Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 07:41


Lancée en octobre 2002, la Correspondance unitarienne en est à son 85ème bulletin mensuel. Dès le début, elle s'est voulu indépendante des associations unitariennes existantes. C'est un réseau transversal à celles-ci et qui s'adresse aussi très largement aux sympathisants de notre mouvance : protestants libéraux, catholiques réformateurs, quakers, bahaïs, soufis, etc.

Alors que les associations (et pas seulement les nôtres) peinent à trouver des militants, la formule "réseau" est beaucoup plus souple et mobilise davantage. Ses membres répondent volontiers aux sollicitations : articles, traductions de textes anglais ou d'autres langues étrangères en français et inversement, mises en relation, informations diverses, soutien financier pour certains, etc.
  Chacun s'y sent à l'aise et y apporte ses talents au sens paulinien du terme.


La Correspondance unitarienne c’est
 

Un bulletin mensuel de 4 pages en A4, envoyé à 250 destinataires,
correspondance.unitarienne@wanadoo.fr

Le site documentaire de "La Besace des unitariens",
http://labesacedesunitariens.over-blog.com

Les "Actualités unitariennes", 
http://actua.unitariennes.over-blog.com

Le site portail de l’Eglise unitarienne francophone
http://eglise.unitarienne.francophone.over-blog.fr

L’édition des "Cahiers Michel Servet", 
http://labesacedesunitariens.over-blog.com/article-5667309.html 

L’animation du groupe de discussion " Unitariens francophones "
http://fr.groups.yahoo.com/group/unitariens_francophones

et le soutien aux associations unitariennes existantes

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans U en Europe francophone
commenter cet article
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 18:35


L'Eglise unitarienne francophone (EUfr), lancée ce mois ci par le réseau de la Correspondance unitarienne, sous la forme d'un site portail, concerne l'ensemble de l'aire francophone. Il s'agit donc d'une Eglise "linguistique", la première du genre à notre connaissance et nécessairement sur la Toile du fait de son échelle de grandeur.

Elle concerne en effet 3 continents (Amérique du Nord, Europe occidentale et Afrique noire), 6 Etats (Canada, France, Belgique, Suisse, Burundi, Congo Brazzaville et Congo Kinshasa), et 2 principautés (Monaco, Andorre). Elle n'est pas "virtuelle" mais concrète puisqu'elle s'appuie sur les Eglises, congrégations, associations unitariennes existantes dans cetle aire linguistique, ainsi que sur les réseaux francophones et les forums de discussion. Au total, environ 1 000 personnes.

Tout comme une véritable Eglise, elle va se doter d'un Conseil d'ici la fin de cette année. Nous lui souhaitons un plein succès.

http://eglise.unitarienne.francophone.over-blog.fr

Du fait de sa composante canadienne, cette Eglise est particulièrement sensible à l'importance de la ville de Québec au sein de la francophonie.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 10:39

Les obsèques de Pierre Bailleux auront lieu en toute simplicité au crématorium d'Uccle / Ukkel, avenue du Silence / Stillelaan, n° 57, dans la banlieue Sud de Bruxelles (à l'intérieur de la Ring Road côté Ouest), le  mercredi 6 février à 12 heures.

Vous y êtes fraternellement invités.

Homme sobre, Pierre a choisi une fin de vie en toute modestie et sobriété, sans orgue et sans fleurs.

Tous ses amis, protestants, unitariens, catholiques libéraux, franc-maçons, athées, etc., sont en deuil car ils ont perdu l'un des leurs, dont ils admiraient l'engagement militant et toujours généreux dans les enjeux actuels, la franchise et l'honnêteté intellectuelle au delà des rôles et des statuts, l'amitié rude mais fidèle.

La famille reçoit les condoléances à l'adresse suivante : 

Mme Béatrice Bailleux, 
rue Raymond Lebleux, 56
B - 1428, Lillois, Brabant Wallon
Belgique

Nous nous proposons de publier dans La Besace des unitariens, à la rubrique à son nom, les hommages des uns et des autres, qu’il soient envoyés directement à la famille (avec copie au réseau de la Correspondance unitarienne) ou bien adressés à nous pour être transmis à la famille.

Repost 0
Published by chrétiens unitariens - dans U en Europe francophone
commenter cet article
10 décembre 2007 1 10 /12 /décembre /2007 19:03

n--o-paganisme--le-sapin-de-No--l.jpgQue vous fêtiez le solstice d’hiver, l’arbre de Noël, la crèche aux santons, l’Incarnation d’un Dieu qui sauve, une naissance miraculeuse, ou tout simplement la naissance de Jésus, les chrétiens unitariens vous souhaitent un joyeux Noël, à vous, à votre famille et aux communautés que vous fréquentez.


Pour votre Noël 2007, la Correspondance unitarienne vous a trouvé un poème qui parle d’Arthur Rimbaud et de Victor Hugo et bien entendu de " l’Enfant ". Son bulletin du mois de décembre a été mis en ligne par La Besace des unitariens. 

 

Nous vous invitons aussi à lire nos Noël antérieurs sur le site " Profils de libertés " 

 


n° 62, décembre 2006
, " Unité ; selon l’apôtre Jean, Jésus a prié pour l’unité de ceux qui croient en lui " par Thierry Moralès

n° 50, décembre 2005, " Du Christ à Jésus ", par Michel Benoît

n°38, décembre 2004, " Marthe, Marie et les autres ", par Jean-Marie Mellet-Guy, aumônier national catholique des Scouts et Guides de France

n°26, décembre 2003, " Jésus, fils de Joseph et de Marie", par Ernest Winstein, président de l’Union protestante libérale (UPL) de Strasbourg

n°11, décembre 2002, " Noël : faisons la fête en lisant la Bible avec attention ! ", par Jean-Claude Barbier

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 08:22

VIVONS nos RELIGIONS, nos SPIRITUALITES et nos PHILOSOPHIES 
avec INTELLIGENCE et RAISON. 
AGISSONS avec CONVICTION 
en toute TOLERANCE et pleine GENEROSITE


Par leurs prières et leur amitié les chrétiens unitariens accompagnent vos voeux

Les chrétiens unitariens vous proposent leurs cartes de voeux 
sur le site de l'AFCU, 
http://afcu.over-blog.org

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 17:44

Roger Sauter, théologien laïc, membre de l’Union protestante libérale (ULP) de Genève et de l’Association unitarienne francophone (AUF) dont il fut le président d’honneur à partir de 1998, est décédé le jeudi 19 juillet, à l’âge de 88 ans. 

 

Allocution de Jean-Claude Barbier, secrétaire général de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) aux obsèques de Roger Sauter, au crématorium du cimetière Saint-Georges, au Petit Lancy, en banlieue genevoise, le lundi 23 juillet 07.



Chers parents, Chers voisins, Chers amis de Roger
 

La famille de Roger m’a demandé de dire quelque mots au nom des unitariens puisque Roger était des nôtres depuis 1990 et qu’il fut président d’honneur, à partir de 1998, de l’Association unitarienne francophone

– c’est d’ailleurs à la suite de son adhésion à cette association, avec ses amis Heinz Buschbeck (qui habite dans la même avenue du Lignon), Louis van Gool (au Grand Lancy) et Bernard Wald (à Genève) que celle ci – qui était " française " -  devint " francophone ", ouverte aux Suisses romands et aux Belges wallons.  

Gen--ve--Michel-Servet--Roger-Sauter--octobre-2001.jpgRoger Sauter, le dimanche 21 octobre 2001, devant la stèle dédiée à Michel Servet, sur la colline de Champel (photo J.-C. Barbier).



J’ai moi-même connu Roger et ses amis lorsque je suis venu à l’assemblée générale de cette association qui se tint les samedi et dimanche 20-21 octobre 2001 à Ferney-Voltaire, juste de l’autre côté de la frontière avec la France. 


Je fus d’emblée impressionné par son calme et sa sérénité. Il avait prononcé, pour le culte de clôture, une homélie d’une grande qualité, portant sur l’essentiel, avec pertinence et sobriété, d’une voix combien douce et limpide. 


Et puis, attentif à mon souhait, il m’avait accompagné, avec Heinz, sur les lieux du martyre de Michel Servet à la colline de Champel.



Homme de sobriété, Roger désira des obsèques en toute simplicité : pas d’office religieux et crémation. Ses enfants, Monique, Nicole, Delphine et Marcel, respectèrent cette option.



En ne demandant pas un office religieux, Roger nous met finalement tous à l’aise. En effet, nos sociétés sont devenues composites, au sein d’une même famille, dans un même quartier, lors de nos assemblées paroissiales où les opinons et les croyances se diversifient de plus en plus. Désormais croyants et non croyants se mêlent et s’acceptent mutuellement dans leurs choix personnels. Dans ces conditions, il est bien difficile de faire un culte confessionnel qui puisse être partagé par tous.


D’ailleurs, que savons nous réellement de Dieu en dehors du sentiment d’une présence ? Avec le tétragramme IHVH, La tradition biblique nous lègue un nom de Dieu qu’on ne prononce pas … Pourquoi vouloir en dire plus ? Et puis, que savons nous sur l’existence d’une âme qui survivrait après notre mort ? Qu’est-ce l’au-delà ? L’éternité à laquelle nous aspirons ?


Sur ce point, Roger, lors de cette homélie dont je viens de parler et qui s’intitulait " La vie future ", nous avait confié que l’attente du Ciel ne le préoccupait nullement. Pour lui, la religion le conduisait à faire le bien sans espérer la récompense que promettait le zoroastrisme, qui le premier instaura le jugement moral des morts, le bouddhisme avec sa balance karmique et le christianisme avec l’instauration messianique du Royaume de Dieu.
  

Lecture est faite par Louis van Gool, de la fin de cette homélie dont l’épilogue est aujourd’hui :

La diversité de nos croyances portant sur la vie après la mort est donc grande ; elle va de pair avec un autre fait : nous ne savons rien de l’au-delà ! La tolérance religieuse invite à un choix libre, selon nos convictions individuelles. En ce qui me concerne, je préfère ne pas choisir et j’accepte que ma vie future soit ce que Dieu voudra. On me l’a demandé en privé et le je dis en public : ma vie future ne m’intéresse pas ; je ne m’en occupe pas. Bien des gens pratiquent le sport par amour du sport, d’autre l’art pour l’art, sans rechercher d’autre récompense que la satisfaction intérieure et présente. De même, faisons le bien par amour du bien, pour satisfaire notre conscience morale. Que notre amour pour Dieu et pour le prochain soit désintéressé. " 


La Bible nous dit que Moïse mourut dans la bouche de IHVH.


Quelle différence d’avec les religieux, les clercs de toutes les religions, qui savent tout, ont réponse à tout, sont sûrs de leurs promesses et présentent leurs rituels comme autant d’actes infaillibles !


Roger fit des études de théologie mais il resta laïc et ne s’engagea pas dans un ministère. Non lié à une fonction où l’on doit enseigner, évangéliser, convaincre – et donc être directif - , il se contentait d’exposer l’histoire humaine dans sa diversité, dans son cheminement, en laissant libre l’auditeur ou le lecteur. Il pouvait ainsi donner son point de vue personnel et prendre des engagements selon ses propres convictions.


Alors que nombre de protestants libéraux qui ont des convictions ou des sympathies unitariennes préfèrent rester au sein de leur communauté et composer avec les autres fidèles qui sont attachés aux dogmes (le Péché originel, le sacrifice rédempteur de Jésus, le Jugement dernier, la Trinité, l’Incarnation de Dieu en Jésus, la double nature de Jésus – à la fois humaine et divine -, etc.), Roger n’hésita pas à adhérer à l’unitarisme, à se dispenser d’un culte paroissial qu’il jugeait trop empêtré dans des rhétoriques religieuses sous la houlette d’un pasteur qu’il estimait par trop conservateur. 

Un homme libre, sans fard et sans convenances, mais sans nulle violence ou arrogance, au contraire toujours attentif et disponible aux autres.


Merci à Roger de nous avoir réunis ainsi autour de lui par la qualité de sa vie, par la sincérité de sa pensée, par sa gentillesse et sa disponibilité. Grâce à lui, voici que les fleurs apportées par les uns et les autres * deviennent un bouquet riche des couleurs les plus variées. De même que, tout à l’heure, nous allons repartir avec la fleur d’un autre, signifiant par là que nous avons échangé entre nous, qu’il prenne aussi une fleur avant son départ.

* voir la rubrique concernant la cérémonie des fleurs sur le site de l’AFCU.


Son fils, Marcel, déposa une fleur sur son cercueil.
 


Vous trouverez sur notre site documentaire de la Besace unitarienne, dans la rubrique au nom de Roger Sauter, sa bibliographie désormais exhaustive et sa biographie, et – dans les jours à venir – d’autres documents que sa famille nous a confiés.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 04:56

Ce mardi 27 mars, J’ai tenu une causerie sur l’unitarisme dans le cadre de l’Association France-Grande Bretagne, sur le thème " Pourquoi les Anglo-saxons sont-ils unitariens ? " Un public très ouvert et interactif comportait des musulmans engagés, un théologien Quaker, des libre penseurs et des anglophones membres du club.

 

Définition de l'unitarisme en insistant sur sa tolérance, son universalisme et ses implantations en Transylvanie, Grande-Bretagne et aux Etats-Unis (surtout en Nouvelle-Angleterre), enfin, de façon clairsemée en France. Evocation des grandes figures fondatrices du mouvement, réflexion sur le " vide doctrinal "* et l' organisation en groupuscules et réseaux. Conclusion optimiste appuyée sur les théologies de Tillich, Bonhoeffer, Harvey Cox et John Shelby Spong.

 

* J'entends par "vide doctrinal" le dépouillement de nos croyances et la pureté sereine de nos recueillements. Dans la pratique religieuse, l'abondance des rites et sacrements détourne du véritable but. Dans la vie tout court, l'agitation, l'autorité, les médiations diverses nous éloignent de la vraie rencontre avec soi, avec l'autre, avec notre désir intérieur de Dieu. Comme le désert qui dépouille le moi et facilite la méditation, l'unitarisme purifie les ajouts divers qui font écran à la perception de notre destin. Le VIDE ne serait-il pas tout simplement réalisation de l'absence et du mystère qui entoure Dieu ? Chacun ressent ce manque s'il sait s'isoler. Vide doctrinal, vide intérieur, Dieu-vide ...

Christian Phéline, contact : c.pheline@orange.fr


Maison Sancier à Orléans. Si le cabinet Sancier date du XVIe siècle, ses ornements les plus remarquables sont ultérieurs - ils furent ajoutés pour commémorer le passage du roi Henri IV en 1601. Un écusson porte ainsi son monogramme, surmonté de son profil et d'une devise - Pax huic domui (Paix à cette demeure) qui célèbre la fin des guerres de Religion.


Repost 0
Published by Christian Phéline - dans U en Europe francophone
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 05:09

 

Historien français, ayant enseigné à Marseille et résident depuis sa retraite à Digne, Albert Blanchard-Gaillard fut le maître d’œuvre de l’unitarisme en France. Il fut cofondateur en 1986, secrétaire générale (1986-1990), puis président (1990-1996) de l’Association unitarienne française AUF (francophone  à partir de 1992). Puis, à la suite de l’éclatement de l’AUF en septembre 1996, cofondateur, président (janvier 1997-octobre 1998) et président d’honneur de l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens AFCU (depuis octobre 1998).

Théodore Monod, président d’honneur de l’AUF puis de l’AFCU, le soutint constamment dans ses efforts.

Il fut rédacteur des 26 premiers bulletins internes à l’AUF " Approches unitariennes ", puis publia plusieurs articles dans le bulletin de l’AFCU " Recherches unitariennes ", faisant notamment connaître des travaux qu’il coordonna au sein du groupe unitarien de Digne. Aux articles déjà mis en ligne par le site Profils de libertés (sur l’histoire de l’Eglise des frères polonais, Michel Servet, Albert Schweitzer), La Besace des unitariens http://labesacedesunitariens.over-blog.com ajoute pas moins de 8 articles qui ont été publiés dans les " Recherches unitariennes " et qui avait été mis sur l’ancien site de l’AFCU.

Nous remercions Jean-Marie Godillot, président de l’AFCU d’octobre 2004 à octobre 2005, et sa compagne Geneviève Prouvost d’avoir saisi plusieurs de ces textes.

Ces documents, jusqu’à présent peu diffusés, sont accompagnés d’une " bibliographie unitarienne " exhaustive des publications de l’auteur. Dans "La Besace des unitariens", veuillez cliquer sur la catégorie " BLANCHARD-GAILLARD Albert ". Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

A suivre dans les prochaines semaines, des textes de Roger Sauter, Pierre Bailleux, Jean-Claude Barbier, etc.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 06:24

Bonjour à toutes et à tous.

Bien que Michel Servet ait vécu en France de 1531 à 1553, ce n'est qu'en 1986 qu'une association unitarienne s'est constituée en notre pays à l'initiative du protestant libéral et savant biologiste Théodore Monod. L'unitarisme a survécu en Transylvanie et en Hongrie, depuis 1568, avec de très belles communautés (plus de 80 000 unitariens en Transylvanie lors du recensement de la population générale en 1992 ; et à peu près 5 000 en Hongrie), mais c'est surtout dans les pays anglophones (Grande-Bretagne, puis Etats-Unis) que l'unitarisme s'est développé. On peut évaluer à près d'un million les unitariens du monde entier, répartis dans une cinquantaine de pays.

La théologie unitarienne attire à elle tous ceux qui mettent en doute le bien fondé de la Trinité, du moins dans sa formulation et les concepts qu'elle utilise, donc y compris les ariens. D'une façon plus générale elle a pris ses distances vis-à-vis de tout dogme et professe le libéralisme. C'est une composante indispensable du paysage religieux contemporain et cela vaut le coup que des personnes s'y engagent.

Vous pouvez apporter votre soutien en adhérant aux associations unitariennes (il y en a plusieurs en France répondant à diverses sensibilités allant des chrétiens aux unitariens-universalistes), en apportant vos compétences d'internaute, de traitement de photo, en écrivant des textes qui pourront être publiés dans nos divers supports, en traduisant des documents, en nous aidant, par vos talents en langue étrangère, à entretenir nos relations internationales, en apportant une aide financière (à l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens AFCU, la cotisation est de 20 euros ; et on est membre d'honneur à partir de 100 euros), etc.

 

le Petit Nicolas aide sa maman (dessin de Sempé)

 

 

 

N'hésitez pas à prendre contact avec nous ( lien). Nous pourrons vous orienter vers l'association ou la fraternité locale qui correspond le mieux à votre propre itinéraire spirituel. Vous pouvez aussi continuer à pratiquer votre religion ou confession dans la communauté où vous êtes déjà et prendre contact avec nous afin de recevoir un complément puisque l'unitarisme vise à l'épanouissement des personnes et non pas la conversion ou le changement d'appartenance.


Aujourd'hui, où nous sommes de moins en moins encadrés par des Eglises, nous devons nous organiser nous mêmes, dans un contexte associatif, passer de la consommation passive du fidèle écoutant ses prêtres ou pasteurs, à une attitude plus active et responsable. Soyez assurés de notre bon accueil car nous mettons en avant la tolérance, la convivialité et la fraternité entre les êtres humains.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 15:44

Le bulletin de la Correspondance unitarienne du mois de mars (n° 65) vient d'être mis en ligne sur le site de Profils de libertés http://prolib.net/unit/cu065.ouverture.jcb.htm

Vous y trouverez un article à la Une qui pose la question de savoir si nous devons ouvrir nos assemblées cultuelles à d'autres croyants ou à des non-croyants, question à laquelle les unitariens américains on répondu affirmativement à la fin du XIX° siècle et les unitariens anglais dans les années 1950, ceci au nom d'un christianisme d'ouverture.

Nous vous en souhaitons une bonne lecture.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans U en Europe francophone
commenter cet article

Articles Récents