Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Archives

31 octobre 2007 3 31 /10 /octobre /2007 14:59
Certains militants, religieux ou politiques, se comportent avec haine et violence comme si la démocratie n’était pas une invitation à la négociation sociale permanente entre acteurs de diverses opinions. " On " veut passer en force, à la majorité électorale, sur pression, par harcèlement, par démagogie ou encore en faisant donner la rue ... Tous les totalitarismes ont utilisé ces méthodes.

Dans un entretien donné à Michel Kubler et publié le 30 octobre sur le site http://www.la-croix.com, le cardinal Ricard fait le bilan de ses deux mandats passé à la tête de la conférence épiscopale de son pays : "L'Eglise de France ne va pas si mal ! ", bilan fait en toute simplicité, plutôt optimiste mais sincère, mais où perce une pointe d’agacement vis-à-vis de la mouvance agitée des intégristes.


catholiques-traditionalistes--Saint-Eloi---messe-de-l-abb---Laguerie.jpegPour moi, le point le plus douloureux dans ces débats autour de Vatican II, c’est de voir que la démarche spirituelle du Concile n’est parfois pas perçue, voire est rejetée. Il y a là comme un déni envers l’Esprit Saint. Je souffre beaucoup plus de cela que des problèmes de reconnaissance institutionnelle. Par ailleurs, je vous avouerai que, par santé spirituelle, je ne consulte jamais les sites intégristes. Leur violence me ferait douter qu’une réconciliation soit possible… ".


Eh oui ! la démocratie n’est possible qu’avec des démocrates … Elle suppose d’abord une reconnaissance mutuelle et un respect des autres. Elle exige l'application de règles transparentes de fonctionnement loin des manigances de toute sorte et des rapports de force, à commencer par la plus petite des associations. Jésus avait raison de demander aux responsables de laver, d’abord, les pieds de leurs subalternes, d’en être les humbles serviteurs.

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 10:56

Pegase--vu-sur-loudie--Over-blog.JPG


Le nombre d'internautes dans l'Hexagone a dépassé, pour la première fois, la barre des 30 millions en juin 2007, selon Médiamétrie : 58,3 % des Français âgés de onze ans et plus se sont connectés à Internet au moins une fois au cours de ce mois. Cela représente une progression de 12 % par rapport à l'année dernière, et correspond à plus de 12 millions de foyers français équipés d'un accès internet. Un an auparavant, ils n'étaient que 10,6 millions.

Source : Yahoo News / médiamétrie



Sur la toile, les mouvements militants s’expriment, ont pignon sur toile ; des amitiés se nouent, notamment entre blogueurs ; des réseaux de convivialité à distance se mettent en place ; une communauté de l’information mais aussi des échanges interpersonnels, un agora élargi à l’échelle de notre planète … une aventure prodigieuse à laquelle les chrétiens unitariens francophones, entre autres, sont fiers de participer. 


Nos blogs (AFCU, Actualités unitariennes et La Besace des unitariens), bien que tout jeunes, ont le vent en poupe. Ils font bonne audience, bonne figure dans le peloton de tête des blogs qui se consacrent aux religions (parmi les catholiques, les protestants, les chrétiens évangéliques et charismatiques, les islamiques, les bouddhiques, les ésotériques, etc.), et sont trouvés par les moteurs de recherche, à hauteur de 16% des visiteurs uniques dans le cas de nos Actualités unitariennes.

Jadis, Pégase transportait les messages d'un bout à l'autre de la terre, mais c'était réservé, paraît-il, aux rêveurs, aux poètes et aux amoureux ...

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 13:32

avion-a--l----vue-sur-pop-andines--Over-blog.JPG

qu'on se le dise, les chrétiens unitariens sont gens de la modernité !  en tout cas plus internautes que la moyenne.

Sans le faire exprès, les chrétiens unitariens qui étaient en retard de site, se trouvent désormais dans le peloton de tête grâce à leur trois blogs qui connaissent une excellente audience. Comme nous sommes altruistes, nous en parlons à nos amis militants d’autres mouvements, mais la culture Internet n’avance pas aussi vite qu’on pourrait l’imaginer. Beaucoup de gens ne sont pas encore habitués à naviguer sur la toile, et en restent aux anciens modes de communication. Pour les convaincre et pour alimenter notre rubrique " la culture Internet ", voici une bonne blague que je viens de recevoir de la part d’un ami :

 

Un couple de parisiens décide de partir en week-end à la plage et de descendre au même hôtel qu'il y a 20 ans, lors de leur lune de miel. Mais, au dernier moment, à cause d'un problème au travail, la femme ne peut pas prendre son jeudi. Il est donc décidé que le mari prendra l'avion le jeudi, et sa femme le lendemain. L'homme arrive comme prévu et, après avoir loué la chambre d'hôtel, il se rend compte que, dans la chambre, il y a un ordinateur avec connexion Internet. Il décide alors d'envoyer un courriel à sa femme.

Mais il se trompe en écrivant l'adresse. C'est ainsi qu'à Perpignan une veuve, qui vient de rentrer des funérailles de son mari mort d'une crise cardiaque, reçoit le courriel. La veuve consulte sa boîte aux lettres électroniques pour voir s'il n'y a pas de messages de la famille ou des amis. C'est ainsi qu'à la lecture du premier d'entre eux, elle s'évanouit. Son fils entre dans la chambre et trouve sa mère allongée sur le sol, sans connaissance, au pied de l'ordinateur. Sur l'écran, on peut lire le message suivant :

" A mon épouse bien-aimée, Je suis bien arrivé. Tu seras certainement surprise de recevoir de mes nouvelles maintenant et de cette manière. Ici, ils ont des ordinateurs et tu peux envoyer des messages à ceux que tu aimes. Je viens d'arriver et j'ai vérifié que tout était prêt pour ton arrivée, demain vendredi. J'ai hâte de te revoir. J'espère que ton voyage se passera aussi bien que s'est passé le mien.

P.S. : Il n'est pas nécessaire que tu apportes beaucoup de vêtements : il fait une chaleur d'enfer ici ! "

Envoyé par Piotr Ulhig (Belgique), ce 30 juillet, au réseau de la Correspondance unitarienne



Repost 0
Published by Piotr Ulhig - dans la culture Internet
commenter cet article
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 04:35

Et si c'était un formidable espace de liberté, au delà de la langue de bois ecclésiastique et des milieux confinés où il faut être plutôt prudent dans ses propos ... Les blogs débloquent, qu'on se le dise !

Sp--cial-Roland-Garros.JPG
Roland Garros, vu sur "Le blog du Lapin bleu - un blog du feu de Dieu", plateforme d'Over-blog

Et puis, il y a des bloggeurs - blagueurs, comme ce prêtre qui évangélise sur le Net avec son lapin bleu.

Le quotidien La Croix, en avance sur les Grands séminaires dont les responsables avouent ingénuement ne pas s'être rendu compte de la blogomania de leurs étudiants, nous présente plusieurs blogs tous fort intéressants. "
Blog d'un curé de campagne", article du 18 juin. Ils seraient ainsi une trentaine, séminaristes et prêtres, en France à nous donner rendez-vous sur la toile. 

Dans notre communauté de blogs "Religions en toute liberté", nous avons l'honneur d'avoir un prêtre catholique romain (toujours prêtre même s'il est "hors cadre") et un pasteur de l'ERF, en attendant d'autres.

Et puis, à quand des blogs de paroissiennes et de paroissiens ? Pour un autre son de cloche (complémentaire).

En tout cas, un grand merci à ces ecclésiastiques bloggeurs qui nous rappellent que la profession est bourrée de gens de qualité, super cultivés, ayant leurs propres loisirs et leurs centres d'intérêt perso, sympha et possédant une bonne dose de bonne humeur et d'humour, et de la joie à partager.


Comme le blog que vous visitez l'indique, les unitariens sont très présents sur le Net. Pour leur aventure numérique en francophonie, voir la Correspondance unitarienne, n° 49 - novembre 2005 - "Au rendez-vous des internautes : "au début, il y eut une communauté virtuelle" (Genèse), un texte ancien de Pierre A. Bailleux, 14 mars 2001.  

Pour un bilan récent, voir les n° 67 (mai 2007) : "
La visibilité des unitariens francophones grâce à Internet", et n° 68 (juin 2007) "Les blogs des chrétiens unitariens français sont en plein développement".

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 16:19

la-voies-des-salafs-vu-sur-aabidate--Over-blog--publi---par-les-soeurs-fillah-siham-et-sonia-le--10-juin-07.JPGLa flamme et les roses. Illustration de "La voie des salafs" vue sur le blog aabidate (plate forme d'Over-blog), article publié par les soeurs Fillah Siham et Sonia, le 10 juin 07.

 

L'islam blogue, du moins en France. Sur les 120 blogs les plus actifs qui se consacrent à la religion sur cette plate-forme d'Over-blog, c'est près d'un sur deux qui fait entendre le chant de l'islam (exactement 52 sur 120 soit 43%).

Il s'agit, pour la plupart, de répéter les Ecritures avec des décorations rutilantes, écho moderne de nos enluminures. C'est donc du catéchisme essentiellement pieux et fondamentaliste, coranique, intemporel, et non une réflexion sur l'islam au sein d'une société moderne.

Je souhaiterais trouver un blog musulman ouvert sur une réflexion moderne afin de l'inviter au sein de notre communauté de blogs "Religions en toute liberté". Pour l'instant, je me console avec cette magnifique estampe qui nous rappelle le calice des unitariens *, vue sur un blog salafiste (les "salafs" sont les musulmans des toutes premières générations qui sont censés être les plus fidèles aux enseignement du Prophète - sous entendu, les bons musulmans doivent revenir aux premières siècles et rejeter tout progrès !). C'est non seulement une autre culture, mais surtout une toute autre époque !

* Pour la signification du calice des unitariens, voir le site de l'Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU), rubrique : "le calice des unitariens".

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 06:09

 

L--on-Laclau.jpg

Le père Léon Laclau (à droite) avec son supérieur hiérarchique qui l’a sanctionné

  Vu sur le site de Michel " Vivre, faire vivre ! " (message du 3 mai 07, à la suite des messages des 27 et 29 avril qui portent sur le même sujet) cette photo du prêtre qui vient d’être déchargé de la paroisse Saint-Martin d’Asson, en compagnie de son supérieur provincial de la congrégation de Bétharram, Benat Oyhénart, qui, lui, vient de le sanctionner ainsi pour concubinage (depuis 22 ans) notoire (depuis 2005).

J’admire ce visage calme, apparemment sans colère, du père Léon. La présence également calme des paroissiens, venus avec leurs enfants, en famille, devant leur banderole déployée : " Rendez-nous notre prêtre. Qu’a-t-il fait de mal sinon de nous ramener vers Dieu ? ".

Et s’il y avait un mode chrétien de manifester, sans haine, non violente, mais avec fermeté ? A l’opposé de la lutte des classes prônée entre autres par les troskystes (pour faire contraste avec les faits relatés dans notre message L’étoile rouge et l’anti-sémitisme du 11 mai 2007 ). Jésus ne nous a-t-il pas dit d'aimer nos ennemis ? A nous d'y penser lorsque nous sommes en conflit (c'est d'ailleurs dans ces situations que se révèle réellement la morale des gens).

Cette photo a fait le tour du monde, relayée par maint site. Alors que les opinions publiques, y compris une très grande majorité de catholiques, acceptent que les prêtres qui le souhaitent puissent avoir une vie privée et se marier, la hiérarchie catholique, en haut lieu, choisit d’aller à rebrousse poil dans un combat de rectification qui ne peut être que suicidaire. 

A l’heure de la communication immédiate et mondialisée, cette Eglise, en déroute dans nos pays occidentaux, aurait-elle volontairement choisi son destin ? son Heure ? A sa tête, un Benoît XVI bien connu, avant même son élection comme pape, pour ses positions on ne peut plus réactionnaires.

A partir du mot clef " Léon Laclau ", le moteur de recherche Google saisit en deuxième position notre message du 30 avril 2007 " Le Père Léon Laclau fait de la résistance avec ses paroissiens ! ". C’est dire que, désormais, même des sites bien modestes sont non seulement des lieux d’expression, mais aussi de communication puisqu’ils sont entendus (plus ou moins intensément, mais entendus quand même) dans la sphère publique. Durant toute la période électorale que nous venons de connaître, les bloggeurs s’en sont d'ailleurs donnés à cœur joie ! 

Grande Dame plutôt hautaine et dédaigneuse des remous qu’elle provoque, en misant sur l’oubli du temps et sa diplomatie discrète, la hiérarchie catholique romaine devrait plutôt faire attention, par les temps qui courent, à l’opinion " qui bouge ". Nous sommes en effet bel et bien entrés dans une " culture Internet ", du titre d’une des rubriques de notre blog. Qu’on se le dise !  

Or, cette culture Internet révèlera la fragilité de certaines institutions qui reposent trop sur l’encadrement des personnes et ne leur laisse pas suffisamment de liberté de penser et d’expression. Il existe ainsi des géants aux pieds d’argile que ce soit en politique ou en religion ...

Le site de Michel " Vivre, faire vivre ! " fait partie de la même communauté de blogs que nous (Religions en toute liberté). Pour information, cliquer ci-dessous. 

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 19:44

petit-poucet-botte.jpg

 le Petit Poucet entrevu (tellement qu'il va vite !) sur le site http://clpav.fr/lecture-poucet.htm

Il est bien difficile de compter les unitariens français ou francophones, certaines association gérant leurs adhérents comme une mère poule qui couve ses petits ! Bref, à défaut de statistiques, je peux vous parler de l’audience de vos " Actualités unitariennes " : à ce jour, votre blog préféré est classé 19ème dans la liste des blogs gérés par Over-blog et qui traitent de la religion. Pour la seul jounée d’hier, il a reçu 51 visiteurs qui ont lu pas moins de 624 pages. L'aministration qui nous héberge nous a donné la (bonne) note (blog rank) de 69. Merci à Over-blog.

Après 3 mois seulement de fonctionnement, le Petit Poucet tout jeune file aussi vite qu’un vieux lièvre… avec ses bottes de sept lieues !

Encore peu nombreux en France, les unitariens jouissent d’une excellente audience. Venez nous rejoindre !

En plus de leurs trois blogs : 
http://afcu.over-blog.org
http://actua.unitariennes.over-blog.com
http://labesacedesunitariens.over-blog.com,

les chrétiens unitariens ont lancé une " communauté de blogs " intitulé " Religions en toute liberté " où d’autres viendront nous rejoindre dès qu’ils pourront passer en version 2 d’Over-blog. Toutes les communautés religieuses prônant le respect et la tolérance d’autrui et la liberté de pensée y sont très chaleureusement invitées.

Si vous souhaitez des informations sur cette communauté de blog, veiller cliquer sur "religions en toute liberté" en bas de ce message

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 02:48

L’anonymat sur Internet est en débat. Certains crient bien entendu aux lois liberticides, mais les contentieux sur Internet, suite à des ventes frauduleuses, ont bien obligé le législateur à intervenir : ce fut la Loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) du 21 juin 2004. Bref, nos hébergeurs doivent savoir qui ils accueillent, comme tout hôtelier qui se respecte.

Nous savons que, pour tout nouvel espace de liberté, s’y engouffrent les activistes de tout bord, et pas seulement les braves militants de la vie associative (parmi lesquels nous nous classons !). Comment surveiller les appels à la haine sociale, à la xénophobie, au racisme, à l’homophobie, les encouragements à l’exhibitionnisme sexuel, à la pornographie, à la pédérastie, les avances masquées des sectes, le matraquage des marchands mercantiles prêts à vendre tout ce qui peut se vendre, les exhortations à la violence " action directe ", etc. ?

Alors que les journalistes se doivent de respecter une éthique professionnelle et que les directions de journaux sont tenues comme responsables, les bloggeurs seraient ils de gentils lutins jouant au contre pouvoir avec les institutions de tout ordre ?

J’ai relevé plusieurs faits récents qui m’ont choqués lors de la récente campagne électorale française :

- Le fait de filmer à leur insu des personnalités lors de débats privés : Mme Ségolène Royal avec un groupe d’enseignants (à propos des 35 heures à faire sur place au sein des établissements scolaires) et Alain Duhamel, journaliste connu, avec des étudiants en Sciences po de Tours (leur parlant de sa préférence pour François Bayrou) –ce qui lui valut sa mise à l’écart durant toute la campagne (beau mouchardage par caméra interposée). Certains disaient craindre d’être filmés dans leur vie privée par les caméras que les pouvoirs publics mettent dans certains endroits pour lutter contre la délinquance ; voilà que le danger vient plutôt de bloggeurs qui cherchent à faire mousser leur petit média !

- La haine sociale et politique déversée jusqu’à satiété et en monologue par certains blogs qui confondent l’engagement et le fanatisme. voir notre message précédent sur le Diable victime de nos élections présidentielles.

- Le désir exprimé sans pudeur par certains bloggeurs " professionnels "de déroger à la règle qui consiste à attendre la fin des votes avant de proclamer les résultats (voir notre message " Blogs et grands " p’tits cons " " du 18 avril 2007).

Il apparaît que, aux anarchistes philosophes et aux bobo laxistes qui n’aiment pas l’Etat " et son appareil répressif ", se sont ajoutés des activistes de tout poil qui, eux, ne veulent pas du tout d’Etat afin de pouvoir mener leurs affaires à leur guise.

Je tiens à dire ici que la liberté de penser, si chère aux unitariens, n’a rien à voir avec cette hostilité viscérale ou intéressée vis-à-vis de toute institution dès lors que nous vivons au sein d’une démocratie. Si nous ne sommes pas contents de certaines d’entre elles, nous pouvons le dire - sans violence - lors des élections, dans les médias … et bien entendu sur nos blogs !

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 08:25

Si la Bible ne fait plus autorité au sein de l'unitarisme comme naguère au temps des Réformes protestantes (qui étaient sur ce point fondamentalistes), elle n'en reste pas moins écrite par des croyants qui ont partagé la même foi, la même culture, la même histoire, les mêmes espérances ... et nous en sommes les héritiers spirituels. C'est dire combien cette bibliothèque est chère à nos coeurs ; elle constitue un patrimoine à conserver et à transmettre de génération en génération. "Mettez ces paroles sur votre coeur, sur votre être, enseignez-les à vos fils ..." (mis en exergue par André Chouraqui au début de sa traduction de la Bible)

Voilà qu'Internet vient au secours du Codex Sinaiticus, "la plus ancienne des bibles", rédigé entre 330 et 350 sur des peaux de boeuf par les moines du monastère Sainte-Catherine, sur le Mont Sinaï en Egypte, et dont les 400 pages sont  aujourd'hui dispersées entre les bibliothèques de Leipzig, Londres, Saint-Pétersbourg et au monastère Sainte-Catherine en Égypte, après qu'ils furent ramenés en Europe au XIX° siècle par un savant allemand.

Pain des moines du monastère de Sina (Khobz Deir Sina), monastère Sainte Catherine, Sinaï du Sud, Coll. Musée de l'agriculture du Caire, Cliché Arnaud du Boistesselin

C'est un pain levé de petite taille, plutôt épais et rond (9 cm de diamètre et 4 cm de haut) fait avec une farine à taux d'extraction élevé, d'où l'on a seulement ôté la fraction la plus grossière du son. Habiba WASSEF, nutritionniste

http://museum.agropolis.fr/pages/expos/egypte/fr/cuisine/pains/monk_bread.htm

Le projet, à l'initiative de la British Library et soutenu par de nombreuses fondations privées, prévoit de numériser et de présenter sur Internet, en 2009, le codex en entier, ainsi qu'un fac-similé en version papier. Les pages originales, couvertes sans interruption d'une élégante calligraphie grecque, sont aujourd'hui intransportables. Ce codex contient la version complète la plus ancienne du Nouveau Testament.

Un grand mystère plane toujours sur la date et les raisons de la division du manuscrit. Il a  été ramené par le savant allemand Konstantin von Tischendorf, originaire de Leipzig, lors de trois voyages successifs. L'histoire de cet explorateur original a été relatée dans la dernière édition du magazine Der Spiegel, parue lundi.

Sur ces 400 pages, 43 pages sont entreposées à la Bibliothèque universitaire de Leipzig depuis 1844, a expliqué Ulrich Schneider, le directeur de la bibliothèque de la ville est-allemande.

La ville de Saint-Pétersbourg, elle, ne détient plus que cinq pages sur les 347 qu'elle a obtenues au 19ème siècle grâce à Tischendorf et à un chercheur russe concurrent : les 342 autres ont été revendues par Staline à la cité de Londres au cours du XXème siècle.

Enfin, douze pages sont toujours aux mains des moines du monastère Sainte-Catherine, qui ont pendant longtemps réclamé le retour des autres pages du Codex.

Vive donc Dame Internet qui va nous restituer notre bible du Sinaï !

source : AFP du 26 avril 2007.

Information transmise ce jour par Fabien Girard au groupe de discussion " Unitariens francophones ".

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article
18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 10:57

Les blogs mettent à la disposition des individus et des groupes le moyen de s’exprimer sur la toile. Il va de soi que cela signifie un minimum de pudeur (eh oui !), le sens d’une responsabilité éditoriale (même si nous sommes des " petits "), le soucis de vérifier les informations, et bien entendu le respect des autres.

Ors, une dépêche de l’AFP d’hier, nous apprend que des bloggeurs – pour se faire mousser  – s’apprêtent à publier les sondages qui seront disponibles aux environs de 18h 30 ce dimanche 22 avril, jour du premier tour de nos présidentielles.

Ces résultats sont habituellement communiqués en toute discrétion aux seuls partis politiques en compétition afin que ceux-ci puissent préparer leurs interventions, mais la loi interdit leur publication avant 20 h pour des raisons évidentes : certains électeurs pourraient s’abstenir en pensant que les jeux sont faits, et d’autres être influencés par les votes déjà émis. Dame Raison soutient à 100% le législateur en ce domaine.

Mais voilà que notre société, ou du moins une partie, est devenue une véritable passoire. Aucun secret, ne fusse que durant 1h 30 en attendant les résultats, n’est supportable. On veut tout savoir immédiatement quitte à avaler les rumeurs comme d’autres avalent des couleuvres.

Les sieurs X, pourtant journaliste (sur Europe 1), et Y, pourtant éditeur, n’ont pas caché leur intention d’utiliser leur blog personnel – quitte à les déménager à l’étranger pour échapper aux poursuites de la justice française – ceci afin de jouer les premiers annonceurs.

Bonjour pour la réputation des bloggeurs qui vont passer (encore) pour des autodidactes de l’information et des charlots … C’est ce qu’on appelle des " p’tits cons " qui gâtent la sauce des autres. Et ceux-là, ce sont des grands "p'tits cons" puique ce sont des professionnels de l'information.

Nonobstant, gonflés comme ils sont, cela ne les empêche aucunement de trouver des justificatifs du genre " je fais cela pour que la loi change " (ben voyons !), ou de donner des leçons de moralité aux autres en disant que les politiciens eux mêmes ne respectent pas la loi. A quand donc un (grand) parti politique Pour la transgression de la République française (PTRF)  - ce qui commence par péter ("plus haut qu'on a le cul" qui est une expression là aussi bien populaire et très vulgaire de chez nous, mais qui dit bien ce qu'elle veut dire et que tout le monde comprend !). Il a déjà ses militants bien connus qui vous referont la République vite fait et bien fait ...

Jadis, les annonceurs de mauvaises nouvelles courraient le risque de se faire couper la tête par les rois à qui il les annonçaient ! Du moins, le métier avait ses risques !

J’assume ce coup de gueule car chacun doit savoir nettoyer devant sa boutique, sans faire de tribalisme. Il en va de la réputation des bloggeurs que nous sommes. En tout cas, pas de photos pour les " p’tits cons " fussent-ils grands !  Jean-Claude Barbier

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la culture Internet
commenter cet article

Articles Récents