Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 14:23
Avec raison, les gouvernements et les médias ne veulent pas, comme on dit, jeter de l'huile sur le feu quand on connaît la virulence du président iranien et sa dangerosité avec le nucléaire militaire. Il en résulte prudence et langue de bois. Ceci dit, la blogosphète est plus libre et c'est finalement grâce à une plate-forme relationnelle, Twitter, que la nouvelle génération iranienne, très instruite et urbanisée, est en train de surfer pour se libérer d'un régime fasciste et honni.

la plate-forme twitter se représente souvent sous la forme d'oiseaux, ici soulevant une baleine ! 

Nationaliste, populariste et démagogue, manipulateur de foules et des bulletins dans les urnes, verrouillant les médias, xénophobe et anti-sémite, négationniste de la Shoa, militariste à l'extrême, invoquant Dieu sans vergogne, le président iranien fait indéniablement penser à Adolf Hitler.  Jusqu'à ces lendemains d'élections où il va rendre visite sans tarder chez son allié russe (pour un pacte iranien-russe ?). Certes le parallèle vaut ce qu'il est : autre temps, autres pays ; mais faut-il être encore munichois ?  Eh oui, le régime est bel et bien fasciste, avec le vert de l'islamisme en l'occurrence !

Nous sommes avec les étudiants iraniens, avec les baha'is et les autres minorités opprimées pour leur religion, avec les contestataires anti-cléricaux, avec tous ceux dont les bulletins de vote ont été détournés ; nous sommes du côté de ceux qui veulent libérer leur pays et sauver leur culture d'une dictature politico-religieuse bornée et désormais sanglante.

Ajout du jeudi 18 juin :

L'ampleur de la fraude électorale se confirme. Le président sortant n'est arrivé qu'en 3ème position ! Les milices ont fait main basse sur les urnes électorales, les autorités religieuses sont complices, la répression bat son plein. Voir un
récent article publié dans Libération.

Amnesty International donne une liste déjà très longue de ceux dont l'arrestation est connue.

Ajout du vendredi 19 juin :

Lu dans le journal La Croix : "En Iran, le clergé chiite reste divisé dans la crise", lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans halte aux génocides
commenter cet article

commentaires

Articles Récents