Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 07:28

Le bulletin n° 127 de la Correspondance unitarienne, de mai 2013 (lien), est tout entier consacré à Charles-Henri Matile, protestant libéral de sensibilité unitarienne-universaliste du canton de Neuchâtel en Suisse.

 

Suite à notre article sur ce site où nous le présentions comme "un homme de la terre" avec, en écho, la référence à Marcel Légaut (lien), ce bulletin de la Correspondance unitarienne comporte un extrait du livre de ce dernier auteur "Patience et passion d'un croyant" qu'il publia en 1990, et que nous avons mis en ligne sous le titre "Marcel Légaut : les vertus de la vie paysanne" (lien).

 

Emile Mihière s'est montré sensible au "plaidoyer pour une religion d'avenir" de l'auteur.

 

Dans un style alerte et lisible pour tous, l’auteur du « Miroir des Eglises », ancien enseignant, nous expose son point de vue et ses expériences sur la réalité du monde, des religions qui nous proposent chacune à leur manière l’idéal d’une vie et d’une pensée qui, pour la plupart du temps, ne tiennent pas la route scientifiquement, ni même raisonnablement.

Si l’auteur s’en prend avec un humour vigoureux à toutes les institutions qui disent posséder « La Vérité », il souligne plus fortement encore les convergences positives qui aboutissent au Dieu universel au-dessus et parfois en dehors de nos « boutiques » cléricales. « Dieu », une source de vie aimante qui nous accompagne de notre naissance jusqu’à la mort et (pourquoi pas) au-delà …

Cette énergie divine, diffuse dans les textes dits sacrés des diverses religions, n’est-elle pas aussi inscrite dans notre patrimoine génétique, nous incitant à œuvrer ensemble, que nous soyons croyants ou incroyants, pour un monde juste et fraternel, suscitant des hommes de bonne volonté …

 

Et Jean-Claude Barbier évoque la correspondance commencée en janvier 2012 qu'il a eue avec Charles-Henri Matile : "Les mots de l'auteur".

 

charles-henri_matile_CH-fond.jpgConstatant la forte déchristianisation en cours en Suisse romande comme dans d’autres pays de l’Europe occidentale, tant chez les catholiques que chez les protestants, Charles-Henri Matile, au terme d’une vie active (il va vers les 70 ans) comme enseignant, s’appuie sur son expérience, ses lectures et ses réflexions personnelles pour prôner une « théologie sans œillères », loin des cercles religieux bien pensants et unanimistes (qui, bien qu’en nette perte de vitesse, n’en continuent pas moins, pense-t-il, à être protégés « d’une façon intéressée par les médias et les politiciens »).

Charles-Henri Matile : randonnée en ski.

Sa fibre est résolument populaire : « Ce n’est pas pour moi que j’ai écrit Le  Miroir des Eglises, mais  pour vous, pour le peuple, pour tous les gens qui se posent des questions ». Il a écrit dans « un langage aussi simple et accessible que possible ; donc pas à l’intention d’intellectuels concepteurs de théories sinueuses auxquelles les gens ne comprennent rien ! ».

Son livre ne manque pas d'optimisme puisqu’il vise un changement de nos mentalités : « Au travers d’une conception d’un christianisme réellement ouvert qui ne cherche pas à proclamer La Vérité, il contient quelques vérités pas toujours dans  la ligne  inamovible d’une certaine société bien pensante et religieusement correcte ». Une œuvre  destinée  à secouer l’inertie d’une société qui baigne dans un matérialisme béat, égoïste et suffisant. En perspective, ni plus ni moins, « le développement d’une charte, espèce de manifeste éthique de tolérance au service de la liberté et de la paix religieuse ».

Son livre est la synthèse de nombreuses questions que les gens se posent sur leurs problèmes existentiels  et sur les Eglises qui ont de plus en plus de peine à convaincre. A l’exemple de sa vie, il est encyclopédique : « Des avis et réponses sur Dieu, les Eglises, la vie, la mort, l’éducation, l’environnement et la société, entre autres », mais il donne aussi des informations sur l’histoire religieuse : l’histoire du christianisme, de ses origines à la mosaïque d’Eglises actuelles,  sur l’histoire de l’Eglise protestante neuchâteloise de 1848 à nos jours (un point fort de son livre), sur l’islam et les religions asiatiques. Finalement, le lecteur y trouvera par touches successives « une analyse du phénomène religieux ».

Qu’on ne s’y trompe pas, ce livre sous son aspect touche à tout révèle non seulement un fort bon sens, mais aussi une bonne culture de l’auteur ainsi que le prouvent ses nombreuses citations. Ce livre est certes éclectique, mais il invite à un vagabondage curieux où l’on redécouvre des choses que l’on croyait connaître.

En prime, et c'est le projet de livre qui lui confère une bonne architecture interne, une vision élargie, au-delà du seul christianisme. Une « foi de camisard » comme aime le rappeler l’auteur, mais désormais ouvert sur le monde entier. D’où une bonne présentation de l’interfaith (l’inter-convictionnalité ; la mise en commun et le partage des spiritualités de l’Humanité) si chère à l'unitarisme-universalisme américain. Nous en avions déjà parlé dans nos Actualités unitariennes du 22 janvier 2012 : « Dialogue inter religieux et principes universels : une proposition de Charles-Henri Matile ». Nous reprenons volontiers avec lui sa devise préférée : « L’union dans la diversité pour un monde meilleur ».

 

Bibliographie :

 

- « Le miroir des Eglises », par Charles-Henri Matile, août 2012, Editions à la Carte, Genève, 150 p. ,

Fr. 28.00 (francs suisse) + frais de d’envoi. Vous pouvez commander le livre auprès de l’éditeur ou encore auprès de l’auteur : Charles-Henri Matile, avenue Robert 55 ; CH 2052, Fontainemelon NE, canton de Neuchâtel, Suisse, courriel (lien) ; tél. 0041 / (0)32 853 31 55, en versant 30 francs suisse par CCP 34-156081-0 (ce qui fait environ 25 euros).

 

dans La Besace des unitariens, à la rubrique : « sur le protestantisme libéral »

- « Après le départ de Ferdinand Buisson : le témoignage d'un protestant de Neuchâtel », par Charles-Henri Matile, message du 29 mars 2012 mis en ligne le 19 avril 2012 (lien).

dans les Actualités unitariennes, à la rubrique « A contre courant, le temps des prophètes »

- « Dialogue interreligieux et principes universels : une proposition de Charles-Henri Matile », par Jean-Claude Barbier, mis en ligne le 22 janvier 2012 (lien).
- « Le miroir des Eglises : un livre pour mieux regarder l'avenir », par Jean-Claude Barbier, mis en ligne le 21 février 2013 (lien).
- « Charles-Henri Matile : un homme de la terre », par Jean-Claude Barbier, mis en ligne 21 février 2013 (lien).
- « Charles-Henri Matile : les mots de l’auteur d’après une correspondance avec lui », par Jean-Claude Barbier, Correspondance unitarienne n° 127, mai 2013, mis en ligne le 8 mai 2013 sur cette page,
- « Charles-Henri Matile : son plaidoyer pour une religion d’avenir », par Emile Mihière, Correspondance unitarienne n° 127, mai 2013, mis en ligne le 8 mai 2013 sur cette page.

Partager cet article

Repost 0
Published by la Correspondance unitarienne - dans à contre courant - la page des prophètes
commenter cet article

commentaires

Articles Récents