Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 17:23

"Transylvanian Unitarians Celebrate the Proclamation of the Act on Religious Freedom", par le révérend Eric Cherry, posté le 12 janvier 2012 sur le blog de l'Unitarian Universalist Association (UUA) ( lien), traduit en français par Jean-Claude Barbier.


Le 13 janvier 2012, le Consistoire de l'Eglise unitarienne de Transylvanie a célébré le 444e anniversaire de la proclamation de la première loi sur la liberté de croyance et de conscience, et la tolérance religieuse. En janvier 1568, le roi Jean Sigismond, conseillé par son chapelain de cour, David Ferenc, entérine le brevet de tolérance que la Diète de la Transylvanie a proclamé lors de sa session tenue à Torda :


" En chaque lieu les prédicateurs doivent prêcher et expliquer l'Evangile chacun selon leur propre  compréhension de celui-ci, et si la congrégation aime cela, c’est bien ; sinon, nul ne peut les contraindre, mais les congrégations doivent garder les prédicateurs dont ils approuvent la doctrine. Par conséquent, aucun des surintendants ou autres ne devront importuner ou commettre des abus contre des prédicateurs en raison de leur religion, selon les constitutions précédentes, ou permettre que quelqu’un soit emprisonné ou puni par le retrait de son poste en raison de son enseignement, car la foi est le don de Dieu comme on vient de l’entendre, et que cela s’entend par la parole de Dieu."


Torda--declaration.JPG

Discours de David Ferenc lors d'une "dispute" théologique tenue à Torda en janvier 1568

avec des catholiques, des luthériens et des calvinistes, où il triompha.

La décision de la Diète fut prise après cette confrontation.

Ce fut le premier édit de tolérance religieuse pris en Europe.

A cette fate, la France était plongée dans les guerres de religion.

 

Les cérémonies commencèrent le matin à l'église unitarienne de Torda avec un service de culte qui a compris un cours d'histoire sur l'importance de cette Loi sur la liberté religieuse. Puis, la congrégation se rendit au Musée national de Torda qui a été réouvert à l'automne 2011, après de longues années de restauration. Le but de la visite était de saluer la nouvelle exposition du célèbre tableau de l'événement de 1568, qui a également été restauré au cours de la dernière décennie. Le tableau intitulé « La Proclamation de la Loi sur la liberté religieuse lors de la session de 1568 de la Diète de Transylvanie » a été peint par Aladár Körösfői Kriesch en 1896.

 

La célébration s’est poursuivie avec un culte du soir à l'église unitarienne de Kolozsvár [en roumain, Cluj-Napoca], et un concert mettant en vedette la chorale des enfants du Lycée unitarien. La journée se terminera par une réception à la résidence des évêques unitariens, construite au 15ème siècle, et dont on attend actuellement le lancement d'un important chantier de restauration.


Le Consistoire de l'Eglise unitarienne de Transylvanie exprime sa reconnaissance et ses remerciements à la communauté internationale unitarienne et unitarienne-universaliste pour avoir souligner l’urgence pour que soient achevés les travaux de restauration au musée de Torda ; notamment par la campagne internationale menée en 2009 et 2010 par le International Council of the Unitarians and Universalists / Conseil international des unitariens et des universalistes (ICUU), le Unitarian Universalist Partner Church Council / Conseil des Eglises unitariennes-universalistes pour le partenariat (UUPCC) et le Bureau des Relations internationales de l' Unitarian Universalist Association  / Association unitarienne-universaliste (UUA). De cette façon, le tableau d’Aladár Körösfői Kriesch, un symbole de la lutte de notre foi libérale pour la reconnaissance de la liberté religieuse, est de nouveau accessible au public.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents