribunal inquisitorial trois ans avant celui de Carcassonne ? Ceci laisse supposer qu’il y avait au moins un soupçon sur la présence d’hérétiques à Montpellier, ou tout au moins dans sa région. Quelles sont les limites géographiques du catharisme dans le Bas-Languedoc et quelle est sa zone réelle d’influence ? Michel Jas pense que l’incertitude est au cœur de l’étude historique en général et médiévale en particulier, et que le chercheur doit cheminer dans les probabilités du vraisemblable. " Extrait de la préface de Valdo Pellegrin

SOMMAIRE : - Préface  - Introduction : L’indémontrable dans la chose historique L’enracinement : - Montpellier au Moyen Age - Ruptures théologiques et occitanes - Montpellier peu ou pas cathare. L’espace : - L’expansion discutée de l’hérésie - Oïl ou Oc : l’esprit de la Croisade - Saint-Denis : qu’es aquo ? L’enjeu : - " La raison " contre le dualisme - Alain de Montpellier contre les cathares - Prédication à Saint-Firmin . Des signes ou des restes : - Une inquisition méconnue - Hérétiques tardifs près du golfe du Lion - Une Béguine bizarre chemin de Lattes. Et au-delà - Ré appropriation protestante - La nuance et l’arbitraire - Conclusion

Michel Jas est passionné par les minorités ethniques et religieuses ; après avoir été pasteur à Nîmes, Toulouse et Perpignan, il exerce à Montpellier depuis 2002. Il est l’auteur de " Braises cathares, Filiation secrète à l’heure de la Réforme ".


BULLETIN DE SOUSCRIPTION A RETOURNER A INSTITUT D’ETUDES OCCITANES

En précisant son : Nom et prénom / Adresse / Code postal et ville / Tél

I.E.O. Languedoc, BP 60011, 14, av. Etienne D’Orves, 34501 Béziers Cedex, tél. 04 67 31 18 91, courriel ieo.lengadoc@9business.fr,

Commande au prix de souscription 13 Euros franco de port, au lieu de 15 Euros à parution frais de port en sus

Repost 0
Published by Michel Jas - dans les cathares
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 22:20

Jacques Berlioz (sous la dir.) Le Pays Cathare, Les religions médiévales et leurs expressions méridionales, Point Histoire éd. Seuil, Paris 2000.

Anne Brenon, Les Archipels Cathares, Dissidence chrétienne dans l’Europe médiévale, Préface de Jean Duvernoy, Dire éditions, Cahors 2000.

 

Le Languedoc connaît au Moyen Age une prodigieuse effervescence religieuse. Le catharisme s'y enracine, et des mouvements évangéliques - vaudois, béguins - s'y montrent actifs et entreprenants. La mémoire musulmane est présente dans l'imaginaire. Le judaïsme est d'une grande vitalité et la culture "folklorique " reste vivace. Une liturgie particulière et des pratiques de dévotion originales, notamment autour des relations avec l'au-delà, s'imposent. Un dense réseau monastique s'établit. En Languedoc s'exerce aussi la réplique de l'Église officielle à l'hérésie par saint Dominique et les Prêcheurs, la croisade et l'inquisition. Présenter et analyser les croyances et les pratiques religieuses du Midi médiéval dans leur diversité dans leurs enjeux doctrinaux, politiques et sociaux, telle est l'ambition de l’ouvrage, sous la direction de Jacques Berlioz, dû à une équipe internationale d'historiens et d'historiennes.

Anne Brenon, archiviste paléographe et diplômée en Sciences Religieuses de l'École des Hautes Études, ancienne conservateur du Centre National d’Etudes Cathares, a rassemblé dans le second ouvrage (elle a participé aussi au premier) un grand nombre de ses textes fondamentaux de la plus haute tenue scientifique jusque-là dispersés. C'est une somme absolue, indispensable à tous ceux qui veulent aujourd'hui connaître et comprendre ces " Bons Chrétiens " que furent les cathares, mais aussi les racines profondes de la plus célèbre des hérésies médiévales. Alimenté et augmenté par les ressources de la recherche moderne, cet ouvrage fait avec autorité, et pour longtemps, le tour de la question.

Notre avis : Le premier de ces ouvrages a le mérite de conjuguer format de poche chez un éditeur connu (donc un prix...) et très bon niveau de tout ce qui est traité avec des extraits précieux et références utiles. Mais celui-ci ne se penche sur le catharisme qu’en partie. Ce qui peut tromper le lecteur accroché par une photo du château de Puilaurens et le titre " Pays Cathare "(cf. le programme de développement attaché au département de l’Aude, d’où ce titre...) Si de véritable pays cathare il avait été question, c’est à dire de la question de l’expansion réelle de l’hérésie au Moyen Age, j’aurais aimé que l’on parlât d’Orthous près de Quissac, ou du cimetière de Pataran près de de Codognan... Pour la présence des musulmans, je regrette que le chapitre " Islam, judaïsme,"superstitions" " ait omis leurs traces à Montpellier à une époque tardive : allusions aux sarrasins qui ne doivent pas devenir baïle sur les terres de GuilhemV, et découverte des pierres tombales d’un cimetière musulman à Montpellier ... Ce qui est écrit au sujet des vaudois, ainsi que des relations entre juifs et cathares mérite notre attention. Donc à lire, mais pas uniquement.Le deuxième ouvrage est un gros livre qui se dévore comme un gros gâteau!.. Il répondra aux questions dogmatiques que tout chrétien et particulièrement le lecteur protestant se pose au sujet du catharisme.

Anne Brenon écrit de façon limpide. Son style me fait penser à celui du professeur André Gounelle : le lecteur est rendu savant de façon naturelle, sans inutile effort !..

La séried’articles qu’elle a écrits et qui sont ici rassemblés, témoins de 15 ans de recherches érudites, se lisent avec passion : " les peurs de l’An Mil ", " le faux problème du dualisme absolu ", " l’Eglise du St Esprit ", " les ultra-chrétiens ", et seront, à mon point de vue, profitables à beaucoup d’un point de vue théologique et historique certes, mais aussi œcuménique et surtout spirituel... Michel Jas *

* Michel Jas est pasteur de l'ERF à Montpellier et président de l'Association Evangile et Liberté

A paraître très prochainement dans la série des Cahiers Michel Servet (publiés par l'AFCU et diffusés par la Correspondance unitarienne au prix de 5 euros l'exemplaire) un n° sur le gnosticisme chrétien et les cathares avec des textes de Pierre-Jean Ruff (pasteur de l'ERF) et une préface de Michel Jas (16 p. + couverture).

Repost 0
Published by Michel Jas - dans les cathares
commenter cet article

Articles Récents