Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 19:47

Colloque Théolib le samedi 3 mars 2012, de 14h 15 à 18h 30 : “Une religion sans credo, sans prêtre, sans autel”, à la Fédération nationale de la Libre-Pensée, 10-12 rue des Fossés Saint-Jacques, 75005 Paris


Présentation par les organisateurs :

 

ferdinand_buisson_souvenirs.jpgCette formule, que nous devons à Ferdinand Buisson, a jadis suscité de vives interrogations. “Est-ce encore une religion ?” demandèrent d’aucuns, y compris dans les rangs du protestantisme libéral. Nous ne sommes plus choqués d’imaginer que des “athées” puissent participer à une Église du christianisme libéral, mais la question n’est pas entièrement fermée. Peut-être est-il toutefois préférable de la poser différemment. “Est-ce encore une religion ?” – aboutit inévitablement à une querelles de mots. La question serait plutôt : “Qu’est-ce donc que cette forme de religion ? En quoi réside-t-elle, par-delà les négations sous lesquelles elle s’affirme ? Comment la caractériser et la dire, sous une forme positive qui n’eût pas été pour déplaire à Buisson ? !


Afin d’explorer ces questions, en présentant des éclairages très différents, quatre personnes interviendront :
Marie-France David de Palacio, enseignante chercheuse à l’Université de Bretagne-Occidentale et présidente de Théolib ; Pierre Ruetsch, enseignant ; Pierre-Yves Ruff, directeur de Théolib. Christian Eyschen, secrétaire général de la Fédération nationale de la Libre-Pensée, nous offrira l’introduction à ce colloque par une communication : “La Franc-maçonnerie : religion naturelle et/ou naturaliste”.


Voir notre présentation de Ferdinand Buisson sur notre site documentaire La Besace des unitariens, à la rubrique "sur le protestantisme libéral" ( lien) : un article en trois pages "Le protestantisme libéral en Europe (2) - en Suisse avec Ferdinand Buisson". Nous y faisons le constat que les congrégations unitariennes américaines, en s'ouvrant à la fin du XIXème siècle aux agnostiques et aux athées, puis aux croyants d'autres spiritualités que la seule chrétienne, ont réalisé concrètement (et sans qu'il y ait eu connivence) ce qui était considéré en Europe comme une totale "utopie" : Ferdinand Buisson, déjà unitarien-universaliste ! et, assurément, bien en avance sur son temps ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Actualités unitariennes - dans les protestantismes
commenter cet article

commentaires

Articles Récents