Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 18:42

  L’International Council of Unitarians and Universalists a tenue sa rencontre, statutaire et tous les deux ans, à Oberwesel, dans la moyenne vallée du Rhin, entre Coblence et Mayence, du 1er au 6 novembre. Elle fut organisée conjointement avec la Deutsche Unitarier Religionsgemeinschaft (DUR). 

Jean-Claude Barbier y représentait l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), reconnue " groupe émergent " par l’ICUU en mai 2006. Au total, 96 participants venus de tous les continents. 

Vous trouverez des informations sur cette importante rencontre internationale sur le site de l’AFCU, à la rubrique ICUU. 

Oberwesel--les-vignes-du-Seigneur--PB061247--r--duit----20-.JPG
"Vous êtes venus en ce mois de novembre, 
lorsque le Grand Alchimiste de l’Univers change en or 
la parure des arbres et des arbustes, 
et que monte l’odeur de la glèbe 
pour qu’elle se joigne aux rayons du soleil levant 
dans les grappes vermillonnes qui donnent le vin nouveau, 
fruit de la terre et du labeur des hommes
"


Poème de Jean-Claude Barbier en hommage aux participants de cette rencontre, lu lors de la cérémonie de clôture et traduit simultanément en anglais par Jeanne Traa-Hageman. Photo J.-C. Barbier

 


Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans unitarisme international
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 08:25

L’International Council of Unitarians and Universalists (ICUU) publie chaque mois une prière pour allumer le calice des unitariens. Notre mouvement étant effectivement international, ces prières émanent de nombreux pays. En voici la version en français grâce aux traductions de Lucie-Marie Castonguay-Bower (Ottawa) et Jo-Anne Elder sous le titre " cérémonie autour de la flamme "

 

Voir sur le site de l’AFCU, la prière des chrétiens unitariens ( lien)

 

 janvier 2006, par Hans-Dietrich Kahl (Deutsche Unitarier Religionsgemeinschaft)

Éloge à la VIE / Vie, toi qui est si abondante et si insondable. / Tu nous portes, tu nous imprègnes et tu nous encercles, / Tu nous appelles, chacun en son temps, à devenir pleinement la personne que nous devons être, / De sorte que nous puissions découvrir ce que Tu es vraiment, / Et qu’il importe peu que nous Te rencontrions dans l’ombre ou la lumière. / C’est dans l’action de grâce que nous T’accueillons et recevons. / Nous sommes maintenant prêts.


février 2006, par Allison Barrett (Canadian Unitarian Council)

 A travers cette nation et autour du monde, / Les personnes de coeur s’attachent à la justice, combattent pour la paix, / Honorent ce qui est amour et rêvent d’un nouveau jour / Où tous vivront avec dignité. / Notre foi libre et aimante a un rôle à jouer, / Une vision à soutenir et un appel qui résonne / D’un océan à l’autre. / Si vous êtes présents ce matin vous êtes appelés / À pourvoir aux besoins des uns et des autres, / À faire en sorte qu’il y est " un ciel sur terre " / Maintenant, en ce lieu, sur cette planète / Pour tous les êtres humains. / Réunis dans une congrégation spirituelle, / Puissent ces moments de célébration passés ensemble / Renouveler en nous ce partage de fraternité et d’entraide.

 

mars 2006, par Fulgence Ndagijimana (Assemblée des chrétiens unitariens du Burundi)

Nous allumons cette flamme pour les victimes des catastrophes humaines et naturelles : / Pour les malades du Sida qui ploient sous le poids de la stigmatisation et l’incompréhension des voisins et de la famille. / Pour les victimes de la famine dont ces enfants aux corps émaciés qui ne savent à qui donner de la tête. / Pour les personnes blessées par la séparation au sein des couples notamment les enfants. / Pour les déplacés et les réfugiés des nombreuses guerres qui font ravages dans de nombreuses régions du monde et qui sont au seuil du désespoir. / Pour les victimes des catastrophes causées par la cupidité humaine dont le réchauffement planétaire n’est que  l’une des manifestations. 

Nous allumons aussi cette flamme en signe de gratitude pour l’amour , l’attention et la solidarité dont les hommes et les femmes sont capables au milieu de ces terribles tragédies.

 

avril 2006, par Derek McCullough (Australian and New Zealand Unitarian Association),

à l’occasion de la Journée Toushérétiques, le 2 avril

Nous allumons cette flamme / Pour rendre hommage à toutes ces âmes courageuses / Qui ont su exprimer leur vérité, / Qui ont su questionner l’autorité, / Qui ont su défier l’orthodoxie. / Leur courage nous inspire à travers cette flamme / Et  nous engage tous / À réfléchir profondément / À aimer pleinement / Dans notre recherche partagée de la vérité, de la beauté / Et de ce qui nous est le plus révélateur.

 

mai 2006, par Beth Bullmer, Unitarian Universalist Association of Congregations (USA)

La vie est un art, la pratique seule nous la fait maîtriser; cette maîtrise est toujours là, latente, prête à être acquise / Puisse la lumière de cette flamme nous rappeler la capacité que nous avons, chacun de nous, d’atteindre la justice et la bonté dans nos vies, simplement en partant à la recherche de ce qui est juste et bon.

 

juin 2006, Inderias Bhatti (Unitarian Unversalist Christians of Pakistan)

Nous allumons la flamme qui apporte lumière et chaleur ; / La lumière et l’ardeur qui nous indiquent le chemin ; / Le chemin de la compassion ; / Cette compassion qui est inconditionnelle ; / L’inconditionnel qui ne demande rien, / Qui demande que nous soyons semblables par notre foi et nos croyances ; / La croyance qui me libère de mes tensions humaines, / De mes peurs et de mes phobies.

 

juillet 2006 (Sociedad Unitaria Universalista de España)

Aujourd’hui, en allumant cette flamme, nous invoquons la présence de l’Amour en nos cœurs afin de la partager entre nous et de la propager à travers le monde. Par conséquent que personne ne se sente étranger (ère) dans notre cercle mais bienvenu(e) et accepté(e).

 

août 2006, par Ellen Kristi (Jemaat Allah Global Indonesia)

En allumant cette flamme nous rendons grâce pour le feu de l’amour qui brûle en nos cœurs, / Et nous nous rappelons qu’un feu qui en rejoint un autre ne se divise pas mais s’unit. / Présentement nous voulons glorifier Dieu, source ardente de tous les cœurs, pour que nous soyons tous un en Son amour. Procédons maintenant à notre célébration.


septembre 2006, par Anke Schmielau (Deutsche Unitarier Religionsgemeinschaft)

Passons la flamme brûlante : / Une lumière et un sourire / Tracent la voie / De l’isolement à la réunion et au travail d’ensemble.

 

octobre 2006, par Hajom Kissor Singh d’après un hymne d’Elizabeth Parsons (Unitarian Union of North East India)

1) Être Suprême, / En ce jour sacré, / Nous aimons nous rassembler / En Ta divine présence, / En ce jour sacré. / Toi, Être Suprême qui nous aimes tant, / Nous te prions de verser sur nous tes bénédictions / En ce jour sacré. /

2) Nous ne sommes pas ici par hasard / En ce jour sacré / Nous sommes venus célébrer ensembles / En ce jour sacré. / Pour éloigner de nous toutes forces mauvaises, / En ce jour sacré, / Pour apprendre à être humble devant Toi / En ce jour sacré.

3) Nous écoutons les paroles de vérité, / En ce jour sacré. / Puissent-elles demeurer en nous / En ce jour sacré. / Aujourd’hui lorsque nous quitterons notre rassemblement, / Reste nous fidèle Être Suprême / Et porte sur nous Ta bénédiction / En ce jour sacré.

 

novembre 2006, par Jaume de Marcos (Sociedad Unitaria Universalista de España)

Nous allumons cette flamme en souvenir de notre ancêtre Michael Servetus, décédé en octobre il y a plus de 450 ans pour avoir défendu ses droits de penser et sa liberté de croyance. Il disait : " Je souhaite que tous et chacun soit libre de parler dans nos Eglises " et de là nous reconnaissons dans l’expression libre de pensée et la diversité d’opinions, la base de notre foi libérale.

 

décembre 2006, du Talmud (Unitarian Universalist Service Committee)

Ne soyons pas découragés par la souffrance du monde, / Aujourd’hui, marchons humblement, / Aujourd’hui, soyons justes, / Aujourd’hui, aimons la miséricorde, / Nous ne sommes pas obligés de terminer tout le travail / mais nous ne sommes pas non plus libres de l’abandonner.


janvier, 2007, par John Clifford (General Assembly of Unitarian and Free Christian Churches Wales)

En allumant cette flamme nous marquons le début de nos célébrations. Cette flamme symbolise notre inlassable recherche de la vérité ; / Le feu de la flamme évoque en nous la chaleur de l’amour ; / La beauté de cette flamme nous rappelle l’importance que prend notre quête spirituelle afin d’y apporter le meilleur dans nos vies et celles des autres.

Tout comme cette bougie ou huile en se consumant fait son travail de lumière et de chaleur, nous aussi nous apporterons la flamme de notre être, la vérité, l’amour et la beauté dans nos vies et dans le monde  en transformant notre vie intérieure et en sacrifiant notre être afin de reconnaître la richesse de notre propre lumière. Notre être est une flamme nourrie par l’esprit de Dieu agissant en nous et autour de nous.-

Aujourd’hui, puissent notre partage et nos réflexions faire briller davantage notre lumière intérieure et permettre d’étendre à notre monde en ténèbres un peu plus de justice et de clarté.


février 2007, Sebastian Steed (Australian and New Zealand Unitarian Association)

Nous sommes Unitariens mais que célébrons-nous ? / Nous célébrons la voie confiante de l’amour, de la liberté et de la vérité.

Nous célébrons le message de tolérance et d’égalité. / Nous célébrons tous les regroupements interconfessionnels, cultures et personnes que l’on met en marge de la société. / Nous célébrons les pionniers de la justice sociale qui savent défendre ou plaider leur cause parfois au dépend de leur carrière, de leur réputation ou même de leur vie. / Nous célébrons chaque vie dans tout ce qu’elle a de mystérieux, d’unique et de puissant. / Nous célébrons l’humilité vraie, celle apprise sans une morale culpabilisante ou défaitiste. / Nous célébrons la beauté de la terre et l’impossibilité de l’univers. / Nous célébrons le potentiel de bien être de la petite et grande communauté. / Nous célébrons la riche diversité de chaque pays. / Nous célébrons nos rencontres de regroupements fraternels.

Nous célébrons le plaisir de rire et nous célébrons simplement parce qu’il y a maintes raisons de célébrer.

 

Ajout du 17 juin 2013 - Depuis juin 2008 (date de la fondation de l'Eglise unitarienne francophone (EUfr), ces prières - en fait des méditations - ou plus prosaïquement des paroles pour accompagner le rituel de l'allumage du calice, sont régulièrement traduites en français et en d'autres langues et mises en ligne par l'EUfr (lien).

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans unitarisme international
commenter cet article

Articles Récents