Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

25 août 2007 6 25 /08 /août /2007 18:15
S--gol--ne-Royale-le-23-mars-2007.jpg Ségolène Royal lors d'un metting électoral, le 23 mars 07, après qu'elle ait organisé des rencontres participatives.



MELLE - Ségolène Royal a livré samedi sa définition de ce que doit être le Parti socialiste du XXIe siècle, prônant la tenue de "vrais débats" en lieu et place d'une "prolifération" de motions donnant souvent lieu à des règlements de comptes "brutaux". "Il faut un parti réuni, amical et discipliné", a-t-elle dit.

 

"Le Parti socialiste du XXIe siècle doit être à la fois un lieu de connaissance, de délibération, d'élaboration en même temps qu'un outil de combat collectif", a estimé la candidate du PS à la dernière présidentielle lors de son discours de rentrée politique à Melle (Deux-Sèvres), en appelant à un fonctionnement de la formation en "osmose avec les citoyens" et à une accélération de la "mutation".

"Nos congrès doivent obéir à cette nouvelle logique. Plutôt que d'être le champ clos d'affrontements parfois obscurs, les positions des uns et des autres doivent avoir été validées par des débats qui donneront la légitimité aux nuances de convictions et de prises de position. Il faut que notre fonctionnement favorise les vrais débats et plus la prolifération des motions qui donnent souvent lieu à des règlements de comptes inutilement brutaux, suivis de synthèses parfaitement illisibles".

"Qu'est-ce qui ne peut plus durer au Parti socialiste?", a-t-elle ajouté lors de son intervention. "Les champs clos d'affrontements obscurs, des règlements de comptes inutilement brutaux, une violence verbale incompatible avec l'idéal socialiste, parfois de la désinvolture alors que le vote des militants devrait être respecté par tous" et "des luttes de places et de courants qui étouffent le débat d'idées et qui assèchent les sections", a-t-elle dit.

Associated Press (AP), samedi 25 août 07

Cette invitation, valable bien au-delà des seuls partis politiques (mais ceux-ci en ont "sacrément" besoin !), a déjà fait réagir une grande gueule du PS (que je ne citerais pas car nous ne sommes pas là pour faire de la politique) : un discours " irréel " et qui ne fait pas référence aux questions sociales ! 

Associated Press (AP), samedi 25 août 07
 

Et v’lan ! Certains persistent et signent pour la bagarre permanente entre clans ... !

 

Michel Rocard a, lui aussi, de son côté, attiré l’attention sur la nécessaire réflexion politique à l’écart des votes internes à tout bout de champ et pas toujours opportuns.

" Interrogé sur son adhésion au "Gracques" [groupe de hauts fonctionnaires de sensibilité de gauche qui avait appelé à une alliance électorale entre le PS et l’UDF] qu'il qualifie de "lieu de réflexion et de pensée", devant lequel il prendra la parole dimanche, Michel Rocard souligne que, "dans la déshérence de la gauche française, il faut des lieux où on pense et cela ne peut pas être dans les partis". "Je me suis aperçu de manière indiscutable qu'on ne peut pas réfléchir dans des conditions soumises à des votes". 

Associated Press (AP), samedi 25 août 07

Repost 0
Published by d'après l'Associated Press - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 10:06
Les associations et réseaux unitariens sont apolitiques, mais il nous arrive ici, sans entrer dans les débats politiques proprement dit, d'évoquer des comportements qui touchent à l'éthique, à la morale civique. Et puis, nous ne pouvons manquer, sur ces questions, de faire un parallèle entre les partis politiques, les Eglises et d'autres institutions. 

Nos lecteurs l'auront compris, nous sommes (avec acharnement) pour la liberté de conscience au sein d'une société composite, pluraliste dans ses opinions et ses choix, laïque avec intelligence, prenant ses décisions démocratiquement, d'une façon légale, et où personne n'a l'arrogance de détenir à lui seul "La" vérité et de faire des procès d'intention aux autres.

C'est la fin des "pharisiens" !

Afin de regrouper nos articles qui vont en ce sens, nous avons ouvert une nouvelle rubrique : " vive l'inter-convictionnel !" (pas moins de 12 messages jusqu'à présent !). Nous vous en souhaitons une bonne lecture
Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 09:40
La séparation de l’Etat et des acteurs religieux est une nécessité pour tout Etat démocratique du monde entier qui veut se défaire des emprises cléricales. En cela, la France est redevable du combat des francs-maçons et des radicaux contre l’Eglise catholique qui étouffait notre société. Depuis, on respire mieux !

Mais maintenant que cette Eglise catholique romaine ne représente plus un danger et que ses propres membres sont tout à fait acquis à la laïcité, ne serait-il pas temps de passer à une autre étape ?

Au face à face entre Etat et Eglise (qui confisquait la société civile) s’est en effet substitué un autre mode de fonctionnement de l’Etat où celui-ci rencontre les organes constitués (partis politiques, syndicats professionnels, etc.), mais aussi les Ong, les associations à commencer par celles qui sont classées d’utilité publique, etc. Dès lors, la consultation des acteurs religieux, voir même d’une Eglise particulière, entre dans ce cadre d’une concertation nécessaire d’un gouvernement qui veut exercer le pouvoir de connivence avec le peuple (et ses diverses composantes et sensibilités). 

En ce sens, Lionel Jospin avait ainsi inauguré des consultations régulières avec les grandes confessions existantes en France. Le projet de constitution européenne prévoyait aussi la même chose au niveau européen.

Mieux, à l’initiative du Réseau européen Eglises et libertés (mouvance catholique libérale dont fait partie la Fédération des réseaux du Parvis), le Conseil de l'Europe soutient une prochaine conférence à Strasbourg où des associations veulent faire entendre des voix alternatives ne passant plus par le canal obligé des hiérarchies. 

Voir notre article précédent du 16 juin 07 "Vivre ensemble en Europe au sein de sociétés convictionnelles", rubrique "Pour un catholicisme libéral".

Marianne-2007-vue-sur-le-blog-georgepau-langevin--Over-blog.JPGMarianne 2007, vue sur le blog georgepau-langevin, de la plateforme d'Over-blog.

Au-delà des corps constitués (qui ont à garder toute leur importance), c’est bien la société convictionnelle elle même, dans sa partie la plus fluide mais aussi la plus imaginative, qu’il s’agit d’écouter.

Paradoxe de notre société française : dès lors que cette idée d’une laïcité ouverte a été émise plutôt au sein de la Droite, notre Gauche s’érige en défenderesse de la laïcité (" traditionnelle "), alors même que des associations, disons plutôt de Gauche, réclament à juste titre de faire entendre leur alternativité.

Ne serait-il pas plus simple d’admettre que, dans une société civile, les décideurs de toute sorte se doivent d’établir des contacts le plus largement possible afin de tenir compte des diverses sensibilités et de prendre leur décision d’une façon la plus consensuelle possible, bien au-delà de nos divisions héritées du passé. 

Bref, une laïcité souriante, sûre d’elle-même et rassembleuse, et non point ombrageuse et suspicieuse.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 16:10

La-M--canique-universelle.gif

la mécanique universelle

Depuis leurs origines et contrairement à d’autres courants protestants, les unitariens ont toujours eu une vision optimiste de l’homme.

Il n’est nullement handicapé par un " péché originel " et, en ce sens, il n’a pas besoin de " Rédemption " ; le " péché " est une faute morale envers autrui qu’il convient de réparer et de ne pas renouveler mais qui ne nous sépare pas de Dieu ; il est doué de raison et peut parfaitement comprendre les Ecritures et découvrir par lui-même les lois de la nature ; la religion ne saurait s’opposer au progrès des connaissances scientifiques ; nous n’avons pas à adhérer à des " mystères " et les miracles qui se produisent sont des choses à enregistrer et à expliquer (aujourd'hui ou demain) et non pas forcément des " preuves " ontologiques ; Jésus est l’un d’entre nous et témoigne de l’accomplissement humain dans la foi lorsque celle-ci est vécue avec cœur et intelligence ; Dieu est Créateur (et non pas Père fouettard) de ce monde ; il est Amour (personne ou énergie) ; il ne condamne personne aux enfers ; d’ailleurs la croyance dans un au-delà est du domaine des croyances individuelles ; etc.


Dès lors, le christianisme unitarien, qui n’impose plus Jésus comme un passage obligé mais tout simplement comme une personne et un enseignement de référence, est très proche d’un théisme qui, lui, se dispense de toute révélation et approche particulière, et se qui veut d’emblée universel. Et, au-delà, du théisme (qui croit en l’existence d’un Dieu et organise un culte en conséquence), le déisme (la croyance simple en une entité surnaturelle de laquelle découle l’existence) et l’universalisme qui privilégie une approche du religieux la plus large possible englobant les spiritualités agnostiques (comme c’est le cas avec l’unitarisme-universalisme dérivé de l’unitarisme américaine du XXème siècle).


Sur son site, " La mécanique universelle ", qui se présente comme " philosophie naïve du devenir humain ", Jean-Marc fait lui aussi preuve de ce bel optimisme. " Nous étions primates naturels, nous dit-il, nous sommes des hommes constructeurs, nous allons vers l'humain accompli ". Autrement dit : l'humanité est vouée à atteindre sa perfection. 

Jean-Marc habite l'Ardèche et s'est entouré d'une équipe technique qui donne de l'efficacité à son site.

Darwin, et Teilhard de Chardin, et bien d’autres philosophes sont à l’honneur. Les spiritualités " eschatologiques " également qui promeuvent un homme aimant ses congénères, se détachant de son ego égoïste et de ses pulsions animales, se rapprochant ainsi de la perfection divine. En cela l’extase, que l’auteur a lui même vécue, est une expérience sublimale fort utile. L’histoire de l’humanité fait donc sens.

Nous vous recommandons ce site tonique, bien documenté, riche de réflexion, reposant sur une expérience fondatrice, ouvert à tous les courants philosophiques et spirituels contemporains non dogmatiques : http://mecaniqueuniverselle.net/

L’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) a établi un lien de réciprocité avec ce site.
 

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article
16 juin 2007 6 16 /06 /juin /2007 18:39
Colloque international interculturel interconvictionnel. En Europe, riches de nos convictions et de nos cultures différentes, comment vivre ensemble libres, solidaires et responsables ? 


titre
 :
Cohésion sociale dans une Europe multiculturelle, rôle et impact des courants de pensée et des religions

Vous serez notamment invités à débattre des questions suivantes : Comment briser les barrières sociales, convictionnelles et culturelles ? Comment contribuer à la construction d’une Europe cohésive dans le respect de la démocratie et des droits humains ? Quelles valeurs partager, quelles attitudes adopter ?


lieu
:
organisé à Strasbourg avec le soutien du Conseil de l’Europe, par le groupe " G 3 i ", groupe international, interculturel et interconvictionnel.

mercredi 3 octobre 2007 à 20h30 à l’université Marc Bloch, place de l’université, salle Pasteur

jeudi 4 octobre 2007 à 9h au Conseil de l’Europe


inscription
obligatoire et gratuite pour accéder au Conseil de l’Europe, en indiquant nom, adresse postale, courriel et organisme (facultatif) à
droits.libertés.eglises@erenis.fr, ou par courrier à DLE 95 avenue du Maine 75014 Paris ; au plus tard le 15 septembre


organisateurs
: le G3i, regroupe des membres du
 

Gaston-Cr--mieux.jpg
Cercle Gaston Crémieux (association de culture juive),
http://www.cercle-gaston-cremieux.org/


F--d--ration-humaniste-europ--enne.jpg
Fédération humaniste européenne
http://www.humanism.be/fr


Ligue-internationale-de-l-Enseignement-et-de-la-Culture.gif
Ligue internationale de l’enseignement et de la culture
http://www.laligue.org/


Manifeste-des-libert--s.gif
Manifeste des libertés (association de culture musulmane),  "De même que l'Europe n'est pas la seule affaire des Européens, l'Islam n'est pas la chose exclusive des musulmans". Le manifeste date du 17 décembre 04 (AG constitutive tenue à Paris), http://www.manifeste.org/



logo2re.jpg

Réseau européen Eglises et Libertés (associations de convictions chrétiennes),
http://www.european-catholic-people.eu/


Les Actualités unitariennes ont présenté le Réseau européen Eglises et Libertés dans un message du 18 février 07, rubrique "Europe"

Repost 0
Published by information du Réseau européen Eglises et Libertés - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article
1 mai 2007 2 01 /05 /mai /2007 05:02

Je n'ai pas encore compris comment, en France, une victime de l'Inquisition, une martyr chrétienne et une héroïne de notre histoire nationale, se trouve lâchée par une partie de l'opinion française et livrée, une seconde fois, non pas cette fois-ci aux Anglais, mais à un parti d'Extrême droite qui se retrouve le seul, à sa manière, à fêter son nom le 1er mai. Ce n'est guère glorieux pour une opinion qui brade ainsi sa mémoire et son patrimoine. Aurions-nous en France, comme un problème avec notre passé ? Naguère, la Gauche citait volontiers Péguy …

Fort heureusement, les artistes l’aiment. Les cinéastes du moins ont été à la hauteur (voir la filmographie sur le site du Musée de Jeanne d’Arc à Rouen )

 Egalement ce chanteur canadien, Léonard Cohen : Traduction française de Joan of Arc (1971) , texte envoyé au groupe de discussion "Unitariens francophones" par Nicolas Semaille le 2 septembre 2006.

  

La seule effigie de Jeanne d'Arc exécutée de son vivant, par le greffier Clément de Fauquembergue. Registre du Parlement de Paris. Arch. Nat. X 1 A 1481 (reproduit sur le site du Musée de Jeanne d'Arc à Rouen)

" Mardi Xeme jour de May, fu rapporté et dit à Paris ... que dimanche dernier passé les gens du dauphin en grant nombre après plusieurs assaulz estoient entrez dedans la bastide que tenoient Guillaume Glasdal et autres capitaines et gens d'armes anglois... devant la ville d'Orleans....."


"Ô Jeanne, sans sépulcre et sans portrait, Toi qui savais que le tombeau des Héros est le Coeur des Vivants"
André Malraux

 

"Unitariens francophones" est un groupe de discussion sur Yahoo où vous pouvez discuter en toute convivialité et échanger des informations. Parmi moult sujets abordés, nous avions ainsi parlé de Jeanne d'Arc en ce début du mois de septembre 2006. N'hésitez-pas à vous y inscrire.

Jeanne, les flammes l'ont suivie / quand elle chevauchait dans la nuit, / pas de lune pour l'éclairer, / ni personne pour la guider.

Je suis si lasse de la guerre, / j'ai tant envie des travaux de naguère, / d'une longue robe de mariée / pour habiller mon appétit grossier.

Ah, quel plaisir de te l'entendre dire, / je te guettais avec tant d'ardeur, / tu sais bien que je désire, / Jeanne, ta solitude, ta froideur.

Et qui es tu demanda t'elle / à cette voix dans la fumée,

Je suis le feu, voyons, ma belle, / et ton orgueil de glace me fait rêver.

Alors, feu, tiédis ton corps, / je te donne le mien, sois fort. /

Sur ces mots, Jeanne s'est lancée / pour l'épouser à jamais. / Le coeur de braise avait gardé / ta place, Jeanne, de mariée,/ et la noce fut couronnée / de la robe tout noire et brûlée. / Le coeur de braise avait gardé / ta place, Jeanne, de mariée, / elle a compris, c'était son lot, / que pour qu'il brille, elle devait être fagot.

J'ai vu ses cris, vu sa douleur, / j'ai vu la gloire dans ses pleurs. / Je ne sais comment peuvent s'allier / tant de lumière, tant de cruauté.

 

 

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans vive l'inter-convictionnel !
commenter cet article

Articles Récents